Étranger

Radamel Falcao à la loupe

L’attaquant colombien, transféré à Monaco pour une somme record en France (60 millions d’euros), catapulte les chiffres comme les ballons au fond des filets. De quoi devenir dingue…

■ L’homme des finales
Premier joueur à marquer au cours de deux finales de Coupe d’Europe victorieuses consécutives, Falcao a signé un doublé à Bucarest le 9 mai 2012 contre l’Athletic Bilbao pour s’offrir sa seconde Ligue Europa d’affilée. Il est le premier joueur à réussir pareil exploit. Pas rassasié, il rajouta trois pions à Monaco lors de la Supercoupe d’Europe, en août contre Chelsea, pour permettre à l’Atletico Madrid de terrasser les Blues 4-1.

■ Le Messi de la Liga
Le 9 décembre 2012, l’insatiable goleador sud-américain a planté 5 buts lors de la 15e journée de Liga, contre le Deportivo La Corogne (victoire de l’Atletico Madrid 6-0). Il était le premier à réussir une telle performance dans le championnat espagnol depuis Fernando Morientes avec le Real Madrid en 2002. Lionel Messi l’a fait aussi mais en Ligue des champions.

■ 17 buts en 14 matches de Ligue Europa
Sa saison 2010-11 a flirté avec la perfection. Au FC Porto, le Colombien formait, avec Hulk, le duo le plus prolifique d’Europe. Contre le SC Braga à Dublin, il marqua, juste avant la mi-temps, le seul but de la finale de la Ligue Europa, dont il fut élu homme du match. Sa 17e réalisation de la campagne ! Falcao a effacé des tablettes Jürgen Klinsmann et ses 16 buts marqués lors de la saison 1995-96. Le roi s’appelle Radamel, point. A son crédit, deux triplés (contre le Rapid Vienne et le Spartak Moscou) et un quadruplé contre Villarreal en demi-finales.

■ Le Matelassier le plus cher de l’histoire
Quand, le 18 août 2011, l’Atletico Madrid annonce l’arrivée du Colombien, c’est une surprise qui souffle sur l’Europe. Falcao était plutôt attendu au Real Madrid ou à Chelsea mais l’Atletico a signé un chèque de 47 millions d’euros (bonus inclus) au FC Porto. L’attaquant sud-américain devient, pour un temps, le plus gros transfert du géant portugais (dépassé ensuite par Hulk, transféré pour 60 millions d’euros au Zénith Saint-Petersbourg). Falcao enfile le costume de joueur le plus cher du club madrilène. Pas une mauvaise affaire puisqu’il a été cédé à Monaco pour environ 60 millions.

■ 0,66 but par match depuis ses débuts
Evidemment la stat est gonflée par la ligne Europa Ligue et ses 30 pions en 31 rencontres. Il n’empêche : depuis la saison 2005-06 et ses débuts à River Plate, Falcao a marqué 195 buts en 293 matches : soit la moyenne hallucinante de 0,66 but par match. Forcément, ça n’a pas de prix.

■ 1 but toutes les 100 minutes la saison passée
Falcao a inscrit 34 buts en 40 matches la saison passée, toutes compétitions confondues (3 401 minutes passées sur le terrain). Soit un compte tout rond d’un but toutes les 100 minutes. Quasiment un par match…

■ Il est aussi adroit du pied droit
Encore une stat qui en dit long sur les qualités hors normes du bonhomme : si l’on ignore les coups de pied arrêtés (8 penaltys et 1 coup franc direct) marqués du pied gauche, Falcao a marqué, la saison passée, 11 buts du pied gauche et 10 du droit. Et souvent des reprises de volée, parfois des ciseaux… Chez lui, la reprise acrobatique est naturelle. Malgré son petit 1,78 m, il est aussi considéré comme l’un des meilleurs joueurs de tête du monde, doté d’un timing parfait. Chapeau, l’artiste !

Populaires

To Top