Étranger

Italie, les bons comptes de Conte (2)

En quelques mois, l’ancien mentor de la Juventus Turin Antonio Conte a imposé sa griffe sur la Squadra et l’Italie est redevenue une machine sinon à gagner, du moins à ne plus perdre. Alors, gare !

Eurostar : Marco Verratti
Laurent Blanc le surnomme « Bambino » et depuis le mois de septembre, toute la presse italienne a du Bambino plein la bouche. Il faut dire que Marco a pris les rênes de l’entrejeu avec une maîtrise et une facilité aussi déconcertantes qu’à Paris. Et de l’autre côté des Alpes, où on sait mais où on ne voit pas tous les matches du Paris SG, ses premières copies rendues ont littéralement fait basculer l’opinion. Non, on n’oublie pas Andrea Pirlo comme ça en Italie, un pays où la culture et la tradition signifient toujours quelque chose, surtout en sport, encore plus en matière de football. Mais voilà, Verratti est là et la Squadra regarde l’avenir avec un peu moins de retenue, quelques certitudes et une bonne dose de confiance. Blessé à Santiago Bernabeu, sur un tacle sur Cristiano Ronaldo mal maîtrisé, « Petit Hibou » a craint le pire. Il a tout de suite pleuré et, du coup, a bien fait peur à son coach mais les examens ont calmé les craintes. Pas de fracture, « juste » une entorse à la tête du péroné. Verdict : un gros mois d’arrêt pour Marco qui peut souffler et revenir à bloc pour le printemps européen, le vrai objectif des Parisiens cette saison. Mais lui en a un autre, qui prolongera le printemps jusqu’au début de l’été.

Classement FIFA : 15e

Le chiffre : 13
Le nombre de matches de phase finale de l’Euro disputés par Gianluigi Buffon. Il est tout en haut de l’échelle en compagnie de Paolo Maldini, Alessandro Del Piero et Antonio Cassano. Vous avez compris. Avec le brassard autour du bras, s’il pénètre sur la pelouse pour le premier match des Italiens en juin, les trois autres tomberont de l’échelle. Eternel Gigi, qu’on vous dit.

Leurs éliminatoires
1er du groupe H
24 pts, 7 v, 3 n, 16 bp-7 bc
9.09.2014 : Norvège-Italie 0-2 (Simone Zaza, Leonardo Bonucci)
10.10.2014 : Italie-Azerbaïdjan 2-1 (Giorgio Chiellini, 2)
13.10.2014 : Malte-Italie 0-1 (Graziano Pellè)
16.11.2014 : Italie-Croatie 1-1 (Antonio Candreva)
29.03.2015 : Bulgarie-Italie 2-2 (Yordan Minev c.s.c., Eder)
12.06.2015 : Croatie-Italie 1-1 (Antonio Candreva, s.p.)
3.09.2015 : Italie-Malte 1-0 (Graziano Pellè)
6.09.2015 : Italie-Bulgarie 1-0 (Daniele De Rossi, s.p.)
10.10.2015 : Azerbaïdjan-Italie 1-3 (Eder, Stephan El Shaarawy, Matteo Darmian)
13.10.2015 : Italie-Norvège 2-1 (Alessandro Florenzi, Graziano Pellè)

1er tour
• 13 juin à 21h, Stade des Lumières à Lyon : Italie-Belgique
• 17 juin à 15h, Stadium à Toulouse : Italie-Suède
• 22 juin à 21h, Stade Pierre Mauroy à Lille : Italie-Irlande

Visa pour l’Euro
• Superficie : 301 336 km2
• Population : 61 millions
• Capitale : Rome
• Fédération : Federazione Italiana Giuco Calcio
• Année de fondation : 1898
• Affiliation FIFA : 1905
• Affiliation UEFA : 1954
• Couleurs : maillot bleu, short blanc, bas bleus
• Equipementier : Puma
• Bilan Euro :
8 participations (1968, 80, 88, 96, 2000, 2004, 2008, 2012)
33 m, 11 v, 11 n, 11 d, 40 bp-39 bc
• Meilleure performance : Vainqueur en 1968
• Meilleurs buteurs : Mario Balotelli (3 buts en 2012), Antonio Cassano (3 buts ; 2 en 2004, 1 en 2012)

Comment ils jouent
Comme à la Juve, Antonio Conte a toujours un goût immodéré pour la défense à trois. Avec la Squadra, l’ancien comparse de Didier Deschamps à Turin a mis un peu d’eau dans son vin de sélectionneur. Alors, bien qu’il revienne de temps en temps à son trident Andrea Barzagli-Leonardo Bonucci-Giorgio Chiellini devant Gianluigi Buffon (après tout, il a tout gagné avec eux comme ça, à la Juve), le Mister adopte plus régulièrement le schéma à quatre derrière, avec Mattia De Sciglio à gauche et Matteo Darmian à droite. Marco Verratti prend de plus en plus de place et d’ampleur au milieu, où Claudio Marchisio, en pleine possession de ses moyens, reste un relais de jeu de tout premier plan. Il y a Daniele De Rossi, aussi, et Riccardo Montolivo, toujours, au cas où… Antonio Candreva, toujours très bon à la Lazio Rome, joue un cran plus haut et souvent sur la droite. Devant, on peut miser sur Graziano Pellè, le meilleur buteur italien des éliminatoires, et pourquoi pas Stephan El Shaarawy. Mais Ciro Immobile, Simone Zaza ou Eder savent aussi marquer…

Le sélectionneur : Antonio Conte
• 46 ans
• Italien
• En poste depuis août 2014
• Poste précédent : Juventus Turin
« La Belgique fait partie des favoris de cette phase finale. Ils ont une formation jeune et beaucoup de grands joueurs dans leurs rangs. Et puis je vois des équipes assez égales : la Suède, l’Irlande et nous. Nous connaissons tous les qualités de Zlatan Ibrahimovic. Quant aux Irlandais, ils jouent avec beaucoup d’émotion, alignent un collectif solide et mettent une grande intensité. Nous devrons donc nous montrer prudents. »

Populaires

To Top