Équipe de France

Rétro foot : Décembre 2012 (2/2)

Lionel Messi a effacé Pelé en novembre, il raye Gerd Müller en décembre. Mickaël Landreau pique sa crise, Zlatan Ibrahimovic réussit son premier triplé en Ligue 1 et Falcao en cogne 5 en Liga ! Sinon ? Manchester nous offre un derby incroyable. La routine, quoi.

Un top : Rooney recordman
Auteur d’un doublé contre Manchester City (victoire 3-2 des Red Devils), Wayne Rooney inscrit ses 149e et 150e buts en Premier League. Il est, à 27 ans et 46 jours, le plus jeune joueur de l’histoire à atteindre cette barre en Angleterre. Rooney a marqué 10 buts en 17 derbies toutes compétitions confondues. Il égale le record de deux Citizens, Joe Hayes et Francis Lee. Il rejoint aussi Eric Cantona (7 buts marqués) pour les buts inscrits dans les derbies de Premier League. Well done, « Wazza » !

Un flop : Le blues des Blues
Malgré leur large succès lors de la dernière journée contre les Danois du FC Nordsjaelland (6-1), Eden Hazard et les Blues de Chelsea sont éliminés dès la phase de poules de la Ligue des champions, 200 jours pile-poil après le sacre de Munich. C’est la première fois que le champion en titre ne sort pas des poules au 1er tour.

Une phrase
« L’odeur de l’herbe me manquait. Sans entraîneur, une équipe est comme une Formule 1 au départ d’un Grand Prix avec des pneus dégonflés. Mais mes joueurs sont spéciaux, la Juve est spéciale et je suis spécial ! »
Signé Antonio Conte pour son retour sur le banc de la Juventus Turin à Palerme (victoire 1-0 des Turinois), après sa longue suspension suite à l’affaire du Calcioscommesse. Il avait été condamné en tant qu’entraîneur de Sienne à l’époque.

Un joueur : Falcao façon quinte flush
« Franchement, je ne pensais pas que je pouvais marquer autant de buts dans un match. Je n’oublierai jamais cette soirée magique. » L’Atletico Madrid sortait d’une défaite à Bernabeu dans le derby madrilène (0-2) et de l’aveu même de Falcao, « la semaine qui suit une défaite dans le derby est toujours très difficile. Celle-là l’a été. » Mais son incroyable quintuplé l’a effacée d’une traite. Un six à zéro infligé au Deportivo La Corogne, avec cinq buts de la superstar des Colchoneros (les Matelassiers, le surnom des joueurs l’Atletico). « Je suis tellement fier et tellement ému d’entrer dans la légende du club…, ajouta le Colombien, comme en apesanteur après son match de rêve. Mais franchement, je le dois à l’équipe. Elle m’appuie tellement ! » Ce n’est pas forcément l’avis des socios madrilènes. Ils savent qu’ils doivent beaucoup à leur buteur fétiche. Avec ces cinq nouvelles réalisations, le Sud-Américain pointe à 16 buts après 15 journées de Liga. Seul Lionel Messi (23) fait mieux. Falcao est donc devant Cristiano Ronaldo ! L’Atletico joue le dauphin du Barça depuis le début de la saison, devant le Real Madrid. Diego Simeone, le coach des Rojiblancos, peut savourer. « Je ne crois pas qu’on reverra ça de sitôt. » Deux frappes du droit, un penalty transformé après l’avoir provoqué, une reprise de la tête pleine de rage dans le but vide suite à un mauvais dégagement et un enchaînement plus personnel, avec deux défenseurs ridiculisés, pour terminer le festival : du grand art.

Un match : Un derby pour la route
Mouais, d’accord, ça ne s’appelle plus Maine Road et même en anglais, Etihad Stadium fait bien comprendre à celui qui le lit que Manchester City a changé de catégorie et s’est ouvert sur le monde. Oh, United n’est pas en reste avec la famille Glazer à sa tête. OK, chez les Citizens, les sous viennent du Moyen-Orient. Chez les Red Devils, ils arrivent directement des States. Mais quand même. Tous les fonds souverains et toutes les familles milliardaires du monde pourront toujours venir placer leur oseille dans les clubs de Premier League, un derby de Manchester, même en mode multinationale, reste un derby de Manchester. Une bataille de clochers, le rendez-vous du village. City-United, ça se vit en V.O. Etihad ou pas, c’est couleur locale. Obligé.
City, qui accueille United, n’y a plus perdu depuis 37 matches ! Deux ans jour pour jour ou presque depuis la victoire des Toffees d’Everton (1-2) le 20 décembre 2010. Depuis ? Plus rien, pour personne. Invaincus, les champions sortants. Pour cette 16e journée, les deux frères ennemis se rencontrent en leaders du classement. MU tient la barre trois points devant City, qui s’accroche et ne veut rien lâcher. Le match ? Un sommet d’Angleterre. Cinq buts, des retournements de situation à tire-larigot et toujours le même sentiment en sortant du stade : celui d’être vidé.
MU l’emporte 3-2 grâce à un coup franc magistral de Robin Van Persie dans le temps additionnel (photo). Alex Ferguson a le chewing-gum collé aux gencives, sourire figé. « C’est le genre de match qui rend la Premier League si spéciale. Il n’y a qu’ici que vous pouvez voir ça ! Le spectacle a été fascinant. Pendant 90 minutes, il a été impossible de détourner une seconde son regard. » MU ressort de l’Etihad avec six points d’avance, ce qui n’assure en rien une quelconque OPA sur le titre. Puisqu’il s’en passe tellement en Premier League…

Une info : Trêve toujours
Les présidents des clubs de L1 et L2 souhaitaient, dans leur grande majorité, supprimer la trêve hivernale et inclure des matches pendant les fêtes de Noël, à l’instar de ce qui se fait en Angleterre. La Ligue n’a pas donné suite. Réunis en présence de Didier Deschamps, le sélectionneur national, un peu inquiet pour la préparation de la Coupe du monde (du 12 juin au 13 juillet 2014) et l’organisation pas toujours très cohérente du calendrier, les décideurs du foot français ont également entériné les grandes dates de la saison 2013-14. La L1 débutera le samedi 10 août 2013 et se terminera le samedi 17 mai 2014. La Ligue 2 entamera les débats le vendredi 2 août pour les clôturer le vendredi 16 mai 2014.

Un chiffre : 17
Premier triplé pour Zlatan Ibrahimovic en Ligue 1 sur la pelouse de Valenciennes (17e journée). Et déjà 17 buts en 17 matches ! La phase aller n’est pas encore terminée mais le Suédois se trouve déjà à quatre unités du meilleur total de la saison précédente, signé Olivier Giroud. Depuis Jean-Pierre Papin en 1989-90 (30 buts marqués), aucun joueur n’a atteint la barre symbolique des 30 en Ligue 1. Ça ne devrait pas tarder pour « Ibra ». Une question : le record absolu de Josip Skoblar (44 buts en 1970-71) peut-il tomber ?

Une première : Les bonnes résolutions de M’Baye Niang
M’Baye Niang, mis en cause dans la virée nocturne des Espoirs en octobre et suspendu jusqu’au 31 décembre 2013 par la FFF, effectue ses grands débuts à San Siro, sous le maillot du Milan AC, lors du 8e de finale de la Coupe d’Italie contre la Reggina (3-0). Entré à la 54e minute en lieu et place de Robinho, l’ancien Caennais (17 ans) marque son premier but (79e, plat du pied). Puis il est à l’origine du troisième.

Une confirmation : Noël Le Graët 4 ans de plus
Face à Eric Thomas et François Ponthieu, ses deux opposants déclarés, Noël Le Graët était largement favori à sa propre succession. Il est réélu à la tête de la Fédération Française de football avec 83% des voix, pour une durée de quatre ans. C’est donc avec l’Euro 2016, organisé en France, dans la mire que l’ancien président de la LFP et de Guingamp va effectuer son nouveau mandat. « Mon dernier », a-t-il prévenu.

Express
• Bernard Casoni remplace Jean-Guy Wallemme à Auxerre. Huit mois après avoir succédé à Laurent Fournier à l’AJA, Wallemme ne passe pas le cut de 2012. « Caso » a pour mission de regarder à nouveau vers le haut et la L1, s’il n’est pas déjà trop tard…
• Comme chaque année, après les huîtres et le foie gras, les 32e de finale de la Coupe de France inaugurent l’année civile. Entrée en lice des clubs de Ligue 1. C’est le FC Drouais, pensionnaire de DH, qui tire le gros lot avec l’A.S. Nancy-Lorraine. A la lutte avec la réserve du FC Tours pour monter en CFA2, les hommes de Patrice Colas devront remettre un coup de collier en championnat. Dur, dur.
• Le livre de Raymond Domenech « Tout seul », sorti le mois précédent, s’est vendu à 31 000 exemplaires lors de sa première semaine d’exploitation. Il aurait dépassé la barre des 100 000, selon la maison d’édition Flammarion, et se positionnerait en tête des ventes du mois de décembre. Ah Raymond, si tu savais…

Populaires

To Top