Équipe de France

Franck Ribéry : Ils l’ont dit, on le repète

Ce sont peut-être les autres qui parlent le mieux de lui, alors on leur a donné la parole via une large revue de presse à travers les ans. Micro-trottoir.

« Le Ballon d’or, je le donnerais à Franck Ribéry. Il est le bijou du football français. Il a été fondamental dans les trois titres remportés la saison passée par le Bayern Munich. Le problème, c’est qu’il a, face à lui, un garçon qui a mis 55 buts en une année… »
Zinédine Zidane

« Actuellement, il y en a un qui est exceptionnel, c’est Franck. Il est devenu incroyable tellement il est décisif. Quand on a des joueurs de ce calibre dans son équipe, il ne faut avoir peur de personne. »
Jean Fernandez, son ancien entraîneur à Metz puis Marseille

« Franck ne doit pas croire qu’il est arrivé au bout de la route. Son transfert au Bayern ne peut être pour lui que le début. »
Bixente Lizarazu, ancien de la maison, au moment de la signature de Ribéry au Bayern

« Franck est un joueur très important pour le Bayern. Il compte parmi les cinq meilleurs joueurs au monde. »
Bastian Schweinsteiger, son partenaire en club

« Franck Ribéry est fantastique. Pour le Ballon d’or, si on raisonne en termes de collectif, il devrait gagner. Mais individuellement, il n’y a personne meilleur que Lionel Messi. Je couperais le Ballon d’or, j’en donnerais une moitié à Messi et l’autre à Ribéry. »
Zlatan Ibrahimovic

« Ribéry n’a pas été épargné par la vie au départ. J’aime la faiblesse humaine. Il faut arrêter de croire que les héros, les stars, les champions sont des gens surnaturels, ils ont des faiblesses comme tout le monde. Ça les rapproche de nous. »
Jacques Seguéla, publicitaire

« Franck est la preuve vivante que l’argent permet de marquer des buts. Et quand il ne marque pas, il apporte beaucoup en termes de divertissement. »
Uli Hoeness, président du Bayern, évoquant le coût de son transfert (25 M€) en Bavière

« Déçu ? Non, pas du tout. C’était un honneur de faire partie des trois meilleurs joueurs en Europe. Il y a tant de grands joueurs dans le monde… C’était un plaisir d’être en concurrence. Il méritait de gagner. »
Lionel Messi à propos du titre de meilleur joueur UEFA de la saison 2012-13, remporté par Ribéry

« L’équipe de France va tellement mieux, avec une qualité de jeu largement au-dessus par rapport à il y a deux ans et des progrès offensifs. Avec un grand joueur, Franck Ribéry, au-dessus du lot. »
Noël Le Graët, président de la Fédération

« J’ai rarement vu un tel artiste au cours de ma carrière et cela fait quand même 50 ans que je suis dans le milieu. C’est incroyable ce que ce petit bonhomme est capable de faire. »
Franz Beckenbauer, président d’honneur du Bayern

« J’ai envie de dire : « Heureusement que l’équipe de France penche à gauche ». Plus Franck a le ballon, mieux c’est. »
Didier Deschamps, sélectionneur des Bleus

« Je suis allé voir Franck deux ou trois fois au Bayern. Il est là-bas comme chez lui. C’est assez impressionnant. Il y a le Ribéry un peu introverti qu’on voit en France. Et à Munich, on a l’impression que c’est un autre. Il parle allemand, tout le monde discute avec lui, il est très sympa. Et sur le terrain, c’est un monstre. »
Jean-Pierre Papin

« Dans le foot actuel, ce qui compte, c’est la rapidité dans la prise de décision et une bonne technique. Franck Ribéry est un bon exemple. C’est un joueur à la fois réfléchi et puissant. Il se déplace très bien. Il est créatif et plaît au public. Je l’ai connu à Galatasaray où il s’était intégré très rapidement. Il était drôle. Je me réjouis des progrès qu’il a su accomplir pour devenir l’un des joueurs les plus importants de l’équipe de France et du monde. »
Gheorghe Hagi, son ancien entraîneur à Galatasaray

« Il est dangereux, pour toutes les équipes contre lesquelles il joue, par sa vitesse. Il faut se préparer à ce qu’il passe à droite, à gauche. C’est un joueur de classe mondiale. »
Joachim Löw, sélectionneur de l’Allemagne

« Franck est toujours heureux de jouer, investi dans tout ce qu’il fait sur le terrain. Il se donne toujours au maximum et cela déteint sur ses coéquipiers. Il se sent bien au Bayern, c’est sûr, et sa bonne humeur déteint sur les autres. C’est pour cela aussi qu’il est tellement important pour nous. »
Daniel Van Buyten, son grand pote et partenaire en club

« En dehors de ses qualités de footballeur – il est au sommet de son art, il vole, il est sur un nuage – sur le plan mental, il a fait un gros effort sur lui. On a l’impression que plus rien ne le touche. Il a progressé, il arrive à une certaine maturité. »
Robert Pirès

« Il a besoin de montrer quelque chose. Il a une énergie, une hargne. Quand il la met au service de l’équipe, c’est un joueur exceptionnel. Il peut vraiment faire basculer les matches. Il faut qu’il reste dans ce registre-là. Je mets toujours un bémol : il ne doit pas avoir l’impression qu’on parle plus des autres que de lui parce qu’il aime se sentir au centre du monde. »
Raymond Domenech, ancien sélectionneur des Bleus

Populaires

To Top