Équipe de France

Top 50 : Les plus grands espoirs du foot mondial (3)

Déjà stars ou promesses. Internationaux accomplis ou en passe de le devenir. Ils ont tous 23 ans ou moins. C’était notre seul critère de sélection : être né après le 1er janvier 1994 et, bien sûr, avoir du talent pour figurer dans la liste. Un Top Jeunes mondial, en version panoramique. Peut-être que certains se brûleront les ailes, pendant que d’autres garniront chaque année leur vitrine à trophées. C’est la vie du sportif de haut niveau et c’est la loi du genre. Mais ils sont là. Sélectionnés par nos soins. Voici nos 50 meilleurs jeunes du monde !

Eric Dier
L’Anglais a un parcours peu commun. S’il est bien né à Cheltenham, au pays de Sa Gracieuse Majesté, sa famille a émigré au Portugal quand il avait 7 ans et c’est au Sporting du Portugal, où il a été formé, qu’il a signé son premier contrat pro. Mais l’appel du pays est le plus fort. Il rejoint d’abord Everton, sous forme de prêt, puis s’engage avec Tottenham en août 2014. Et là, du haut de ses 20 ans, il s’impose rapidement comme un élément essentiel du team londonien. Ce gros travailleur, inlassable ratisseur, sait se projeter vers l’avant et n’est pas maladroit non plus sur les coups de pied arrêtés, où il fait parler sa puissance de frappe. Susceptible d’évoluer également en défense centrale, il a connu toutes les sélections nationales à partir des U18 avant d’honorer, il y a deux ans, sa première cape avec les Three Lions. Une valeur sûre de la new generation british.
• Anglais
• Tottenham Hotspur
• N°15
• Milieu défensif
• 23 ans
• 1,88 m, 90 kg
• International A

Gianluigi Donnarumma
Incroyable phénomène de précocité, une sorte de Mic­kaël Landreau à la sauce italienne qui a débuté dans les cages de l’AC Milan à 16 ans et 8 mois. Ses arrêts déterminants, ses réflexes et sa prodigieuse détente l’installent rapidement dans la peau du titulaire indiscutable dans les buts rossoneri. Désigné comme le successeur du roi Gianluigi Buffon, Donnarumma connaît sa première sélection avec la Squadra Azzurra le 1er septembre 2016, à l’occasion d’un match amical contre la France où ce Gianluigi-là remplace l’autre à la mi-temps de la rencontre. Imposant dans le jeu et dans les duels, il fait aussi valoir un caractère bien trempé. Il a longtemps tergiversé et fait bouillir les dirigeants comme les fans milanais pour la prolongation de son contrat, qu’il a finalement signée en juillet après un très long feuilleton et alors qu’on le disait courtisé par le Real Madrid et le Paris SG.
• Italien
• AC Milan
• N°99
• Gardien de but
• 18 ans
• 1,96 m, 90 kg
• International A

Juan Foyth
Juan Marcos Foyth, c’est tout juste 12 matches en pro avec les Estudiantes de la Plata, dans cette région de l’Argentine où il a grandi, et quelques rencontres de plus dans les sélections U20. Pas forcément le background le plus étourdissant de la Terre pour attirer les meilleures écuries européennes. Sauf que le jeune homme, sorte de grand escogriffe que rien ne semble pouvoir perturber, a tapé dans l’œil des meilleurs qui ont autant apprécié son sens du jeu que son art du placement. Oui, à 19 ans, il en impose déjà. La lutte a été sans merci entre les deux candidats les plus acharnés, le PSG et Tottenham, et si les Londoniens ont fini par remporter l’affaire, juste avant la fermeture du mercato, c’est sans doute parce que les perspectives de jeu qu’ils offraient étaient plus convaincantes. A court terme, c’est à voir, à moyen terme, on n’a guère de doute à son sujet. Son compatriote et entraîneur chez les Spurs, Mauricio Pocchettino, n’en a pas davantage.
• Argentin
• Tottenham Hotspur
• N°21
• Défenseur central
• 19 ans
• 1,87 m, 69 kg
• International U20

Gabigol
Gabriel Barbosa Almeida, plus connu sous le sobriquet de Gabigol, a connu une saison difficile pour sa première année dans un championnat européen. L’attaquant gaucher, qui s’était révélé à 18 ans au Santos FC et qui avait remporté la médaille d’or avec le Brésil aux J.O. de Rio, avant de signer dans la foulée à l’Inter Milan pour 30 millions d’euros, n’a jamais vraiment eu sa chance en Lombardie. Au sein d’un club en crise perpétuelle, où les entraîneurs se sont succédé, le Brésilien a plus effectué de séjours sur le banc ou dans les tribunes que de passages sur le terrain. A son crédit, neuf matches de Serie A et un tout petit but. Maigrichon, le bilan. Du coup, Gabigol a choisi de se relancer au Benfica Lisbonne, où il est prêté avec option d’achat. Revanchard, le joueur de 21 ans ne veut pas laisser passer cette deuxième chance. On devrait en reparler.
• Brésilien
• Benfica Lisbonne
• N°11
• Attaquant
• 21 ans
• 1,76 m, 68 kg
• International A

Matthias Ginter
Champion du monde – mais sans jouer – avec la Mannschaft en 2014, vainqueur de la Coupe des Confédérations, toujours avec la sélection nationale en juillet dernier, Matthias Ginter a décidé de donner, dans la foulée de ce titre, une nouvelle orientation à sa carrière en quittant un Borussia (Dortmund) pour en rejoindre un autre (Mönchengladbach), alors que son nom était avancé en Angleterre, notamment du côté de Tottenham. Défenseur central de formation, il est apprécié pour son calme et son sens du placement. Sa polyvalence lui permet également de rendre des services comme milieu défensif ou arrière droit. Un atout non négligeable dans la manche de celui que Joachim Löw a sélectionné 15 fois en équipe nationale.
• Allemand
• Mönchengladbach
• N°28
• Défenseur central
• 23 ans
• 1,88 m, 85 kg
• International A

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017-2018 Editions Blue Print / SESIMS

To Top