Basket

Mondial Basket 257

84 pages + 2 posters géants

Édito

Sur une dernière possession des Chicago Bulls, vous imaginez Dennis Rodman partir en dribble, remonter le ballon et finir par le perdre, sans chercher à trouver Michael Jordan. Avant de lui cracher à la gueule : « Salope ! » Absurde, évidemment. Pourtant, c’est bien ce qu’a fait ce gros balourd de Draymond Green en insultant le double MVP des Finales NBA, Kevin Durant. Quelques jours plus tard, John Wall balançait un « Fuck you ! » à son coach, Scott Brooks, sans passer par la case « Hashtag ». Nous n’étions pas loin d’ouvrir un dossier « Faits divers » tant les incidents se multiplient dans cette NBA ouverte à tous les vents. Ce n’est pas nouveau non plus. Mais hier, les gros incidents se comptaient sur les doigts d’une main alors qu’aujourd’hui, ils sont multipliés par dix en une seule saison. Finalement, le débat a été vite clos à la rédac’. On a préféré mesurer l’impact du « trash-talk » de Green et de sa conduite irresponsable sur la future free-agency, dans laquelle « KD » sera a priori en bonne place. Le front office de Golden State pourrait méditer cette citation de Paul Valéry : « Quoi d’imprévu pour qui n’a rien prévu ? » Car les Warriors, chahutés en début d’exercice, n’avaient jamais connu quatre défaites consécutives sous l’ère Steve Kerr. « No panic », dit-on officiellement à Oakland. Le titre se gagne au printemps, pas en hiver. C’est bien la seule certitude. Le malheur des nantis fait le bonheur des petits. Boston n’échappait pas à la révolte après une entame chaotique. Detroit, Charlotte, Orlando et Milwaukee, dans la Conférence Est, de même que Memphis, les Clippers et Denver à l’Ouest, sont autant de bonnes surprises. Par leur position ou par leur jeu. Voire leur discipline. Un vaste coup de projecteur sur l’ensemble du circuit américain ne nous a pas empêchés de vous raconter les débuts du « King » dans son nouveau royaume de « Lakerland ». LeBron James ne laisse jamais personne indifférent. Comme Zion Williamson, le freshman de Duke, qui compte déjà plus de 1,5 million de followers. Inédit à l’étage universitaire. C’est bien pour cela que « Mondial Basket » vous dresse son portrait. Celui d’un enfant de la balle de Caroline du Nord. C’est le bon goût de l’Amérique, qui a toujours la saveur de l’excellence. Quand on parle basket ou plus largement sport. (— Armel Le Bescon)

Sommaire

  • TECHNIQUE : POURQUOI LE SCORING EXPLOSE
  • CLASH CHEZ LES WARRIORS : CONSÉQUENCES DRAMATIQUES ?
  • LES DÉBUTS DE LEBRON JAMES : À LAKERLAND
  • FACE-À-FACE : D. MITCHELL – J. TATUM
  • LUKA DONCIC : 19 ANS ET DÉJÀ BOSS
  • TORONTO : LE SOUFFLE KAWHI LEONARD
  • DERRICK ROSE : EN CHIFFRES
  • JIMMY BUTLER : LE CADEAU DE NOËL DES SIXERS
  • MILWAUKEE : A TROUVÉ LA RECETTE
  • DE’AARON FOX : À TOUTE VITESSE
  • GORDON HAYWARD : LA COURSE AU HANDICAP
  • ZION WILLIAMSON (DUKE) : LE PHÉNOMÈNE 3.0

Mondial Basket est un magazine des Éditions SESIMS : Planète Foot – Mondial Basket – Univers du Rugby

Populaires

To Top