Équipe de France

Mercato : Premières grosses chaleurs (2)

S’il n’a pas encore tout chamboulé, le mercato d’été, ouvert depuis le 9 juin, souffle déjà le chaud sur la Ligue 1. Premier tour d’horizon.

Bielsa, Oscar Garcia, Ranieri… Les coaches étrangers ont la cote en L1 !
Mais qu’arrive-t-il à la Ligue 1 ? Quelle mouche a piqué le championnat de France pour le rendre depuis quelque temps si attractif aux yeux des coaches étrangers ? Après Lucien Favre, Unai Emery ou encore Sergio Conceiçao, sans parler de la consécration de Leonardo Jardim, c’est un autre trio qui débarque, en force ce coup-ci. L’arrivée de Claudio Ranieri, champion d’Angleterre en 2016 avec Leicester, à Nantes est une surprise, en même temps qu’une sacrée bonne nouvelle pour la Ligue 1. L’Italien, que la LFP a d’abord retoqué en raison de sa limite d’âge (quelle honte !), revient en France quelques années après être remonté avec l’AS Monaco. L’arrivée d’Oscar Garcia, considéré en Espagne comme un vrai disciple du jeu à la barcelonaise mais totalement inconnu chez nous (il évoluait à Salzbourg, en Autriche), à Saint-Etienne interpelle un peu plus. L’idée se défend et pourrait s’avérer très judicieuse mais elle renvoie à cette difficulté chronique du board stéphanois à trouver une solution collégiale, étant entendu que le choix de l’Espagnol n’est pas validé avec la même mention par Bernard Caïazzo ou Roland Romeyer. Et puis on ne peut pas ne pas faire comme si. Le retour de Marcelo Bielsa en France est lui aussi un signal fort. L’histoire d’amour que l’Argentin a noué avec le peuple marseillais n’y change rien, il n’a pas hésité avant de replonger en plein Nord, pour répondre au projet de Gérard Lopez au LOSC. C’est peut-être intrigant mais c’est fichtrement excitant !

Pépé en mode Dogues
Nicolas Pépé
Attaquant
D’Angers à Lille
Contrat : 5 ans
Montant du transfert : 12 M€
Ardemment souhaité par Marcelo Bielsa, qui l’avait supervisé à plusieurs reprises, l’Ivoirien Nicolas Pépé rejoint le LOSC pour les cinq prochaines saisons, confirmant l’attrait non négligeable du projet de Gérard Lopez, personnifié par l’Argentin. Pépé, qui était également courtisé par plusieurs clubs anglais, n’a pas hésité longtemps. « Je ressens beaucoup de joie au moment de signer au LOSC, même si l’attente a été longue, parce que j’ai été pas mal sollicité. Je suis certain d’avoir fait le bon choix. La venue de Marcelo Bielsa a été un élément important au moment de prendre ma décision. Je suis vraiment impatient de travailler avec un tel coach. Pour moi, c’est un grand pas en avant dans ma carrière. J’essaie de progresser d’année en année et venir ici va me permettre de franchir de nouveaux paliers. »

Marçal en mode Gones
Fernando Marçal
Défenseur latéral
De Benfica à Lyon
Contrat : 4 ans
Montant du transfert : 4,5 M€ 
Révélation de la saison dernière au poste de latéral gauche à l’En Avant Guingamp, le Brésilien, prêté par le Benfica Lisbonne, reste en Ligue 1 mais il quitte son club. Pour 4,5 millions d’euros, l’OL s’offre un latéral offensif, technique et explosif. Un petit Jérémy Morel avec une touche brésilienne en plus. Ce n’est pas de trop. « J’ai eu plusieurs propositions mais je ne les ai ni écoutées, ni regardées, explique le joueur. L’OL est un grand club qui a marqué l’esprit des Brésiliens. Je veux, moi aussi, faire partie de cette histoire. J’espère être heureux ici et remporter des titres. » Pour Jean-Michel Aulas, qui présentait sa toute première recrue, la satisfaction est double : « Au moins, l’année prochaine, il ne viendra pas avec Guingamp nous refaire des misères ! » Bonne pioche.

Monaco mise sur Meïté
Soualiho Meïté
Milieu de terrain
De Zulte Waregem à Monaco
Contrat : 5 ans
Montant du transfert : 8 M€
Prêté puis transféré par le LOSC au Zulte Waregem, le Franco-Ivoirien a marqué son territoire en Belgique. Il devrait en faire de même sur le Rocher, à en croire Vadim Vasilyev, le vice-président monégasque. « Nous sommes vraiment très heureux de l’accueillir. Il a démarré très tôt en Ligue 1 avant d’exploser la saison passée à Zulte. Il s’inscrit pleinement dans notre stratégie de recrutement de jeunes joueurs talentueux. Nous croyons beaucoup en lui et nous sommes convaincus qu’il a toutes les qualités pour s’épanouir dans notre projet. » L’ASM a versé 8 millions dans l’histoire, dont 60% iront dans les caisses lilloises. Après Fabinho et Tiémoué Bakayoko, voilà une nouvelle moissonneuse-batteuse de choc dans le champ monégasque, où les récoltes s’annoncent toujours aussi prometteuses.

Maouassa prend l’option Gourcuff
Faitout Maouassa
Arrière latéral ou milieu gauche
De Nancy à Rennes
Contrat : 4 ans
Montant du transfert : 7 M€
Champion d’Europe U17 et U19, il faisait partie des éléments les plus courtisés de la génération 1998. L’arrière latéral de formation de l’ASNL, qui a trouvé le moyen de se faire remarquer malgré la saison galère et la relégation des Lorrains (3 buts et 3 passes décisives en 14 rencontres de L1 et meilleur Nancéien sur la phase retour), a privilégié la piste rennaise et la perspective de travailler avec Christian Gourcuff. Il se dit que le coach rennais le verrait presque mieux un cran plus haut, au milieu, qu’en défense. Qu’importe, c’est un vrai joueur de couloir, décisif dans ses centres et une vraie promesse pour l’avenir. Sept millions ? Rennes ne nous avait pas habitués à ça mais on se dit qu’à ce prix-là, c’est presque une bonne affaire. Bon, Nancy touchera le quart de la plus-value en cas de revente ! Courtisé par quelques grosses écuries de France mais aussi d’ailleurs, Faitout a fait le choix breton sans fard. « Rennes est un super club formateur. Il l’a prouvé ces dernières années en sortant beaucoup d’espoirs. Avec l’effectif que l’on a, on peut jouer le haut du tableau. J’ai regardé le recrutement et quand je vois les arrivées d’Hamari Traoré et de Benjamin Bourigeaud, qui sont de très bons jeunes joueurs, ça me conforte encore dans mon choix. Je suis là pour progresser. » S’il joue toujours comme il se prénomme, le programme s’annonce alléchant…

Populaires

To Top