Basket

Mondial Basket 250

Les Etats-Unis vont bien sur le plan économique…

Mondial Basket 250 – Mars 2018

…C’est le plein emploi et les salaires sont à la hausse. Des indicateurs indiquent même le retour de l’inflation. La NBA n’est pas en reste, évidemment. « Forbes » vient de révéler que le marché ne s’était jamais aussi bien porté et que la ligue nord-américaine de basket pourrait « matcher » la NFL à moyen terme. Le football US garde de la marge mais l’écart se réduit, financièrement, depuis cinq ans. Le marché du basket n’a jamais été aussi florissant et pas une seule franchise ne descend sous la barre du milliard de dollars en termes de valeur ! Une première. Même les New Orleans Pelicans, bons derniers de la classe éco, ont passé le plafond de verre du milliard. Dans notre dossier, vous verrez comment les équipes NBA s’enrichissent et quelles sont celles qui ont dégagé les plus gros profits en 2017. Une thématique qui se prolonge avec les trades de l’hiver. Car tout est « money » dans cette belle famille. Vous allez découvrir les gagnants et les perdants de la trade deadline. Cleveland a totalement remanié son roster. « C’est le business », a résumé le loup de la NBA, LeBron James, MVP – pour la troisième fois – du nouveau format du All-Star Game à Los Angeles. Vous allez aussi connaître les dessous d’un échange, celui effectué par les Lakers pour dégager du salary cap cet été. Les Angelinos sont « Magic » sous la baguette d’Earvin Johnson qui aura les moyens de recruter deux superstars en juillet, le Roi James et Paul George. Ce business est sans pitié. Même les nantis ne sont plus à l’abri. C’est le revers du billet vert, que « Mondial Basket » vous raconte à travers les stories de deux All-Stars, Isaiah Thomas et Blake Griffin. « Le basket est un business et la NBA est un business », a rappelé le multimillionnaire Griffin, expédié sans ménagement à Detroit. Un jour, Joakim Noah m’a dit dans les yeux : « On a une belle vie, quand même, en NBA. » Je ne suis pas certain que, paria à New York, il dise la même chose aujourd’hui. Ni lui, ni Thomas, ni Griffin. The « Wonder wheel » tourne pour tout le monde. Ça dépend où elle s’arrête.

Mondial Basket est disponible :

  • Chez votre marchand de journaux
  • Par abonnement
  • En kiosques numériques :

App_Store_pt_blgoogleplay_pt_bl

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017-2018 Editions Blue Print / SESIMS

To Top