Équipe de France

Le Top 10 des bad boys (4/5)

Ils sont multiculturels, parfois cultes. Souvent, ils jouent mieux des deux coudes que des deux pieds. Il leur suffit d’un regard et il ne savent pas vraiment pourquoi, ils pètent un câble. Ils sont tous footballeurs de profession. Mais leur vrai métier, c’est bad boys. Alors que Joey Barton, leur ambassadeur mondial, a découvert la Ligue 1 entre deux suspensions, « Planète Foot » leur offre du temps de jeu. Casting.

7. Antonio Cassano, la tête brûlée

Digest
Evidemment, depuis son opération du cœur l’an passé, le gars s’est assagi. Revenu comme un boulet en fin de saison, il a formé avec Mario Balotelli un duo de feu lors de l’Euro en Pologne et en Ukraine. N’empêche, Antonio Cassano a eu une vie avant son accident cardiaque. Tout sauf un long fleuve tranquille. Elle mérite largement sa place dans le top 10.

Ses faits d’armes
Lorsqu’il joue à l’AS Roma (de 2001 à 2005), Cassano a plusieurs fois recours à la chirurgie esthétique sur son visage. La faute à des problèmes de peau et à de vieilles cicatrices de varicelle. Toute exposition au soleil est alors strictement interdite. Pas grave, il arrive à l’entraînement la tête enrubannée, devant d’autres têtes médusées. Celles de ses coéquipiers et le tout au volant d’une décapotable !
En conflit permanent avec ses coaches, il décroche la palme de la petite phrase lorsqu’il adresse ces mots à Fabio Capello, à son départ du Real Madrid où il ne s’est jamais imposé : « Lui, il n’est qu’une m… Il est plus faux que les billets de Monopoly. » En octobre 2010, Cassano traite le président de la Sampdoria Gênes, le seul qui lui avait tendu la main lorsqu’il était surnommé « El Gordito » (le petit gros) au Real, de « vieux de m… ». Après plusieurs mois de mise à l’écart, il est licencié de la Samp.
De retour à la vie – en la sélection à l’Euro 2012, après son accident cardiaque et sa lourde opération du cœur -, il marque dès sa première occasion. Interrogé en conf’ de presse au sujet d’un livre qui suggère que la Squadra compte deux joueurs gays, il répond : « C’est leur problème s’ils sont pédés. Tout cela ne me regarde pas. J’espère seulement qu’il n’y en a pas en Nazionale. » Il s’en sortira avec des excuses très rapides – « L’homophobie n’est pas un sentiment qui m’anime » – et en marquant le but qualifiant l’Italie pour les quarts de finale, contre l’Irlande.

Sa phrase coup de poing
« Si je n’avais pas fait carrière dans le football, je serais devenu délinquant. »

Son casier judiciaire
Italien – Attaquant – Inter Milan (ITA) – 1,75 m, 70 kg – 46 cartons jaunes, 4 cartons rouges

8. El-Hadji Diouf, le cracheur de feu

Digest
Sa vie est un roman construit comme une série américaine. A chaque bas de page, on a envie de voir ce qui est écrit derrière. Lui, il n’arrête jamais. Révélé à Lens en 2000 puis lors de la Coupe du monde 2002, quand le Sénégal avait battu les Bleus et s’était hissé en quarts de finale, El-Hadji Diouf est le seul Sénégalais à avoir remporté le Ballon d’or africain. En dehors du terrain, il mérite toutes les autres distinctions. Ce ne sont pas les Anglais, chez qui il officie depuis plus de 10 ans, qui diront le contraire.

Ses faits d’armes
5 mars 2004
• L’OM élimine Liverpool (2-1) en 8es de finale retour de la Coupe de l’UEFA. Les Reds passent la nuit à Marseille avant de rentrer le lendemain. Au Sofitel Palm Beach, leur hôtel, Gérard Houllier, leur manager, met plusieurs de ses adjoints sur les talons de l’attaquant africain. Le grand bal des ascenseurs durera une grosse partie de la nuit. Mais sans succès. El-Hadji, qui ne marquera aucun but au cours de la saison, a disparu dans la nuit marseillaise…
Le successeur de Gérard Houllier sur le banc de Liverpool, Rafael Benitez, pensait rabibocher son attaquant star avec le football. Il va passer son temps à se mordre les pouces. Diouf enchaîne les passages devant la commission de discipline. Sa spécialité ? Le crachat pleine face, côté pile comme côté face. Il cause également un accident de voiture dans les rues de Liverpool. Il a tous les torts et notamment celui de conduire sans permis.
Avril 2011
• Il révèle son amitié pour le colonel Kadhafi et son fils Saïf. « Je ne sais pas qui a raison ou qui a tort dans cette affaire. »
Juillet 2011
• Il est suspendu 5 ans par la Fédération sénégalaise. « Tout le système du foot sénégalais est corrompu. Ce sont des moutons. On a des bouteilles d’eau, pas des entraîneurs », avait-il affirmé.

Sa phrase coup de poing
« On m’a collé une image de bad boy, je dois dealer avec. Bad boy ? Ça me fait marrer. Je n’ai jamais fait de prison, jamais cassé quelqu’un sur un terrain. Mais ça ne me dérange pas, je préfère qu’on parle de moi, en bien ou en mal. Je laisse ma trace partout où je passe. »

Son casier judiciaire
Sénégalais – 31 ans – Attaquant – Leeds UTD (ANG) – 1,80 m, 75 kg – 108 cartons jaunes, 8 cartons rouges

Populaires

To Top