Étranger

Rétro Allemagne 2012-13 : Le Bayern en mode Galactique

Les Harlem Globetrotters de l’Europe ont régalé en Allemagne la saison dernière. Coupe, championnat, Ligue des champions : les Bavarois ont fait disjoncter tous les compteurs.

Dans la famille Guinness 2013, le Bayern Munich squatte toutes les feuilles. Incontestables vainqueurs de la Ligue des champions, les Bavarois ont réussi le fabuleux triplé : C1-championnat-Coupe d’Allemagne. Un magique cadeau d’adieu pour Jupp Heynckes, à l’issue d’une saison parfaite sur tous les plans. Jamais le Bayern n’avait perdu une seule fois en championnat. Jamais il n’avait affiché une telle différence de buts (+80). Jamais l’écart avec le dauphin ne s’était creusé à ce point (25). Ajoutez 98 buts marqués, soit 72 de plus que la pire attaque, la lanterne rouge Greuther Fürth. Dix-huit buts encaissés, soit 49 de moins que Hoffenheim, la pire défense. Il y a eu deux championnats la saison passée en Allemagne : la Bundesliga et la tournée du Bayern Munich… Dans ce grand écart teuton, le Borussia Dortmund termine donc champion par défaut, enfin 2e. Le Bayer Leverkusen et son directeur sportif Rudi Völler sont de brillants troisièmes et la Ligue des champions les attendait. Schalke a accroché le droit d’y participer aussi mais il a fallu passer le cut des barrages. En bas, Greuther Fürth retourne en seconde division avec 4 victoires et 12 points de retard sur le premier non relégable (Augsbourg). La marche était trop haute aussi pour le Fortuna Düsseldorf, alors que Hoffenheim s’est sauvé in extremis en playoffs.

Le top : Stefan Kiessling
Stefan Kiessling, la grande tige blondinette de Leverkusen souvent raillée, termine meilleur buteur de la Bundesliga, avec 25 buts et un pion d’avance sur Robert Lewandowski. Pas un seul joueur du Bayern ? Bah non puisqu’à Munich, tout le monde marque un peu !

Le flop : Werder Brême
Le Werder Brême et Marko Arnautovic (balle au pied) ont tremblé jusqu’au bout ! Les hommes de Thomas Schaaf terminent à la 14e place, avec 3 points d’avance seulement sur Hoffenheim, le dernier survivant, condamné aux playoffs. Après quatorze ans de bons et loyaux services, Schaaf a rendu son tablier. C’est Robin Dutt, ancien directeur sportif de la Fédération allemande, qui lui succède sur le banc du Werder. Nouveau cycle.

Le chiffre : 70
Le nombre de points d’écart entre le Bayern, champion, et Greuther Fürth, lanterne rouge, ici lors de l’une de ses quatre victoires de la saison, toutes glanées à l’extérieur !

5993287-8934584

Populaires

To Top