Équipe de France

Top 50 : Les plus grands espoirs du foot mondial (4)

Déjà stars ou promesses. Internationaux accomplis ou en passe de le devenir. Ils ont tous 23 ans ou moins. C’était notre seul critère de sélection : être né après le 1er janvier 1994 et, bien sûr, avoir du talent pour figurer dans la liste. Un Top Jeunes mondial, en version panoramique. Peut-être que certains se brûleront les ailes, pendant que d’autres garniront chaque année leur vitrine à trophées. C’est la vie du sportif de haut niveau et c’est la loi du genre. Mais ils sont là. Sélectionnés par nos soins. Voici nos 50 meilleurs jeunes du monde !

Amine Harit
On l’a découvert à l’été 2016. C’était quelques jours seulement après le sacre du Portugal au Stade de France. Les Bleus en mode « petits formats » remettaient le couvert. En finale de l’Euro U19, la génération 1997 a surfé sur l’Italie. On l’avait remarqué et on se souvient encore du tacle assassin qu’il avait subi en première mi-temps. Il avait failli y laisser une cheville, vraiment, et le ballon avait filé droit dans les pieds de Jean-Kevin Augustin, qui s’en était allé ouvrir le score. Le premier des quatre buts tricolores. Champion d’Europe U19, Amine a quitté le FC Nantes sans pertes mais avec quelques fracas et il vient de choisir la sélection du Maroc. « Le choix du cœur », qu’il a dit. Les Lions de l’Atlas ont de la chance !
• Marocain
• Schalke 04
• N°25
• Milieu offensif
• 20 ans
• 1,79 m, 66 kg

Gabriel Jesus
Débarqué en janvier dernier à Manchester City, en provenance de Palmeiras, le grand espoir du foot brésilien a tout de suite mis l’Etihad Stadium dans sa poche, marquant trois buts lors de ses deux premières titularisations et poussant même Sergio Agüero sur le banc de touche. Une fracture au pied a ensuite freiné sa progression mais la saison qui s’ouvre annonce d’autres promesses, avec le 3-5-2 mis en place par Pep Guardiola, qui l’associe au Kün devant. Les joueurs du Feyenoord Rotterdam ont pu juger sur pièces, découpés dans leur cuvette (0-4) lors de la première journée de la Ligue des champions. Pour son baptême du feu en C1, le lutin y est allé de son petit but. Son association avec Neymar en attaque place la Seleçao au rang des favoris pour la prochaine Coupe du monde.
• Brésilien
• Manchester City
• N°33
• Avant-centre
• 20 ans
• 1,75 m, 73 kg
• International A

Franck Kessié
Il a encore 20 ans et il a changé de dimension. Il faut dire que le natif d’Ouaragahio, en Côte d’Ivoire, a tout fait pour qu’on le remarque. A l’Atalanta Bergame, il a été l’une des grandes révélations de la dernière saison en Série A. D’abord parce que ce n’est pas forcément dans le Calcio que les joueurs de son âge, ceux qui n’ont pas tous encore le permis de conduire, ont le plus souvent l’occasion de s’exprimer. Titulaire en Italie, cela suppose une bonne dose de maturité. Mais surtout parce que ses 30 apparitions (et 6 buts) ont eu leur effet. On ne peut que vanter sa puissance, son volume de jeu ainsi que son agilité technique. L’AC Milan, dans son recrutement « no limit » version été 2017, a mis la main sur la pépite avec un prêt de deux ans, assorti d’une option d’achat obligatoire.
• Ivoirien
• AC Milan
• N°79
• Milieu offensif
• 20 ans
• 1,83 m, 76 kg
• International A

Naby Keita
La pépite énergisante. Révélé au RB Leipzig, qui se nomme Rasen Ballsport (nous en parlons plus loin dans ces pages) mais qui signifie Red Bull, il colle plutôt bien au projet. Lui, c’est de la dynamite. Des accélérations dévastatrices et une pointe de vitesse drôlement impressionnante. Tellement vitaminé, le garçon, que Liverpool a carrément lâché la bienséance habituelle, s’il en restait une, pour recruter ce Guinéen avec un an d’avance (il débarquera sur les bords de la Mersey l’été prochain). Ce n’est plus un investissement, c’est une prise de position et même Steven Gerrard, le symbole des Reds, a craqué sa chemise. « C’est fantastique pour Liverpool d’avoir Naby Keita ! Je suis vraiment excité et impatient de le voir à l’œuvre. » Alors, il faut regarder Red Bull, pardon, Leipzig cette saison. Et ça le fait aussi.
• Guinéen
• RB Leipzig
• N°8
• Attaquant
• 22 ans
• 1,72 m, 68 kg
• International A

Joshua Kimmich
Il est arrivé au Bayern Munich à l’été 2015 dans la peau d’un milieu de terrain. C’est à ce poste qu’il a été formé et c’est à ce poste qu’il s’est révélé lors de l’Euro U19, qu’il a remporté avec l’Allemagne en 2014, quand les grands sont devenus champions du monde au Brésil. Et puis Pep Guardiola, alors à la tête du géant de Bavière, l’a fait reculer d’un cran. Là, il s’est révélé en défense, avec une aisance et un volume de jeu presque miraculeux pour le Bayern, à l’heure où la retraite de Philipp Lahm commençait à faire tinter les cloches. Il est aujourd’hui un titulaire au sein de la Mannschaft, peut jouer arrière droit comme au milieu, où il est aussi capable de faire oublier son modèle, Bastian Schweinsteiger. Il a émis le souhait de partir au printemps et a mis le club sens dessus dessous. C’est dire. Mais finalement, il est toujours là.
• Allemand
• Bayern Munich
• N°32
• Latéral droit
• 22 ans
• 1,76 m, 70 kg
• International A

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017-2018 Editions Blue Print / SESIMS

To Top