Étranger

Et Dieu créa Zlatan (2)

Les tatouages dépassent l’entendement, les chiffres aussi. En voici quelques-uns qui aident à comprendre le phénomène suédois. Njut* !

0
Zlatan Ibrahimovic n’a jamais marqué en Coupe du monde.

1
Le vilain a marqué 1 but contre son camp dans sa carrière, le 16 octobre 2010 à San Siro. Il se rattrapa bien en offrant 2 passes décisives. Victoire finale du Milan AC (3-1) sur le Chievo Vérone.

2
Zlatan a terminé deux fois meilleur buteur de Série A. En 2008-09 avec l’Inter (25 buts) et la saison passée avec le Milan AC (28 buts).

3
Avec son but magique contre Hugo Lloris et les Bleus à Kiev lors du dernier Euro (2-0 pour la Suède), Ibrahimovic est devenu le premier joueur de l’histoire à marquer au moins deux buts lors de trois éditions différentes du championnat d’Europe. Il a rejoint le club restreint des joueurs à 6 buts : Nuno Gomes, Thierry Henry, Patrick Kluivert et Ruud Van Nistelrooy. Devant Milan Baros, Marco Van Basten, Savo Milosevic et Wayne Rooney (5) mais derrière Alan Shearer (7) et Michel Platini (9).

4
Son quadruplé face à l’Angleterre (4-2 et le ciseau dans le bonus) est une première. Avant Zlatan, le plus gros canonnier contre la sélection aux Three Lions s’appelait Marco Van Basten. Le génial Néerlandais avait planté trois fois lors de l’Euro 1988 (victoire 3-1 des Néerlandais face aux Anglais). Zlatan a envoyé Marco aux oubliettes de l’histoire…

4,1
En millions, c’est le nombre de visionnages de son ciseau sur Youtube, chiffré par le journal suédois « Aftonbladet ». Un total qui aurait été atteint en 15 heures !

7
Son doublé à Bastia lors de la 6e journée de L1 (4-0) a établi un nouveau record. Jamais au Paris SG un joueur n’avait réussi un tel début de saison. François M’Pelé (en 1974-75) et Marco Simone (en 1997-98) étaient jusque-là les buteurs les plus précoces de l’histoire du club de la capitale avec 6 buts inscrits en autant de journées. Soit 1 de moins que Zlatan qui, lui, n’a disputé que 5 des 6 premiers matches du championnat…

8
Ses titres de champion. Deux fois aux Pays-Bas (Ajax Amsterdam), une fois en Espagne (FC Barcelone) et cinq fois en Italie avec la Juventus Turin (2)**, l’Inter Milan (3) et le Milan AC (1).

14,5
En millions d’euros, son salaire annuel à Paris.

15
En millions d’euros, l’addition des commissions touchées par Mino Raiola, son agent, avec tous ses transferts.

16
Sa moyenne de buts marqués en championnat depuis son arrivée à l’Ajax Amsterdam en 2001.

30
Son nombre de buts en Ligue des champions en 90 matches, soit pile-poil un but tous les trois matches…

39
Son nombre de buts sous le maillot de la Suède. En 85 sélections. Soit plus de 0,45 but par match !

47
Sa pointure.

110
Le nombre de passes décisives de Zlatan recensées depuis le début de sa carrière.

122
Son nombre de buts en Série A, en 219 matches. Moyenne : 0,55 but par match.

200
En millions d’euros, la somme (record) de ses transferts cumulés.

257
Son nombre total de buts, toutes compétitions confondues, en 520 rencontres. Cela fait 0,49 but par match depuis plus de 10 ans !

* S’éclater, vibrer, kiffer en suédois
** Les titres de champion 2005 et 2006 ont été retirés à la Juventus suite à l’affaire du Calciopoli.

Populaires

To Top