Équipe de France

« Zizou » vu de Madrid et d’ailleurs

Des potes, des champions du monde, des anciens du Real Madrid… Petit tour d’horizon des réactions à la nomination de Zinédine Zidane à la tête du Real Madrid.

Fabien Barthez
« Il faut bien débuter quelque part (sic). Commencer au Real Madrid, c’est magnifique. C’est top ! On n’en avait pas spécialement parlé. C’est important d’avoir des hommes comme « Zizou » dans notre milieu et surtout dans de très grands clubs. C’est un leader naturel. Pour être le plus grand joueur du monde, il faut avoir l’âme d’un leader, sinon tu ne peux pas l’être. Perso, je suis un fan. Je parle en tant que footballeur, pas en tant qu’ami. Ceux qui parlent trop, ce sont ceux qui cherchent à se justifier. Lui n’en a jamais eu besoin. On le regardait… Il a toujours eu des mots justes, pesés, mesurés, il n’a jamais parlé pour ne rien dire. Pour moi, il s’agit d’un très, très grand et c’est magnifique qu’il se retrouve dans ce rôle d’entraîneur. J’ai vu son intervention. Il était ému. C’est un passionné pur du football. »

Bixente Lizarazu
« Je suis très heureux pour lui parce que je sais qu’il est maintenant à fond dans cette carrière d’entraîneur. C’est un choix de vie. Il s’occupait de la réserve et il a enfin la possibilité de driver une équipe première et pas n’importe laquelle : le Real Madrid ! Cela me fait beaucoup penser au parcours de Pep Guardiola. Ce sont les mêmes débuts pour « Zizou » et je lui souhaite le même parcours. Je sais qu’il est habité par ce métier-là. Aujourd’hui, il pense comme un entraîneur, tous les jours. Et puis c’est quelqu’un d’extrêmement déterminé. Quand il se lance dans quelque chose, il veut bien le faire, le faire avec passion, il donne toute l’énergie qu’il faut. Il a une expérience d’adjoint de Carlo Ancelotti dans une belle période. Je lui souhaite vraiment de tout cœur de réussir avec le Real Madrid. »

Carlo Ancelotti
« Il a les capacités pour être le leader du Real Madrid et l’année passée avec moi lui a donné une grande connaissance de l’équipe. »

Frank Lebœuf
« J’avoue, je pouvais être sceptique il y a deux ou trois ans mais je suis complètement derrière « Zizou » maintenant. On sent quelqu’un qui a changé, capable de donner des conseils. Désormais, je vois un leader, pas seulement charismatique par son jeu, un vrai meneur d’hommes et de vestiaire. Il a toutes les armes qu’il faut pour réussir au Real Madrid. Maintenant, on ne peut pas parier sur sa réussite. Certains bons techniciens n’ont jamais rien gagné et d’autres qui ne servaient pas à grand-chose ont remporté des titres… »

Lilian Thuram
« Cela fait pas mal d’années que le président du Real voulait Zidane comme entraîneur. Je suis extrêmement content pour lui. Il s’agit d’une opportunité rare. Commencer sa carrière d’entraîneur et avoir de tels joueurs à sa disposition, c’est un rêve ! »

Pep Guardiola
« Je souhaite que Zinédine Zidane réussisse. Il est le meilleur joueur de l’histoire, il sait tout ce qu’il y a à savoir sur le football, comment gérer les médias et ce qui se passe dans un vestiaire. En tant que supporter de Barcelone, j’espère que cela ne se déroulera pas parfaitement pour lui mais je lui souhaite d’être le deuxième meilleur ! »

Christophe Dugarry
« C’est une image forte pour le football. Je suis tout simplement ravi qu’il puisse entraîner une formation de haut niveau, ça lui a toujours traversé l’esprit. Il a une humilité totale, il a du respect pour le métier et les entraîneurs, il a passé ses diplômes et effectué des stages dans des clubs. Ça a été compliqué pour lui d’arrêter. Je pense qu’il cherchait sa voie. Il est allé dans les conseils d’administration des grandes entreprises, il a vu beaucoup de choses. Il est heureux de ce qui se passe dans sa vie. Je le sens épanoui et serein. Mais attention, il le mérite car il a travaillé pour devenir un bon entraîneur. Il respecte tout le monde. C’est une personne extraordinaire. J’espère qu’il va gagner. »  

Michel Salgado
« Bonne chance à mon ami « Zizou », emmène-nous à nouveau, là où on mérite d’être. Des moments inoubliables. »

Farid Zidane (son frère aîné)
« Toute la famille est heureuse pour lui. Il a beaucoup travaillé pour en arriver là, même si nous avons conscience que pour une première expérience en tant qu’entraîneur, ça ne sera pas facile. Si j’ai un souhait ? Que la réussite soit au rendez-vous, évidemment, et que ses rêves se transforment en réalité. Il a mis toutes les chances de son côté pour réussir. Il a accepté d’entraîner la seconde équipe du Real, avec des hauts et des bas. Il a beaucoup appris ces deux dernières saisons.

Raymond Domenech
« Il n’est pas devenu entraîneur de l’équipe première d’un seul coup. Il n’y a pas beaucoup d’entraîneurs ou d’anciens joueurs qui peuvent avoir ce poids. Lui, il l’a à la base. Maintenant, reste à voir comment les joueurs vont le prendre. Mais selon moi, oui, ça va marcher, il n’y a pas de souci. Zidane, c’est un mythe. Un mythe capable de susciter des émotions chez les gens et pas seulement positives. Ce n’est pas une star lisse, ce n’est pas un gentil mec. Il est capable de tout, c’est ce qui en fait un dieu humain. Mais désormais, il va être jugé sur ses résultats. S’il est champion, sa légende va se renforcer. Si ce n’est pas le cas, ce sera une autre histoire. Mourinho, c’était un dieu aussi et on voit ce qui lui est arrivé. Le sport est impitoyable. »

Luis Enrique
« Je n’ai pas d’opinion sur Zidane entraîneur parce que je ne sais pas, je ne le connais pas. Il a un avantage en termes de connaissance du vestiaire mais c’est un crédit limité car on vous juge sur ce que vous faites en tant que coach, ce que vous apportez comme solutions. »

Ottmar Hitzfeld
« C’est une folie ! Pour lui, c’est comme gagner le jackpot au loto. Zidane vit seulement sur son illustre nom de joueur. Zidane n’a rien prouvé comme entraîneur et il est désormais en charge des plus grandes stars mondiales. C’est une tâche incroyablement difficile, même si j’espère que cela se passera bien pour lui. Mais un grand joueur ne fait pas toujours un grand entraîneur, cela dépend aussi de l’autorité naturelle de chef. »

Gérard Houllier
« Zizou sera un entraîneur de très haut niveau. Il a fait ce qu’il fallait. Il est d’abord devenu entraîneur adjoint (ndlr : de Carlo Ancelotti au Real Madrid en 2013-14) puis l’entraîneur de l’équipe réserve (Real Madrid Castilla pendant un an et demi). Il ne faut pas oublier qu’il a quitté la scène internationale en 2006 et que nous sommes en 2016, cela fait dix ans. Vous ne pouvez pas dire qu’il a sauté de sa carrière de joueur à celle d’entraîneur. C’est probablement plus de pression d’être à la tête d’un grand club mais s’il arrive à en faire un succès, s’il remporte une Coupe… »

Marco Materazzi
« Il pourra faire valoir le poids de sa personnalité (sic). Il a déjà travaillé avec certains joueurs dans l’ambiance de ce club. Mais attention, pour lui, ce ne sera pas une promenade : les ex-grands joueurs passés sur le banc de touche sont, au bout de deux ou trois matches, condamnés à avoir des résultats. Maintenant, sans aucune ironie, je lui souhaite bonne chance. »

Jorge Valdano
« Parier sur Zidane, c’est risqué parce qu’il n’a pas entraîné au plus haut niveau. Il va avoir des joueurs expérimentés face à lui mais il a un certain avantage, il sera dans les bonnes conditions dans le vestiaire grâce à la personne qu’il est. Son arrivée va provoquer un impact positif, il n’y a pas de doute. »

Roberto Carlos
« Avec Zidane, je suis sûr que le Real Madrid jouera mieux. Il s’agit de la meilleure décision de Florentino Perez. Ce n’est pas un entraîneur, c’est un professeur. »

David Beckham
« Peut-on imaginer mieux que ça ? Un homme qui a été le meilleur de son sport, que nous aimons tous, à la tête d’un club que moi-même et beaucoup d’autres aimons tant. Il s’agit de quelqu’un de passionné, qui ne laisse rien au hasard, à quelque niveau que ce soit. Il n’a pas encore l’expérience des anciens mais il se retrouve à la place dont il a toujours rêvé. C’est la meilleure personne pour le job ! »

Populaires

To Top