Équipe de France

En route pour la Coupe du monde 2014 (7) : Ghana, groupe G

Nous poursuivons notre présentation de la Coupe du monde 2014 (12 juin-13 juillet). Après le Brésil dans le groupe A, l’Australie dans le groupe B, la Côte d’Ivoire dans le groupe C, l’Angleterre dans le groupe D, le Honduras dans le groupe E et la Bosnie-Herzégovine dans le groupe F, place au Ghana dans le groupe G.

La valeur sûre de l’Afrique

Impressionnants lors des qualifications, les Blacks Stars foncent vers leur troisième phase finale consécutive avec un appétit grandissant. Forcément.

Groupe G • Allemagne • Portugal • Etats-Unis • Ghana

Ils étaient placés dans l’un des groupes les plus compliqués de la zone africaine, avec la Zambie, le Soudan et le Lesotho. Mais les Ghanéens, quarts de finaliste en Afrique du Sud il y a quatre ans, seulement éliminés lors de la séance des tirs au but par l’Uruguay avec le fameux épisode Luis Suarez, ont une nouvelle fois survolé la phase qualificative. Une petite défaite au final, la thèse de l’accident (contre la Zambie), cinq victoires et dix-huit buts marqués pour seulement trois encaissés. Un vrai parcours de champion. C’est ce qu’ils sont un peu, il faut bien le dire, à l’échelle de l’Afrique.
Il y a des bilans qui comptent plus que d’autres au moment d’une réélection. Il y en a qui marquent à l’heure d’une Coupe du monde. Lors des barrages, un autre gros morceau, l’Egypte, plusieurs fois championne d’Afrique au cours de la dernière décennie, a volé en éclats face aux coups de boutoir d’Asamoah Gyan and co. Six buts à un, un set de tennis à l’aller, et une formalité au retour (défaite 1-2). Voilà le Ghana en route pour sa troisième Coupe du monde d’affilée et c’est une bonne nouvelle pour le football africain. Petit clin d’œil au destin avec les cinq mêmes représentants qu’il y a quatre ans en AfSud : l’Algérie, le Nigeria, le Cameroun et la Côte-d’Ivoire accompagnent les Black Stars. Coïncidence ou véritable début de domination ?
Avec André Ayew et ses potes, il y a du sérieux. On touche au dur à cuire. Voilà une équipe tout à fait capable d’inquiéter les gros, voire les plus gros. Ils se souviendront certainement du parcours des Ghanéens il y a quatre ans, sur le sol sud-africain. Après être brillamment sortis de leur poule au 1er tour, les Etats-Unis avaient mordu la poussière en huitièmes de finale. Ils retrouveront le Ghana au Brésil, dans ce groupe G. Faut-il reparler de ce quart de finale ? Si Gyan n’avait pas manqué son péno face à l’Uruguay au bout du bout de la prolongation (Luis Suarez avait claqué le ballon des deux mains sur sa ligne de but et pris un carton rouge direct), le Ghana aurait été la première nation africaine demi-finaliste d’une Coupe du monde. Sera-ce pour cette fois ?
Michael Essien et les siens dans le dernier carré 2014 ? Une idée à ne pas… blacklister.

Star à la barre : André Ayew
Le Marseillais n’a pas toujours vécu le grand amour avec la sélection. Surtout en 2013. André Ayew (photo de Une) avait été exclu de l’équipe et privé de CAN pour être arrivé en retard au rassemblement à Abu Dhabi. « J’ai décidé de l’exclure et de ne travailler qu’avec les joueurs présents », s’était justifié James Kwesi Appiah, qui ne badine pas avec les horaires. Ni le règlement. André avait dû se fendre d’une lettre d’excuses pour retrouver ses coéquipiers. L’histoire appartient désormais au passé et c’est avec le fer de lance de l’OM que les Black Stars fonceront vers le Brésil. Les trentenaires Michael Essien et Sulley Muntari commencent à tirer la langue et avec ce qu’il montre depuis deux saisons et demi maintenant sous le maillot olympien, le fils d’Abedi a tout pour se révéler au Mondial. Avant de rejoindre, peut-être, une plus grosse écurie européenne. Le garçon n’a pas apprécié – mais alors pas du tout – de traverser la dernière Ligue des champions collé à la dernière place du groupe.

Le coach : Kwesi Appiah (53 ans)
En poste depuis avril 2012
« Bien évidemment, l’Allemagne et le Portugal se positionnent en favoris mais nous ferons tout pour leur compliquer la tâche. Nous estimons avoir nos chances de passer. Notre équipe est plus forte qu’en 2010. Je pense aussi que cette Coupe du monde réservera quelques surprises. Nos trois adversaires paraissent en forme et il n’y a aucune raison de les sous-estimer. Il est clair que nous sommes tombés dans le groupe le plus relevé. »

Comment ils jouent
Devant Fatawa Dauda, gardien qui évolue en Afrique du Sud, c’est une défense à quatre qui se déploie sur la largeur du terrain avec, de gauche à droite, Harrison Afful, John Boye, Jonathan Mensah et Samuel Inkoom. Kwesi Appiah peut compter sur Jerry Akaminko, Daniel Opare et Rashid Sumaila pour suppléer quelqu’un. Au milieu, Michael Essien fait la paire avec Sulley Muntari. André Ayew évolue sur un côté avec les Black Stars, même s’il préfère l’axe et le cœur du jeu. Avec Kwadwo Asamoah à gauche et le Marseillais à droite, sur son faux pied, c’est à la fois costaud et déstabilisant. Devant, Asamoah Gyan et Majeed Waris ont une longueur d’avance sur Jordan Ayew, le petit frère d’André, et Christian Atsu.

Le chiffre : 3,13
La moyenne de buts marqués par les Black Stars dans leur parcours qualificatif. Chaud devant !

Programme 1er tour
Le 16 juin 2014 à minuit à Natal, Ghana-Etats-Unis
Le 21 juin 2014 à 21h à Fortaleza, Ghana-Allemagne
Le 26 juin 2014 à 18h à Brasilia, Ghana-Portugal

Leurs éliminatoires
Zone Afrique

DEUXIEME TOUR
1er du groupe D : 15 pts, 5 v, 1 d,
18 bp-3 bc

1.06.2012
Ghana-Lesotho 7-0 (Muntari, Adiyiah 2,
J. Ayew 2, Atsu, Akaminko)
9.06.2012
Zambie-Ghana 1-0
24.03.2013
Ghana-Soudan 4-0 (Gyan, Wakaso, Waris, Agyemang Badu)
7.06.2013
Soudan-Ghana 1-3 (Gyan 2, Muntari)
16.06.2013
Lesotho-Ghana 0-2 (Boye, Gyan)
6.09.2013
Ghana-Gambie 2-1 (Waris, Asamoah)

BARRAGE
15.10.2013
Ghana-Egypte 6-1 (Gyan 2, Gomaa c.s.c., Waris, Muntari s.p., Atsu)
19.11.2013
Egypte-Ghana 2-1 (K.P. Boateng)

Visa
• Superficie : 238 540 km2
• Population : 19,8 millions d’habitants
• Capitale : Accra
• Fédération : Ghana Football Federation
• Site Internet : www.ghanafa.org
• Année de fondation : 1957
• Affiliation FIFA : 1958
• Couleurs : maillot, short et bas blancs
• Equipementier : Puma

6449686-9726034.jpg

6449686-9726036

6449686-9726059.jpg

Populaires

To Top