Étranger

Le roadbook de Cristiano Ronaldo (1/2)

De son enfance sur l’île de Madère jusqu’aux ors du Real Madrid, voici le parcours incroyable d’un enfant du siècle. La vie de Cristiano Ronaldo en 16 actes.

Acte 1
Le 5 février 1985, Cristiano Ronaldo dos Santos Aveiro, fils de Maria Dolores dos Santos Aveiro et José Dinis Aveiro, naît à Funchal, chef-lieu de l’île de Madère. Fou de ballon, le gamin débute en club à 8 ans, dans son quartier de Santo Antonio, au FC Andorinha.

Acte 2
En 1995, il rejoint l’un des grands clubs de l’île, le Nacional Madère. Il y reste une saison avant de larguer les amarres et de quitter son coin de terre chéri, direction le centre de formation du prestigieux Sporting Portugal où il a passé un stage de détection avec succès.

Acte 3
Si au début, Cristiano Ronaldo souffre du déracinement, il s’impose très vite comme un cador balle au pied. Régulièrement surclassé dans les équipes de jeunes, il tape dans l’œil de l’entraîneur de l’équipe première de l’époque, Laszlo Bölöni, qui lui fait jouer quelques matches amicaux à seulement 16 ans. Un an plus tard, le 29 septembre 2002, Bölöni le lance dans le grand bain à l’occasion d’un match de championnat contre Moreirense. Une première que Ronaldo transforme en triomphe en signant un doublé. Lors de cette saison 2002-03, il dispute 25 matches de championnat et marque 3 buts, plus deux buts en trois matches de Coupe du Portugal. Il effectue également ses débuts en Ligue des champions contre l’Inter Milan.

Acte 4
La légende veut que le destin de Cristiano Ronaldo ait basculé le 6 août 2003 à l’occasion d’un match amical entre le Sporting et Manchester United, pour l’inauguration du stade José Alvalade XXI. Epatés par le talent du jeune Lusitanien, les joueurs de MU auraient demandé à Sir Alex Ferguson, dans l’avion du retour, de recruter cet incroyable talent. Ce malin de « Fergie » avait depuis longtemps le gamin dans le viseur. Aussi, le voyage à Lisbonne a juste permis de boucler l’affaire. Moins d’une semaine plus tard, le 12 août, Cristiano Ronaldo signe chez les Red Devils. Un transfert de 17,5 millions d’euros, soit un record en Angleterre à l’époque pour un joueur de son âge. En cadeau de bienvenue, on lui offre le mythique maillot n°7 porté avant lui à MU par des légendes telles que George Best, Bryan Robson, Eric Cantona ou encore David Beckham.

Acte 5
Alors qu’il vient tout juste de rejoindre Manchester, Cristiano fête sa première sélection en équipe nationale le 20 août 2003, sous le règne de Luiz Felipe Scolari, à l’occasion d’une rencontre amicale contre le Kazakhstan (1-0). Il inscrit son premier but avec la Selecçao lors du match d’ouverture de l’Euro 2004 face à la Grèce mais ne peut empêcher la défaite des siens (1-2).

Acte 6
Le 6 février 2007, le lendemain de ses 22 ans, l’attaquant portugais devient, toujours sous les ordres de Scolari, capitaine de la sélection pour un match amical contre le Brésil disputé à Londres et conclu par une victoire de prestige 2-0.

Acte 7
La saison 2007-08 est celle de tous les bonheurs pour « CR7 » avec Manchester United. MU domine le championnat pour la deuxième année consécutive et lui termine meilleur buteur de Premier League avec 31 réalisations en 34 rencontres.

Acte 8
Le 21 mai 2008, il remporte la Ligue des champions avec les Red Devils face aux Blues de Chelsea (1-1, 6 tirs au but à 5). Ronaldo a ouvert le score en première mi-temps. Il termine également meilleur réalisateur de l’épreuve avec 8 buts en 11 matches.

Populaires

To Top