Étranger

Les 50 stars de l’Euro 2012 (6) : Klaas-Jan Huntelaar, en toute discrétion

Si on en parle peu – pour ne pas dire pas du tout -, l’avant-centre des Pays-Bas, meilleur buteur des éliminatoires de l’Euro 2012, est redevenu une redoutable machine à marquer depuis qu’il évolue aux côtés de Raul à Schalke 04. Le meilleur goleador de Bundesliga (27 buts en 31 matches), c’est lui !

Avec ses dents longues à rayer les pelouses, pas la peine d’insister sur son caractère. Le bonhomme est terriblement ambitieux. Sa deuxième jeunesse à Schalke 04, après ses plantages royaux au Real Madrid et au Milan AC (si, si, il y a joué), est là pour le prouver. Pour lui, rien n’a jamais été facile. Prenez le PSV Eindhoven. Klaas-Jan Huntelaar arriva au centre de formation en provenance de De Graafschap. C’est le meilleur buteur de l’équipe juniors mais il ne signe qu’une pâle et minuscule apparition chez les grands. Quelques minutes à la place de Mateja Kezman qui, à l’époque, était une machine à marquer (si, si aussi). Et puis plus rien.
Retour à l’envoyeur, De Graafschap, pour un prêt sans succès. Second prêt. Apeldoorn, en Deuxième division. En seconde zone. Il termine meilleur buteur. Il est aussi élu meilleur joueur du championnat. Huntelaar retrouve la lumière au SC Heerenveen et confirme qu’il est vraiment un buteur. Avant de tenter sa chance à l’Ajax. « J’ai emprunté des chemins de traverse mais je n’ai jamais douté de moi. J’ai su saisir ma chance quand elle s’est présentée. » Du côté d’Amsterdam, Klaas-Jan cartonne. Il marquera, pendant trois ans, 105 buts en 136 matches. Son pain blanc.
Au Real Madrid (2009) et au Milan AC (2009-10), il mange son pain noir. « Le Real, ça ne se refusait pas. Cela restera un très bon souvenir. Le foot italien est très différent. Toutes les roses ont des épines… » On le croit définitivement abonné à la deuxième classe européenne. On se trompait. Depuis son arrivée à Schalke 04 en 2010, Huntelaar s’est invité dans le gotha des buteurs. Le meilleur buteur de Bundesliga, ce n’est pas Mario Gomez mais lui (27 buts en 31 matches).

Van Gaal : « Dans la surface, c’est le meilleur joueur du monde »
Aux côtés de Raul, qui lui fait profiter de son expérience comme de ses déplacements, Klaas-Jan s’éclate. Pourtant, il ne jouit toujours pas d’une réputation extraordinaire en dehors des frontières de l’Allemagne. Manque de reconnaissance ? Il s’en fiche. « Pour moi, signer à Schalke n’était absolument pas une régression. Ce club joue les premiers rôles. » Du moment qu’il enquille les pions, tout baigne. Quand on voit Fernando Torres errer comme une âme en peine sur les pelouses anglaises et Huntelaar empiler les buts dans les filets allemands, on fulmine. On aimerait voir un peu moins le premier et un peu plus le second.
Avec les Pays-Bas (16 buts en 34 matches), c’est pareil. On parle peu d’Huntelaar mais il est bien là. Au milieu d’une ligne d’attaque flamboyante composée de Robin Van Persie, Arjen Robben, Wesley Sneijder, Dirk Kuyt… Et carrément titulaire à la pointe du onze de Bert Van Marwijk, le patron de la sélection batave. Ce n’est absolument pas neutre. Avec Schalke 04, Huntelaar a claqué un triplé contre Plzen en Ligue Europa. Cela a porté la note à 33 buts en 34 matches (aujourd’hui, 46 buts en 47 matches). Il est devenu ce soir-là le meilleur réalisateur du club en Coupe d’Europe (13 buts, 14 aujourd’hui). Ça vous classe un attaquant. « Dans la surface de réparation, c’est sans hésitation le meilleur joueur du monde », dit de lui Louis Van Gaal.
Huntelaar, c’est donc 27 buts en 31 rencontres de Bundesliga, dont 6 sur penalty, un triplé face à Cologne lors de la 2e journée et six doublés. Mario Gomez le suit à une longueur au classement des meilleurs buteurs du championnat d’Allemagne. Le Néerlandais termine aussi régulièrement meilleur réalisateur des éliminatoires en Europe. Ça n’a pas loupé ce coup-ci encore. Avec 12 buts marqués, il est loin, très loin devant Miroslav Klose (9), David Villa et Cristiano Ronaldo (7). Et cet Euro 2012, alors ? « L’Espagne est clairement l’équipe à battre. Ils ont un temps d’avance et ils possèdent le meilleur milieu de terrain du monde. »
En attendant, lui, au poste d’avant-centre, n’est pas mal non plus.

—-

Le saviez-vous ?
Avec 18 réalisations en 22 sélections, Huntelaar est le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe des Pays-Bas Espoirs (U21). Au pays de Ruud Van Nistelrooy et Marco Van Basten, on peut considérer cela comme une ligne supplémentaire à son palmarès. La grande Klaas !

Populaires

To Top