Étranger

Ils ont fait 2014 : Gareth Bale, la gauche supersonique

Prénom : Gareth. Nom : Bale. Poste : Attaquant. Club : Real Madrid. À signaler : champion d’Europe.

Le prix de son transfert au Real Madrid aurait pu freiner son épanouissement. Tout comme sa position sur le terrain. D’abord arrière gauche puis meneur puis ailier à Tottenham… Mais sa première saison madrilène, dans le vestiaire réputé le plus difficile d’accès au monde – surtout avec l’étiquette de joueur plus cher que « CR7 » collée sur le short – a mis tout le monde d’accord. La BBC (le trio Karim Benzema-Gareth Bale-Cristiano Ronaldo) a affolé les compteurs en même temps que les défenses d’Espagne et d’Europe. Les statistiques personnelles du Gallois le confirment (voir plus bas). Et puis son but en finale de la Coupe d’Espagne a fait le tour de la planète en 2014. Magique, tout simplement. Vitesse de course, vitesse d’exécution, technique, qualité de passe, puissance de frappe : Gareth réunit des qualités uniques aujourd’hui dans le concert international.
Le Pays de Galles. Des paysages superbes et des côtes à couper le souffle mais le souffle coupé, aussi, dès qu’il s’agit de défendre les couleurs rouges au niveau international. Trop seul dans le désert de la sélection galloise, Gareth peut, à l’instar d’un Ryan Giggs avant lui, considérer la Ligue des champions comme « sa » Coupe du monde. À l’échelle des meilleurs joueurs du monde, ça crée toujours un décalage énorme.

Un chiffre : 51
Le nombre de buts sur lesquels le Gallois était directement impliqué depuis son arrivée au Real Madrid : 24 passes décisives, 27 buts, le tout en 56 matches ! Et encore, ne sont pas comptabilisées les
avant-dernières passes…

Populaires

To Top