Étranger

Les 50 stars de la Coupe du monde (25) : Edinson Cavani (URUGUAY), il est vraiment formidable

L’attaquant uruguayen du Paris SG Edinson Cavani ne donne pas dans la demi-mesure. Buteur, ailier, premier défenseur, il incarne l’attaquant multifonctions par excellence.

Buteur mais pas que. Edinson Cavani fait partie des meilleurs buteurs du globe. Il suffit de jeter un œil sur ses stats parisiennes pour s’en rendre compte. En 30 matches de Ligue 1, « El Matador » a scoré à 16 reprises (25 fois en 43 rencontres toutes compétitions confondues). Pas mal quand on partage l’affiche avec Zlatan Ibrahimovic ! Mais le Cav’, ce n’est pas que Paris. En 213 matches de Serie A (109 avec Palerme, 104 avec Naples), l’Uruguayen avait trouvé les filets 112 fois (34 en Sicile, 78 chez les Partenopei).
Des chiffres qui donnent le vertige. Mais qui ne doivent pas occulter la vérité du terrain. Cavani n’est pas qu’un buteur. Oscar Tabarez, le sélectionneur de l’Uruguay, est peut-être celui qui en parle le mieux. « C’est un lutteur né. Il est très technique et connaît par cœur les postes d’attaquant, de milieu et de latéral. Il est, je pense, le seul joueur capable de monter et de descendre à cette vitesse sur son côté. Le seul, aussi, qui puisse gagner un duel comme latéral et marquer un but quinze secondes plus tard. »
Manque de bol (pour lui), c’est excentré que Laurent Blanc et Oscar Tabarez préfèrent le voir évoluer. Il y a Zlatan à Paris, il y a Luis Suarez aux avant-postes de Celeste. Pour cohabiter, Cavani doit se décaler. Et c’est là, justement, que ses stats prennent une autre dimension. Il n’est pas qu’un joueur de surface, le joueur caché que l’on oublie et qui sort du bois pour claquer à chaque ballon touché. Cavani, c’est toujours plus de 10 kilomètres parcourus par match, et pas en footing allégé. Constamment à fond – ou presque -, il est quasiment toujours en mouvement et toujours à 70%, au moins, de ses capacités. En d’autres termes, il ne court pas, il sprinte.
« Depuis tout petit, j’ai ça dans le sang, explique Edinson. J’aime être aux abords de la surface de réparation mais il faut savoir faire des sacrifices. Un attaquant doit être assez intelligent pour comprendre les choses en peu de temps. Je me considère comme un joueur qui donne beaucoup pour l’équipe. Il faut être présent pour récupérer le ballon et travailler en défense. C’est normal. C’est du football, pas un sport individuel. »
Pourtant, c’est toujours vers la pointe que son regard se tourne. Toujours vers le but. Une obsession. Quand il était gamin, à Salto – où il est né et a grandi -, ses idoles avaient un n°9 dans le dos. « J’admirais Gabriel Batistuta pour sa puissance, sa force de frappe et sa vitesse. J’ai aussi aimé Ruud Van Nistelrooy pour sa tranquillité devant le but. » Une confidence troublante tant le voir jouer peut faire penser aux deux. Gaby, cheveux au vent, la puissance, d’un côté. Ruud et son instinct de tueur de l’autre.
Clone mystique, Cavani a dû faire du rab pour gagner le droit d’aller au Brésil avec la Celeste. Cinquième seulement au terme du championnat sud-américain, l’Uruguay a affronté la Jordanie en barrage. Victoire 5-0 à l’aller, à Amman, avec un but et une passe décisive du Parisien. Le retour à Montevideo n’était qu’une formalité administrative (0-0).
Troisièmes il y a quatre ans en Afrique du Sud, à la surprise générale, les coéquipiers de Diego Forlan seront bien présents au rendez-vous. Cavani aussi, évidemment, mais sur le côté puisque Suarez joue en pur avant-centre. Ça ne devrait pas changer ses habitudes. Et de toute façon, ça ne l’empêche pas de marquer. Buteur mais pas que.

Le saviez-vous ?
Si le nom de Walter Guglielmone ne vous dit rien, c’est que l’Uruguayen, vu à l’AC Ajaccio en 2002-03, n’a pas laissé un souvenir impérissable en France. Retenu à deux reprises avec la Celeste, il a terminé sa modeste carrière au Brésil, dans un club improbable (EC Pelotas). Depuis l’été dernier, celui que l’on surnomme « Gully » est souvent sur Paris. Ce grand chevelu n’est autre que le demi-frère d’Edinson.

Populaires

To Top