Équipe de France

Rétro foot : Mars 2012 (2/2)

Ce mercredi 7 mars, Lionel Messi embrase le Camp Nou et fait pâlir les chiffres. L’Argentin en passe cinq au Bayer Leverkusen ! Une première pour lui et pour la Ligue des champions. Sinon ? Lyon boit la tasse à Nicosie, la peur gagne Auxerre et Quevilly, roi de la Coupe de France, humilie l’OM, que Brandao a pourtant qualifié pour les quarts de la C1.

Une équipe : Quevilly à la folie
Comme en 2010, le club normand, pensionnaire de National, se hisse en demi-finales de la Coupe de France. Ce coup-ci, c’est l’OM, quart de finaliste de la Ligue des champions, qui trébuche sur la pelouse du stade Michel d’Ornano, déguisé en théâtre de rêves normands pour l’occase. Régis Brouard, coach faiseur de miracles, a une nouvelle fois réussi son coup. En plaçant Zanke Diarra (frère d’Alou) dans la zone de son frangin, en chargeant Anthony Laup de faire le boulot dans le couloir, en laissant ses joueurs face à leurs responsabilités. Quand Loïc Rémy égalise à 5 minutes de la fin, on ne donne pas cher de leur peau, aux p’tits gars en jaune. Mais au bout du bout d’une prolongation de folie, ils boutent l’OM hors de la Coupe (3-2) et peuvent exulter. Comme des pros.

Une phrase
« Je crois que je pourrais courir nu dans la forêt et que cela ne dérangerait personne. »
Signé Mario Gomez, à l’aise à Munich, au moment de prolonger son contrat.

Une révélation : Un pharaon en Ligue des champions
Vainqueur 4-0 contre Arsenal à San Siro, en Ligue des champions, le Milan AC frôle le pire au retour (voir par ailleurs). Un événement en cache un autre à l’Emirates : Massimiliano Allegri lance pour la première fois un jeune attaquant en C1. Son papa et son agent effectuent le déplacement dans le même avion que le groupe. Né à Savone de père égyptien, Stephan El-Shaarawy est surnommé « le Pharaon ». A 19 ans, il signe ses grands débuts sur la scène européenne après trois titularisations en Série A (2 buts en championnat, 2 en Coupe d’Italie). C’est lui qui a évincé le sphinx Pippo Inzaghi de la liste des joueurs retenus pour disputer la C1. Cela avait provoqué quelques réactions du côté de Milanello.

Un chiffre : 151
Le nombre de jours passés sans marquer avec Chelsea pour Fernando Torres. L’attaquant espagnol, acheté 58 millions d’euros en janvier 2011 (!), n’a plus trouvé le chemin des filets depuis le 19 octobre et une victoire (5-0) contre Genk en Ligue des champions. Deux semaines après le limogeage d’André Villas-Boas, il signe un doublé contre Leicester en Cup et donne raison au nouveau coach, Roberto Di Matteo. Au total, 27 heures et 10 minutes sans claquer un but avec les Blues !

Un match : Arsenal au bord de l’exploit
Quand on en prend quatre à l’aller, il n’y a pas grand-chose à espérer au retour. Repartis de San Siro avec un terrible 4-0, en 8es de finale de la C1, les Gunners d’Arsène Wenger vont pourtant faire passer un frisson dans le dos d’Adriano Galliani et dans celui des Milanais. A la mi-temps, ils ont déjà inscrit trois buts ! Laurent Koscielny (9e), Tomas Rosicky (26e) et Robin Van Persie sur penalty ont refait, en 45 minutes, 75% du chemin. Le jeune Emirates Stadium n’avait encore jamais vu ça. Et il s’en souvient encore ! Philippe Mexès, titulaire dans la défense milanaise aux côtés de Thiago Silva, aussi. « On s’est mis en danger tout seuls. Il n’y avait pas pire scénario ! Après avoir pris ce but rapidement, on a essayé de gérer et on a calculé. C’était l’erreur à ne pas commettre. Heureusement, on a compris à la mi-temps qu’on était en danger. » Il y eut des regrets pour Arsène et ses boys, forcément. Mais chapeau quand même, les Gunners ! « Nous avons eu des occasions de refaire notre retard, de marquer un quatrième but, commenta Wenger. Nous avons montré un état d’esprit fantastique mais nous payons le prix du match aller. On doit accepter le résultat. » Score final : 3-0. A un but du bonheur…

Un mauvais film : Diaby ne s’en sort pas
Absent depuis plus de trois mois, Abou Diaby effectue son retour avec Arsenal alors que l’Euro approche. Une bonne nouvelle transformée en mauvais film puisque le milieu français se blesse de nouveau, 29 minutes après son entrée en jeu. Diaby n’a plus joué un match entier depuis le 10 avril 2011 (face à Blackpool). Il est victime d’une rechute musculaire, aux ischio-jambiers. Problème récurrent depuis son opération de la cheville (dislocation et fracture du tibia) qui lui avait valu huit mois d’absence dès son arrivée à Arsenal, en mai 2006. Et qui lui pourrit la vie depuis.

Une gaffe : Quand Trémoulinas prend le couloir… de bus
Benoît Trémoulinas n’est pas à l’entraînement au Haillan ce mercredi 6 mars au matin. Le latéral gauche des Girondins a été arrêté dans la nuit en ville puis placé en garde à vue pour conduite en état d’ivresse, refus d’obtempérer et délit de fuite. La totale ! C’est Jean-Louis Triaud qui est venu informer le groupe de la raison de l’absence de leur partenaire. « Pas très malin ni très professionnel, explique-t-il. Quand on est en faute, il faut se rendre à l’évidence et accepter l’erreur commise. » Sanctionné financièrement (« Parce qu’une bonne ponction dans le portefeuille rend un joueur plus sensible à la sanction », dixit Triaud), Trémoul’ s’excuse très vite. « Oui, c’est bien parce que j’avais trop bu que j’ai voulu fuir. Jean-Louis Triaud a bien décrit l’incident : je n’ai pas été malin. »

Un inconnu : Ce Diakité veut se faire un prénom
Modibo Diakité, vous connaissez ? Défenseur français, 25 ans, né à Bourg-la-Reine. Jusque là, rien de bien extraordinaire. Joueur de la Lazio Rome aussi. Pardon ? Oui, et depuis 2006 s’il vous plaît ! Le gars est aussi buteur. Il marque de la tête (1,92 m, 86 kg) son deuxième but en championnat contre Cagliari. Un pion qui offre la victoire (1-0) et la 3e place de Série A aux joueurs de la capitale italienne.

Une bonne blague : Ha, ha, ha, Hazard !
Après leur match nul (1-1) contre la Grèce en amical, les Belges prolongent leur séjour sur le sol hellène. L’avion qui doit les ramener à Bruxelles décolle avec plus de 30 minutes de retard à cause d’une bonne (ou mauvaise) blague d’Eden Hazard. Le Lillois a piqué une montre d’une valeur de 7 000 euros à son coéquipier et ami d’enfance Nacer Chadli avant de passer à la douane. Problème : après avoir fouillé les sacs – et même les poubelles – sans résultat, certains joueurs belges ont fini par accuser les agents de sécurité grecs. Le ton est allé crescendo au point que plusieurs d’entre eux ont refusé de monter dans l’avion ! Cela dura jusqu’à ce qu’Eden, petit plaisantin, raconte la blague faite à Chadli. Le vilain !

Express
• Cissé voit rouge. Djibril tacle les deux pieds décollés du sol et prend son second carton rouge en cinq matches avec les Queens Park Rangers.
• Arrivé en grandes pompes huit mois plus tôt, en provenance de Porto, André Villas-Boas est limogé à Chelsea par Roman Abramovitch. Le vainqueur de la Ligue Europa avait été très vite surnommé « The Special Two » en référence à José Mourinho.
• On joue la 41e minute de Tottenham-Bolton quand Fabrice Muamba, milieu des Wanderers, s’écroule, face contre terre, près de sa surface de réparation. Le joueur, qui reste plusieurs jours entre la vie et la mort, s’en sort miraculeusement. Le monde du foot et la Premier League, très choqués, avaient retenu leur souffle avec lui.
• Un an après la révélation d’une tumeur, le FC Barcelone annonce qu’Eric Abidal va subir une transplantation du foie en raison de son « évolution hématique ». Le défenseur français fait une croix sur sa saison, sur l’Euro et peut-être sur sa carrière. Pour lui, un autre match commence.

Populaires

To Top