Équipe de France

Rétro foot : Septembre 2012 (2/2)

On leur promettait l’enfer, ils battent tout le monde et se retrouvent en tête de la Ligue 1. L’OM d’Elie Baup réussit le meilleur départ de son histoire en championnat. Les Bleus démarrent en trombe aussi : six points sur six avant d’aller défier l’Espagne. Le Real Madrid renverse Manchester City en ouverture de la Ligue des champions. Côté joueurs, Florent Malouda se retrouve à la cave à Chelsea tandis que Steed Malbranque en sort à Lyon.

Une phrase
« Friedel mérite sa place de n°1. »
C’est la phrase du mois et peut-être plus, on n’en sait rien. A peine Hugo Lloris a-t-il signé à Tottenham que son nouveau coach, André Villas-Boas, lui savonne la planche. A 10 millions d’euros l’achat du gardien de l’équipe de France, les mots font jaser jusqu’à Clairefontaine, Didier Deschamps ne sachant pas à quelle sauce son capitaine va être mangé. « Je ne vais pas créer de problèmes là où je n’en ai pas encore mais oui, cette déclaration m’étonne et m’embête un peu », rouspète « DD ». Welcome, Hugo…

Une carte postale : L’Afrique dans tous ses états
Lors du 3e tour qualificatif pour la CAN 2013, la Côte d’Ivoire de Didier Drogba et Yaya Touré mate le Sénégal (4-2) et se place pour le match retour. Ce n’est pas le cas des Camerounais, privés de Samuel Eto’o mais largement favoris face au Cap-Vert. Résultat : une défaite 0-2 à l’aller et les grondements insistants de la foule. Qualification pour la CAN très compromise. Les Lions ont déjà manqué la précédente édition… Ça sent le roussi aussi pour Eric Gerets (en photo), plus que jamais proche de la sortie au Maroc après une défaite 0-2 à l’aller contre le Mozambique.

Un banni : Florent Malouda à la cave
C’est un coup de serpe dans une carrière pourtant irréprochable au niveau de l’investissement personnel. Désigné Joueur de la saison 2009-10 par ses coéquipiers dans l’euphorie du doublé championnat-Coupe d’Angleterre (15 buts et 15 passes décisives), Florent Malouda avait alors droit aux louanges de son entraîneur, Carlo Ancelotti. « Florent est un grand joueur doublé d’un grand professionnel. » Entré en jeu à un quart d’heure de la fin du temps réglementaire, Malouda remporte la Ligue des champions avec son ami de toujours, Didier Drogba, le 19 mai face au Bayern Munich (1-1, 4-3 aux tirs au but). Mais depuis l’éviction d’André Villas-Boas et l’intérim – devenu succession – de Roberto Di Matteo, le Français est redescendu de plusieurs crans dans la hiérarchie des Blues. Cette nouvelle saison qui s’amorce se transforme en camouflet. Rayé de la liste des 25 joueurs appelés à disputer la C1, Florent est purement et simplement écarté du groupe pro à Cobham où il est – on ne sait toujours pas pourquoi, lui le premier – déclaré persona non grata. Roman Abramovitch a décidé de rajeunir son Chelsea. Si on n’est pas Petr Cech ou si on n’est pas Anglais, on n’a plus le droit d’être trentenaire chez les Blues. Malouda se retrouve donc dans le bâtiment d’à côté, avec les U21 du club. Il n’a pas trouvé preneur et ne veut pas s’asseoir sur sa dernière année de contrat, estimée 4 millions d’euros net. Alors, il se déguise en junior.

Un top : Première pour Paul Pogba
Paul Pogba (19 ans) découvre le Calcio avec la Juventus, contre le Chievo Vérone, au Juventus Stadium. Victoire 2-0 des Piémontais qui signent un quatrième succès en quatre matches de Série A. Préféré à Andrea Pirlo, celui qui est considéré comme l’un des plus grands espoirs du foot français dispute les 90 minutes de la rencontre. Pogba avait signé trois apparitions en Premier League la saison précédente et n’était jamais parvenu à s’imposer aux yeux d’Alex Ferguson à MU. Une autre histoire prend peut-être forme…

Un flop : Lille perd le Nord
Alors qu’il nourrissait de grosses ambitions pour cette nouvelle édition, le LOSC est humilié d’entrée de jeu en Ligue des champions, dans son nouvel écrin. Les Dogues sont laminés par le BATE Borisov (1-3), champion de Biélorussie, qui n’avait pas gagné un seul de ses douze matches de C1… Soir de première et grosse désillusion. Déjà en difficulté en championnat (6 points en 5 matches), le champion de France 2011 apparaît plus que jamais orphelin de ses anciens cadres. Les Yohan Cabaye, Eden Hazard, Adil Rami…

Des retrouvailles : Essien et son papa
Prêté un an au Real Madrid par Chelsea, Michael Essien découvre la Maison Blanche mais pas son entraîneur. On connaissait l’estime réciproque entre le « Special One » et le milieu défensif ghanéen, on découvre un lien nouveau entre eux. « Je le considère comme un père, explique Michael. Je ne pensais pas me retrouver au Real. Alors, quand papa m’a appelé, imaginez ma joie ! »

Le coin des Bleus : Carton plein avant l’Espagne
Didier Deschamps l’avait annoncé. Pour espérer dans un groupe de qualification à cinq, il fallait faire un carton plein en septembre avant d’aller défier l’Espagne en octobre. C’est chose faite. Pragmatisme en Finlande sur un but limpide – et plein de classe – du revenant Abou Diaby, sur une très grosse action de Karim Benzema. Prestation brillante au Stade de France face à la Biélorussie (3-1). « Le contrat est rempli, savoure « DD ». C’est mieux d’aller en Espagne avec 6 points. C’est rare de marquer trois buts au niveau international. Les joueurs sont vraiment bien ensemble. Ces succès récompensent l’état d’esprit qui anime le groupe depuis le début. »

Le coin des Bleus : Le retour en grâce de Franck Ribéry
Buteur contre la Biélorussie, Franck Ribéry retrouve ses jambes, sa vitesse et ses enchaînements avec le maillot bleu. Ça ressemble à un début de retour en grâce et c’est déjà énorme. « Il y a eu une prise de risques, de la percussion. Il n’a pas toujours eu la réussite mais je l’ai trouvé très intéressant, notait Didier Deschamps qui l’avait pris à part et lui avait longuement parlé avant le match. Il fait beaucoup d’efforts et participe à l’équilibre de l’équipe. Et puis il est décisif. C’est important. »

Un clash : Ça chauffe à Clermont
Capitaine emblématique du Clermont Foot, Jean-François Rivière ne goûte pas vraiment les méthodes de son nouveau coach, Régis Brouard (photo), qui arrive de Quevilly. Après sa mise à l’écart pour la réception de Tours, le conflit éclate au grand jour. « Il poursuit un travail spécifique », se justifie son coach. « C’est faux ! Je suis apte, je peux jouer. La vérité, c’est que je ne suis pas dans les petits papiers de l’entraîneur, répond le joueur. J’ai essayé de travailler avec lui mais il dit des choses que je ne peux pas accepter. Sur le plan sportif, je peux entendre que je suis mauvais mais sur le reste… » Les volcans se réveillent en Auvergne !

Un come-back : Steed Malbranque, l’éternel retour
Après dix saisons en Angleterre, un match à Saint-Etienne et une année en famille – carrière terminée, pensait-on -, Steed Malbranque revient à Lyon, son club formateur. Et à 32 ans, il retrouve son appétit de jeune premier. Un come-back aussi surprenant dans l’annonce qu’impressionnant sur le terrain. L’ancien petit chéri de Gerland fait la pluie et le beau temps. Rémi Garde loue « son intelligence de jeu et sa maturité de footballeur ».

Un anniversaire : Le doyen vous salue bien !
40 ans et tous ses gants. Ulrich Ramé, 40 ans le 19 septembre, est le doyen de Ligue 2. L’ancien portier international (12 sélections), champion de France en 1999 avec Bordeaux, avait commencé à Angers le 31 juillet 1993, face à Metz. Pour son anniversaire, il dispute, à Tours (8e journée, match nul 1-1), son 485e match professionnel (407 en Ligue 1). Bon anniversaire, Monsieur le doyen.

Express
• Franck Ribéry (12 buts, 20 passes décisives en Bundesliga en 2011-2012) est désigné meilleur joueur de la saison écoulée par les supporters du Bayern. Avec 25,2% des suffrages, il devance Mario Gomez (14.2%) et Arjen Robben (13.6%).
• Monaco perd pour la première fois de la saison au Havre (1-2) et abandonne la tête du championnat à Dijon. Ephémère ?
• Sorti de prison en mars, après avoir été impliqué dans une fusillade devant une discothèque en octobre 2011, Tony Vairelles rechausse les crampons. L’ancien international (8 sélections, 1 but) s’engage à Saint-Max-Essey, en DHR. C’est là qu’évoluent David et Ludovic, ses cousins.
• Le Havre AC, doyen des clubs français (fondé en 1872), fête son 140e anniversaire contre le Real Madrid au stade Océane, flambant neuf. Zinédine Zidane est là ! Victoire 4-2 du Real.

Populaires

To Top