Équipe de France

Le mercato dans tous ses états (1)

On le dit tous les ans et tous les ans, c’est pareil. Le mercato 2017 a pulvérisé tous les records. A l’année prochaine…

Ousmane Dembélé
Un moustique à Barcelone
105 M€ + 40 M€ de bonus
Il faisait chaud, une chaleur accablante même, au Camp Nou et dans les rues aux alentours. Un soleil de feu pour présenter le successeur de Neymar. Rien que ça. A 20 ans, ça fait beaucoup ? Pas le choix pour Ousmane Dembélé qui, un an après avoir quitté Rennes pour le Borussia Dortmund, est devenu – l’espace de quelques jours, avant la signature officielle de Kylian Mbappé au Paris SG – le joueur français le plus cher de l’histoire. Numéro 11 dans le dos (le même que portait Neymar en Catalogne), il a un peu vacillé, c’est vrai, au moment de répondre aux questions, lors de sa présentation.
« Je suis un fan du Barça depuis que j’ai 8 ans. C’est le meilleur club du monde, avec le meilleur joueur du monde et de l’histoire. » Passées les phrases diplomatiques, il a confié « (ne pas trop comprendre) toutes ces sommes qui circulent. Je ne vaux pas autant d’argent. » Il a un peu de pression, là. C’est aussi le prix de ce potentiel. La « MSN » est morte, vive la « LSD » (Leo-Suarez-Dembélé) ! « El Mosquito » (le moustique, son surnom), aux côtés de la « Pulga » (la puce, Messi) et du Cannibale de Montevideo, ça peut faire des dégâts aussi, c’est vrai.

Mamadou Sakho
Back to the Eagles
C’est un contrat de 5 ans qu’il a signé. En délicatesse – depuis la saison dernière – avec Jürgen Klopp à Liverpool, Mamadou Sakho ne savait pas vraiment de quoi son avenir serait fait. C’est dans les dernières heures du mercato qu’il a finalement remis le cap sur Palace et Selhurst Park. Il faut dire que les Eagles ont sorti les gros moyens. A Mamad’ le plus gros contrat de l’histoire du club ! Près de 30 millions d’euros pour Liverpool (26 millions + quelques bonus). C’est donc à Londres qu’il s’établit pour se lancer son nouveau défi : se rappeler au bon souvenir de Didier Deschamps en cette saison de Coupe du monde.

Blaise Matuidi
A l’aise à Turin
Il était le plus ancien joueur de l’effectif du PSG cette saison. Son départ avait été longtemps évoqué l’été dernier, il a cette fois franchi le pas. Voilà Blaise Matuidi à Turin. C’est marrant mais l’idée, le maillot, enfin, tout, quoi, lui va comme un gant. Le marathonien du milieu, la pieuvre ou la sangsue, suivant que l’on se trouvait côté Paris ou côté Auteuil au Parc, rapportera 20 millions d’euros au PSG. C’était un historique du PSG mais aussi du PSG de QSI : il s’était engagé à Paris en juillet 2011, quelques jours avant Javier Pastore. C’était la première recrue phare du Qatar.

Benedikt Höwedes
Pour remplacer Leonardo Bonucci à la Juve
Prêt payant, 3,5 M€ + option d’achat, 13 M€
Les Turinois sont allés chercher le successeur de Bonucci en Allemagne. Benedikt Höwedes arrive en provenance de Schalke 04 avec toute sa polyvalence. Il peut jouer aussi bien dans l’axe que sur les côtés. Les côtés, on insiste : droitier, il a disputé les sept matches de l’Allemagne comme titulaire au poste d’arrière gauche lors de la Coupe du monde 2014. A 29 ans, le défenseur international vit sa première expérience à l’étranger (il a toujours joué à Schalke) et il retrouve un autre champion du monde 2014, Sami Khedira.

Nampalys Mendy à Nice
Le retour du patron
Sa dernière saison, qui devait être celle de l’explosion en Premier League, a été gâchée par les blessures. Longtemps courtisé par Bordeaux puis par Rennes, il a finalement mis le cap sur la Côte d’Azur. C’est là que Nampalys revient, prêté par Leicester. L’ancien capitaine des Aiglons va découvrir le travail de Lucien Favre mais il connaît déjà tous les recoins de la maison. Il a évolué au Gym de 2013 à 2016. A noter aussi que l’OGCN n’a pas déboursé autant de millions que la saison dernière dans les dernières heures du mercato (Mario Balotelli-Younès Belhanda). Pas de retour d’Hatem Ben Arfa au Gym mais l’arrivée de Racine Coly, arrière latéral en provenance de Brescia (Italie) qui pourrait être une révélation de la Ligue 1.

Populaires

To Top