Équipe de France

La mutation d’Oyonnax

Le club de l’Ain a rapidement plié le championnat de Pro D2 l’an passé. Analyse d’une réussite pas si surprenante.

« Il n’y a pas de secret, pas de méthode particulière. La réussite couronne un ensemble de choses. Elle est globale. C’est celle des dirigeants, du staff, des joueurs, des supporters, des partenaires. C’est une alchimie de toutes les composantes d’un club. Personnellement, j’ai toujours insisté sur la cohérence entre ce que je dis et ce que je fais et aussi sur le lien avec les joueurs. » Voilà comment Christophe Urios, le manager général, expliquait le début de saison quasi parfait d’Oyonnax l’an passé. Le club de l’Ain a bouclé son championnat avec 24 victoires pour 1 nul et 5 défaites seulement en Pro D2. Une domination qui interpellait forcément.

Un recrutement intelligent
Les bonnes performances d’Oyonnax ne sont pas non plus une surprise. Déjà hauteur d’une saison 2011-2012 intéressante, l’équipe des Alpes a réalisé un recrutement intelligent pour combler les manques. Des éléments d’expérience – le pilier Clément Baïocco, l’arrière Florian Denos, le troisième ligne Joe El Abd – ont rallié l’USO et permis au club de franchir un palier. Arrivé dans le Haut-Bugey il y a 5 ans, Christophe Urios a patiemment construit son groupe. Il possédait sans doute l’équipe la plus complète et la plus équilibrée de Pro D2.
S’il ne veut pas tirer la couverture à lui et préfère mettre en avant le projet collectif, le directeur sportif est pour beaucoup dans l’excellent exercice 2012-13 réalisé par Oyonnax. Venu en voisin de Bourgoin, Urios a trouvé dans l’Ain les conditions idéales pour vivre et penser rugby. « Ici, il y a un vrai climat de confiance. Avec les dirigeants, nous partageons le même socle de valeurs. Il n’y a pas à chercher plus loin. C’est juste une histoire d’hommes qui ont la volonté de construire quelque chose de solide ensemble. » Un projet bâti autour des valeurs chères à cet œnologue de 47 ans : l’effort, la volonté, la précision…
Très charismatique, Christophe Urios a pris une grande place dans l’USO. Il siège au conseil d’administration en plus d’avoir la mainmise sur le secteur sportif. L’ancien capitaine Frédéric Charrier, aujourd’hui dans le staff technique, résume la situation très simplement : « C’est lui le patron ! Il a mis son professionnalisme au service du club. Avec lui, la confiance et le travail sont deux valeurs essentielles. C’est quelqu’un de très exigeant, avec les autres comme avec lui-même, mais aussi quelqu’un qui sait faire partager son dynamisme et son enthousiasme. »

Attaque de feu, défense de fer
Avec l’ancien talonneur de Castres à sa tête, Oyonnax a donc survolé la Pro D2. Les Rouges et Noirs possédaient la meilleure attaque du championnat (877 points). Florian Denos et Hemani Paea ont fait voler en éclats les défenses adversaires pendant que Julien Audy se chargeait de corser l’addition au pied.
Les Oyonnaxiens ont d’abord construit leur succès sur la défense. Christophe Urios s’était fixé comme objectif de terminer avec la meilleure défense du championnat, conscient qu’il s’agirait d’un secteur-clé pour se maintenir en Top 14 en cas de montée. « Cet aspect définit aussi le caractère d’une équipe. Une équipe qui ne lâche rien en défense est une équipe qui a un très bon état d’esprit. Travailler cette dimension est très formateur. Notre survie en Top 14 passera par la défense. Lorsque je vois que Grenoble, meilleure défense de Pro D2 l’an passé, est devenue la 9e du Top 14, je m’inquiète… »
Pour bien aborder cette saison parmi l’élite, Christophe Urios avait là aussi son idée. « Nous y avons pensé en privilégiant trois axes. Premièrement, nous travaillons sur les infrastructures. Le stade et ses équipements ont été réévalués, adaptés aux exigences du Top 14. Ensuite, nous avons évalué l’effectif afin d’affiner le recrutement. Enfin, nous travaillons sur le projet sportif. Il faut être capable de donner à Oyonnax toutes les armes nécessaires pour être compétitif en Top 14. »

Paul PERIE

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017-2018 Editions Blue Print / SESIMS

To Top