Étranger

Irlande : L’Eire de rien (2)

Le fighting spirit sera de sortie à l’Euro. Bonne nouvelle pour le tournoi et pour les Irlandais, à condition de faire mieux qu’il y a quatre ans…

Eurostar : Jonathan Walters
Double buteur en barrage contre la Bosnie-Herégovine, l’attaquant de Stoke s’est mué en sauveur de la nation, celui qui a envoyé l’Irlande à l’Euro. Un changement de statut presque obligatoire mais qui s’affirmait déjà sur les dernières sorties du onze vert. Martin O’Neill en a fait son nouveau titulaire à la pointe de l’attaque, ce qui n’est pas une mince affaire quand on sait que le précédent taulier dans la place se nommait Keane, Robbie Keane. Pareil à Stoke où Jonathan montre les dents et où Mark Hughes, son coach, le préfère régulièrement à Peter Crouch, pas un perdreau de l’année mais pas le premier venu non plus. A 32 ans, il va disputer sa seconde phase finale, sa première dans la peau d’un titulaire. Puissant, athlétique, gaillard : la panoplie complète de l’attaquant so british, capable de coups d’éclat et surtout doté d’une volonté à toute épreuve. Le « fighting spirit » estampillé numéro 9, quoi. A voir.

Leurs éliminatoires
3e du groupe D
21 pts, 6 v, 3 n, 1 d, 33 bp-10 bc
Barragiste
Barrage 
13.11.2015 : Bosnie-Herzégovine-Irlande 1-1 (Robbie Brady)
16.11.2015 : Irlande-Bosnie-Herzégovine 2-0 (Jonathan Walters 2)
Groupe D
7.09.2014 : Géorgie-Irlande 1-2 (Aiden McGeady 2)
11.10.2014 : Irlande-Gibraltar 7-0 (Robbie Keane 3 dont 1 s.p., James McClean 2, Perez c.s.c., Wes Hoolahan)
14.10.2014 : Allemagne-Irlande 1-1 (John O’Shea)
14.11.2014 : Ecosse-Irlande 1-0
29.03.2015 : Irlande-Pologne 1-1 (Shane Long)
13.06.2015 : Irlande-Ecosse 1-1 (Jonathan Walters)
4.09.2015 : Gibraltar-Irlande 0-4 (Cyrus Christie, Robbie Keane 2 dont 1 s.p., Shane Long)
7.09.2015 : Irlande-Géorgie 1-0 (Jonathan Walters)
8.10.2015 : Irlande-Allemagne 1-0 (Shane Long)
11.10.2015 : Pologne-Irlande 2-1 (Jonathan Walters s.p.)

1er tour
• 13 juin à 18h, Stade de France à Saint-Denis : Irlande-Suède
• 18 juin à 15h, Stade Matmut Atlantique à Bordeaux : Irlande-Belgique
• 22 juin à 21h, Stade Pierre Mauroy à Lille : Irlande-Italie

Visa pour l’Euro
• Superficie : 70 273 km2
• Population : 4,7 millions
• Capitale : Dublin
• Fédération : Football Association of Ireland
• Année de fondation : 1921
• Affiliation FIFA : 1923
• Affiliation UEFA : 1958
• Couleurs : maillot, short
et bas verts
• Equipementier : Umbro
• Bilan Euro : 3 participations (1964, 1988 et 2012)
9 m, 3 n, 6 d, 4 bp-16 bc
• Meilleure performance : Quart de finaliste en 1964
• Meilleurs buteurs : Andy McEvoy (1 but en 1964), Ray Houghton (1 but en 1988), Ronnie Whelan (1 but en 1988), Sean St Ledger (1 but en 2012).

Le chiffre : 67
Le nombre de buts inscrits par Robbie Keane avec le maillot vert, en 143 sélections. Le meilleur buteur irlandais de l’histoire sera aussi le meilleur en activité à l’Euro, devant Zlatan Ibrahimovic (62 buts en 111 sélections).

Classement FIFA : 31e

Comment ils jouent
Shay Given s’est blessé au genou en octobre et on ne revient pas aussi vite à 39 ans qu’à 19. N’empêche, on veut croire que Martin O’Neill fera confiance à l’expérience du gardien de Stoke City s’il se remet à temps. Dans le 4-2-3-1 irlandais, Robbie Brady et Seamus Coleman ferment les couloirs alors que John O’Shea porte le brassard en même temps que la défense à bout de bras. James McCarthy est un milieu relayeur « box to box », aussi bien à Everton qu’avec sa sélection. Wes Hoolahan, le vétéran de Norwich, joue presque toujours en soutien des attaquants. Bon pied, bon œil. Et devant, derrière Jonathan Walters, il y a la vitesse de Shane Long et Jeff Hendrick qui peuvent créer quelques différences. Du Premier League premier cru, tout ça. En y ajoutant Robbie Keane, évidemment.

Le sélectionneur : Martin O’Neill
• 63 ans
• Nord-Irlandais
• En poste depuis novembre 2013
• Poste précédent : Sunderland
« Cela n’aurait pas pu être plus difficile… L’Italie, qui aurait dû être dans le chapeau 1, l’équipe classée n°1 mondiale, la Belgique plus la Suède. Ce seront de grands matches pour les fans mais les pires pour nous. C’est bien de rencontrer la Suède d’entrée, jouons à fond et ne regrettons rien. Nous allons fomenter quelque chose en espérant coller à nos plans… »

Populaires

To Top