Étranger

Suède : Sous le signe de Zlatan (2)

« Zorro » Ibrahimovic a encore sauvé la nation, permettant à la Suède de disputer son cinquième Euro consécutif. Son pot d’adieu à la sélection se passera en France. Champagne !

Eurostar : Zlatan Ibrahimovic
A 34 ans, « Ibra » reste l’arbre qui cache la forêt suédoise, l’homme qui porte sa sélection de la tête jusqu’à la pointe des crampons. Huit buts en éliminatoires et encore trois autres, ô combien cruciaux, contre le Danemark – face à qui il n’avait jamais marqué, ni gagné, lors de ses six précédentes confrontations – en barrage : son compte est vraiment trop bon. « Cela va être magique, vraiment magique, assure le géant de Malmö. Cela signifie tant pour moi ! Je joue en France et je vais y venir avec mon équipe nationale pour l’Euro. Il s’agit de quelque chose de très spécial. Surtout qu’il s’agira sans doute de mon dernier tournoi avec la Suède. » Un petit pronostic, peut-être ? Là, Zlatan le fort en gueule n’en rajoute pas. « Ce sera difficile, admet-il, avec de grandes nations de foot comme adversaires. Maintenant, tout peut arriver dans ce genre de compétition. » Surtout avec un bonhomme comme lui.

Leurs éliminatoires
3e du groupe G
18 pts, 5 v, 3 n, 2 d, 15 bp-9 bc
Barragiste
Barrage 
14.11.2015 : Suède-Danemark 2-1 (Emil Forsberg, Zlatan Ibrahimovic s.p.)
17.11.2015 : Danemark-Suède 2-2 (Zlatan Ibrahimovic 2)
Groupe G
8.09.2014 : Autriche-Suède 1-1 (Erkan Zengin)
9.10.2014 : Suède-Russie 1-1 (Ola Toivonen)
12.10.2014 : Suède-Liechtenstein 2-0 (Erkan Zengin, Jimmy Durmaz)
15.11.2014 : Monténégro-Suède 1-1 (Zlatan Ibrahimovic)
27.03.2015 : Moldavie-Suède 0-2 (Zlatan Ibrahimovic 2)
14.06.2015 : Suède-Monténégro 3-1 (Marcus Berg, Zlatan Ibrahimovic 2)
5.09.2015 : Russie-Suède 1-0
8.09.2015 : Suède-Autriche 1-4 (Zlatan Ibrahimovic)
9.10.2015 : Liechtenstein-Suède 0-2 (Marcus Berg, Zlatan Ibrahimovic)
12.10.2015 : Suède-Moldavie 2-0 (Zlatan Ibrahimovic, Erkan Zengin)

1er tour
• 13 juin à 18h, Stade de France à Saint-Denis : Suède-Irlande
• 17 juin à 15h, Stadium à Toulouse : Suède-Italie
• 22 juin à 21h, Stade Allianz Riviera à Nice : Suède-Belgique

Visa pour l’Euro
• Superficie : 449 965 km2
• Population : 9,8 millions
• Capitale : Stockholm
• Fédération : Svenska Fotbollföbundet
• Année de fondation : 1900
• Affiliation FIFA : 1904
• Affiliation UEFA : 1954
• Couleurs : maillot jaune, short bleu, bas jaunes
• Equipementier : Adidas
• Bilan Euro
5 participations (1992, 2000, 2004, 2008, 2012)
17 m, 5 v, 5 n, 7 d, 24 bp-21 bc
• Meilleure performance : Demi-finaliste en 1992
• Meilleur buteur : Zlatan Ibrahimovic (6 buts ; 2 en 2004, 2 en 2008, 2 en 2012)

Le chiffre : 58
Entre les éliminatoires et le barrage aller et retour contre le Danemark, Zlatan 1er a inscrit 11 buts (en 10 matches). Sachant que les Nordiques en ont planté 19 au total, cela signifie que 58% des réalisations suédoises sont le fait de l’attaquant parisien. Un pourcentage nettement supérieur à celui du meilleur buteur des qualifs, Robert Lewandowski (13 des 33 réalisations de la Pologne, soit 39,5% des buts de sa « team »). Qui c’est le plus influent ?

Classement FIFA : 35e

Comment ils jouent
Dans le 4-4-2, qui reste son option préférée, même s’il ne s’interdit pas de changer de plan en cours de partie en fonction du déroulement du match, Erik Hamrén fait confiance à l’expérience. Qu’on se le dise : en Suède, les trentenaires font la loi. Cela commence en défense avec Andreas Isaksson dans les buts et la charnière centrale Andreas Granqvist-Mikael Antonsson, certainement pas la plus véloce du monde mais qui compense par son métier, donc, et son sens du placement. Au milieu, l’inusable Kim Källström, toujours fidèle au poste, reste aussi pugnace pour gratter et remonter les ballons tandis que sur les deux ailes, Emil Forsberg et Sebastian Larsson sont censés apporter de la percussion. Devant ? Pas de problème, « Ibra » s’occupe de tout.

Le sélectionneur : Erik Hamrén
• 57 ans
• Suédois
• En poste depuis novembre 2009
• Poste précédent : Rosenborg (Norvège)
« J’aurais aimé rencontrer l’Autriche, cela nous aurait permis de prendre notre revanche (ndlr : les Autrichiens ont infligé à la Suède sa plus lourde défaite à domicile en compétition, 1-4). La Belgique est une équipe qui suscite de grandes attentes. L’Italie n’a pas été aussi solide que d’habitude lors des éliminatoires mais reste traditionnellement bonne en phase finale. Bien sûr, la Belgique et l’Italie sont les favoris. »

Populaires

To Top