Équipe de France

Top 50 : Les plus grands espoirs du foot mondial (9)

Déjà stars ou promesses. Internationaux accomplis ou en passe de le devenir. Ils ont tous 23 ans ou moins. C’était notre seul critère de sélection : être né après le 1er janvier 1994 et, bien sûr, avoir du talent pour figurer dans la liste. Un Top Jeunes mondial, en version panoramique. Peut-être que certains se brûleront les ailes, pendant que d’autres garniront chaque année leur vitrine à trophées. C’est la vie du sportif de haut niveau et c’est la loi du genre. Mais ils sont là. Sélectionnés par nos soins. Voici nos 50 meilleurs jeunes du monde !

Kenny Tete
Il a signé à l’OL en provenance de l’Ajax Amsterdam et dans la foulée, Christophe Jallet a vite trouvé un nouveau point de chute, à Nice. L’autre soir, au Parc des Princes, on a compris pourquoi. Face à Neymar, le Néerlandais a sorti une copie au presque parfait. « Presque » parce que le Paris SG s’est imposé. « Parfait » car il a muselé Neymar avec une permanence, dans la concentration, assez bluffante. Sans arrêt provoqué, toujours vainqueur du duel. Même Son Altesse Neymar Jr s’en est agacée. Il n’avait peut-être pas l’habitude de trouver pareille opposition en Liga ? Toujours est-il qu’on comprend mieux la bouille râleuse et les yeux noirs de Rafael, l’autre arrière droit de l’OL, qui n’a pas signé à Nice, lui, ni nulle part ailleurs. Il semblerait que la soirée parisienne de Tete ait clairement défini une hiérarchie.
• Pays-Bas
• Lyon
• N°23
• Latéral droit
• 22 ans
• 1,73 m, 70 kg
• International A

Youri Tielemans
La pépite du foot belge est une merveille de milieu de terrain. Un relayeur multi-fonction mais aussi un vrai meneur de jeu, doté d’une frappe lourde et précise des deux pieds. Ce n’est pas monnaie courante sur le marché et c’est une sacrée affaire qu’ont réalisée les Monégasques cet été. Problème : Tielemans n’a pas encore totalement convaincu Leonardo Jardim. Le coach portugais ne le fait pas beaucoup jouer et quand il joue, c’est à plusieurs postes différents. Victime de sa polyvalence, Youri ? Ça ne devrait pas durer car on connaît non seulement la finesse d’esprit de Jardim mais aussi les qualités de folie de celui qui était, à 19 ans, le capitaine d’Anderlecht la saison dernière.
• Belge
• AS Monaco
• N°17
• Milieu polyvalent
• 20 ans
• 1,76 m, 72 kg
• International A

Corentin Tolisso
Sa carrière munichoise a démarré en trombe, avec une victoire en Supercoupe d’Allemagne et une place de titulaire presque automatique, dans une sorte de papier calque de la saison dernière, avec sa silhouette glissée dans l’ombre de Xabi Alonso le retraité. Et puis au retour de la trêve internationale de septembre, le Bayern a mordu la poussière contre Hoffenheim. Sa première défaite de la saison. Carlo Ancelotti a changé quelques joueurs et quelques statuts. Il joue moins. Mais il savait où il mettait les pieds. Il n’est plus à l’OL. Et il a tout en magasin pour rebondir et remettre les aiguilles de l’horloge dans le bon sens. Vers l’avant, comme son jeu.
• Français
• Bayern Munich
• N°8
• Milieu défensif
• 23 ans
• 1,81 m, 78 kg
• International A

Lucas Tousart
Le capitaine des champions d’Europe U19 l’année dernière était le capitaine des U20 au printemps. C’est maintenant un international chez les Espoirs et on commence à comprendre la propension de ses coaches à lui nouer le brassard autour du bras. Depuis le début de la saison, il prend une ampleur nouvelle dans le cœur du jeu de l’OL, où son association avec Tanguy Ndombele fait naître des perspectives nouvelles pour Bruno Génésio, tant dans le schéma que dans les possibilités offensives qui en découlent. C’est un dur au mal qui progresse dans l’utilisation du ballon, notamment sa première relance et sa faculté à bien se placer à la retombée du deuxième (ballon). Le genre de profil dont raffolent les coaches et un domaine dans lequel il excelle.
• Français
• Lyon
• N°29
• Milieu de terrain
• 20 ans
• 1,85 m, 83 kg
• International Espoirs

Bertrand Traoré
Le petit frère d’Alain est lui aussi passé par l’AJ Auxerre mais il n’y est pas resté. En fait, c’est à Chelsea qu’il a été post-formé. Biberonné par José Mourinho, materné par Didier Drogba et Salomon Kalou, il s’est finalement révélé à l’Ajax Amsterdam. Monstrueux en Ligue Europa la saison dernière (il avait notamment éliminé l’OL en demies avant de perdre la finale contre Manchester United), il revient en France avec le statut de grand espoir-future star. Son pied gauche et son amplitude de jambe, sur le côté droit où Génésio l’utilise et veut le voir briller, sont un casse-tête pour les défenseurs, pris dans la feinte du faux pied en même temps que par sa vitesse de course. C’est un athlète, un vrai. Il a signé cinq ans à l’OL, alors on a le temps de s’en apercevoir.
• Burkina Faso
• Lyon
• N°10
• Ailier droit
• 22 ans
• 1,80 m, 72 kg
• International A

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017-2018 Editions Blue Print / SESIMS

To Top