Étranger

Russie : Soviets suprêmes ! (2)

Sous la houlette de Leonid Slutski, l’homme en cire, les Russes sont parvenus à se qualifier pour leur quatrième Euro consécutif. Mais cela n’a pas été une franche partie de rigolade.

Eurostar : Roman Shirokov
Carrière bizarre pour l’ancienne forte tête du Zénith Saint-Pétersbourg, où il a effectué l’essentiel de sa carrière (201 matches répertoriés) entre 2008 et 2014. Depuis deux ans, Roman Shirokov enchaîne les prêts et les sauts de puce, de six mois en général. Dans l’ordre, Krasnodar, Zénith, Spartak Moscou, Krasnodar et à nouveau le Spartak depuis juillet dernier. Il évolue régulièrement aux côtés de Denis Glushakov et Dmitriy Kombarov, ses compères de la sélection. Capitaine déclaré du onze russe, il va disputer son troisième championnat d’Europe. Titulaire lors du premier match en 2008, il n’avait pas survécu au carton infligé par l’Espagne en ouverture (4-1) : on ne l’avait pas revu du tournoi, malgré les heures sup’ russes jusque dans le dernier carré. Il y a quatre ans, il a tout joué. Mais l’aventure s’est arrêtée au bout du troisième match (une victoire, un nul, une défaite et une élimination au 1er tour). Pour sa troisième vie à l’Euro, Roman aura le brassard autour du bras et quelques idées derrière la tête. Il fêtera ses 35 ans le 6 juillet. Un peu trop loin sur l’agenda pour souffler ses bougies en France ? Pas sûr qu’il soit d’accord avec l’idée.

Le chiffre : 1
Bon, ce n’est pas pour dire mais à l’instar de l’Ukraine, les Russes sont très casaniers. Seul Denis Cherychev évolue en dehors de la confédération. Et ce n’est pas avec ce qu’il montre au Real Madrid qu’il va donner envie aux autres de tenter leur chance…

Leurs éliminatoires
2es du groupe G
20 pts, 6 v, 2 n, 2 d, 21 bp-5 bc
8.09.2014 : Russie-Liechtenstein 4-0 (Wilhelm Büchel c.s.c., Franz Burgmeier c.s.c., Dmitriy Kombarov s.p., Artyom Dzyuba)
9.10.2014 : Suède-Russie 1-1 (Aleksandr Kokorin)
12.10.2014 : Russie-Moldavie 1-1 (Artyom Dzyuba)
15.11.2014 : Autriche-Russie 1-0
27.03.2015 : Monténégro-Russie 0-3 (sur tapis vert)
14.06.2015 : Russie-Autriche 0-1
5.09.2015 : Russie-Suède 1-0 (Artyom Dzyuba)
8.09.2015 : Liechtenstein-Russie 0-7 (Artyom Dzyuba 4, Aleksandr Kokorin s.p., Fyodor Smolov, Alan Dzagoev)
9.10.2015 : Moldavie-Russie 1-2 (Sergeï Ignashevich, Artyom Dzyuba)
12.10.2015 : Russie-Monténégro 2-0 (Oleg Kuzmin, Aleksandr Kokorin s.p.)

1er tour
• 11 juin à 21h, Stade Vélodrome à Marseille, Russie-Angleterre
• 15 juin à 15h, Stade Pierre Mauroy à Lille, Russie-Slovaquie
• 20 juin à 21h, Stadium à Toulouse, Russie-Pays de Galles

Visa pour l’Euro
• Superficie : 17 098 242 km2
• Population : 143 millions
• Capitale : Moscou
• Fédération : Rossiiski Futbolnyi Soyuz
• Année de fondation : 1912
• Affiliation FIFA : 1912
• Affiliation UEFA : 1954
• Couleurs : Maillot, short et bas grenats
• Equipementier : Adidas

Bilan Euro
10 participations (1960, 64, 68, 72, 88, 92, 96, 2004, 2008 et 2012)
30 m, 12 v, 6 d, 36 bp-39 bc
• Meilleure performance : Vainqueur en 1960
• Meilleur buteur : Alan Dzagoev (3 buts en 2012), Roman Pavlyuchenko (3 buts en 2008), Viktor Ponedelnik (3 buts ; 2 en 1960, 1 en 1964).

Comment ils jouent
En 4-2-3-1, avec une défense de vétérans qui est à coup sûr la plus âgée du plateau (135 ans à eux quatre !). Pas sûr qu’ils aiment vraiment les ailiers rapides et de première fraîcheur. Mais bon, ça sait se placer et compenser par une très grosse intelligence tactique. Au milieu, le triangle est souvent formé par Alan Dzagoev, Igor Denisov et Roman Shirokov, le capitaine, dans des positions interchangeables et mouvantes, aussi bien dans le déplacement de chacun que dans la forme du triangle (pointe haute ou pointe basse, avec évolution possible en cours de match). Denis Glushakov, Oleg Shatov et Igor Smolnikov sont des doublures solides, pendant que Aleksandr Samedov et Pavel Mamaïev doivent apporter de la vitesse, un peu, et de l’efficacité dans les trente derniers mètres. La pointe haute se nomme Artyom Dzyuba avec Leonid Slutski, qui préfère le grand du Zenith à Aleksandr Kokorin, l’ancien pote de Mathieu Valbuena au Dinamo Moscou.

Le sélectionneur : Leonid Slutski
• 44 ans
• Russe
• En poste depuis août 2015
• Poste précédent : CSKA Moscou (poste qu’il continue de cumuler avec la sélection)
« C’est un groupe très intéressant : deux équipes britanniques et deux de l’Europe de l’Est. Bien sûr, l’Angleterre est favorite mais chaque formation a ses chances de participer à la phase à élimination directe. Nous n’en savons pas trop sur la Slovaquie ou le Pays de Galles, nous allons donc commencer à nous renseigner. Sinon, parmi les équipes du chapeau 1, on voulait tomber sur l’Angleterre. On est donc ravis. »

Populaires

To Top