Équipe de France

Pourquoi Franck Ribéry méritait le Ballon d’or

Passeur, buteur, leader. Au vu des statistiques, Franck Ribéry a redéfini la notion d’impact player. Il se dégageait à l’heure des votes pour le Ballon d’or 2013. Le jury lui a préféré Cristiano Ronaldo…

■ 78 passes décisives
C’est le nombre assez ahurissant de passes décisives réussies par Franck en Bundesliga et en Ligue des champions depuis son arrivée au Bayern Munich : 85 en 166 matches de championnat, 21 en 46 rencontres de C1. Soit pile-poil une passe décisive tous les deux matches. Qui dit mieux ?

■ 16 buts et 26 passes décisives
Sa production sur la saison 2012-13 avec 15 passes et 10 buts en 27 rencontres de Bundesliga plus 5 passes et 1 but en 12 matches de Ligue des champions, compétition qu’il a survolée avec le Bayern. Il faut ajouter 6 passes et 5 buts lors des éliminatoires de la Coupe du monde avec l’équipe de France.

■ 16 fois décisif en 10 matches
Début novembre, c’est grâce à lui que le Bayern arrache la victoire à Hoffenheim, 2-1 : coup franc direct détourné par Mario Mandzukic, passe décisive pour Thomas Müller. Une victoire qui permet au Bayern d’égaler le record de 36 matches sans défaite établi par Hambourg en 1983. Sur ses dix derniers matches, Franck s’est montré décisif à 16 reprises.

■ Buteur des deux pieds
Si l’on remonte au début de la saison 2012-13, Franck a marqué 14 buts du pied droit et 6 du gauche (plus 1 de la tête et 3 penalties). Quand il frappe du gauche, ce n’est pas pour rien. Il est capable de trouver le cadre et de marquer avec son pied dit faible même de l’extérieur de la surface.

■ 60%
Le pourcentage d’implication (buts + passes décisives) de Franck en équipe de France au cours des éliminatoires de la Coupe du monde (hors barrages). Sur les huit matches disputés, il a marqué 5 fois (meilleur buteur) et délivré 4 passes décisives (co-meilleur passeur avec Mathieu Valbuena). Indispensable, comme en témoigne son temps de jeu : il est le seul joueur, avec Hugo Lloris, à avoir dépassé les 600 minutes. Le gardien de Tottenham et capitaine des Bleus a joué l’intégralité des rencontres, Franck a disputé 693 minutes. Derrière eux, seul Mathieu Valbuena a pris part à tous les matches de qualif’. Le Marseillais a été moins sollicité.

■ 18 victoires de suite en Bundesliga
Le 24 août dernier, contre Nuremberg (victoire 2-0 du Bayern, un but de Ribéry), le Français devient le premier joueur de l’histoire de la Bundesliga à remporter 18 matches de championnat consécutifs. La dernière défaite du Bayern ? Le 28 octobre 2012 face à Leverkusen (1-2). Franck, blessé, ne jouait pas.

■ Le plus gros coureur
Depuis le début de la saison, Franck a couru 31 469 m en 239 minutes de Ligue des champions. Soit en moyenne 11 850 m par rencontre. Il se positionne dans les distances parcourues les plus élevées, un rayon plutôt réservé aux milieux relayeurs. Lui est beaucoup plus souvent lancé à pleine puissance et en phase de sprint. A titre de comparaison, Cristiano Ronaldo a couru 30 514 m en 270 minutes. Soit une moyenne de 10 171 mètres. C’est plus de 1,5 kilomètre en moins…

■ Le plus gros dribbleur
Selon Opta, Franck est le joueur qui a tenté le plus de dribbles au cours de la Ligue des champions 2012-13.

NB : Stats arrêtées fin 2013

Populaires

To Top