Équipe de France

Les Bleus pour l’Euro au laser (30)

A 200 jours et un peu plus de six mois du début de l’Euro, nous vous emmenons au cœur des Bleus. Quels seront les 23 ? « Planète Foot » vous dit tout avec la cote de chacun et ses chances d’être dans la fameuse liste finale de Didier Deschamps, en sachant qu’on ne peut prévoir la grosse tuile, sous forme de blessure, qui priverait du tournoi l’un de ceux qu’on annonce sûrs à 100%. Il s’agit d’un état des lieux du moment. Revivez aussi l’année 2015 en équipe de France de chacun des protagonistes. Arrêtez-vous sur leur CV sous le maillot frappé du coq. Pour vraiment tout savoir avant la compet’.

LES ATTAQUANTS : Alexandre Lacazette, sur un malentendu

Puisque Didier Deschamps a clairement établi la hiérarchie des avants-centres, autant le dire tout de suite : Alexandre Lacazette n’a que peu de chances de disputer l’Euro si Karim Benzema et Olivier Giroud sont aptes. Pour se faire, il faut que l’attaquant lyonnais postule à un autre rôle au sein de l’attaque tricolore. Il peut le faire, c’est avec un acolyte proche de lui (tantôt Nabil Fekir, tantôt Clinton Njie) qu’il a explosé ses statistiques l’an passé à l’OL. Il peut toujours s’appuyer sur Claudio Beauvue cette saison, en l’absence de Nabil. Mais la question se pose de sa présence parmi les 23 à ce poste-là chez les Bleus, étant entendu qu’Anthony Martial a pris en quelques semaines plusieurs longueurs d’avance sur la concurrence. Sans oublier que « DD » voulait revoir Paul-Geoges Ntep, qui s’est blessé à Monaco la veille de rejoindre les Bleus début octobre. Un « DD » qui apprécie beaucoup la capacité du TGV rennais à casser les lignes adverses avec sa vitesse. Rappelons enfin que Mathieu Valbuena et Antoine Griezmann sont, eux, des partants certains pour la grande aventure. La probabilité de voir Alex à l’Euro dépend donc de pas mal de facteurs. A moins que le cas Benzema ne redistribue les cartes.

Populaires

To Top