Équipe de France

En route pour la Coupe du monde 2014 (6) : Bosnie-Herzégovine, groupe F

Nous poursuivons notre présentation de la Coupe du monde 2014 (12 juin-13 juillet). Après le Brésil dans le groupe A, l’Australie dans le groupe B, la Côte d’Ivoire dans le groupe C, l’Angleterre dans le groupe D et le Honduras dans le groupe E, place à la Bosnie-Herzégovine dans le groupe F.

Gare aux bizuths !

Première phase finale pour la Bosnie-Herzégovine de Safet Susic. Elle ne part pas au Brésil pour faire des photos…

Groupe F • Argentine • Nigeria • Iran • Bosnie-Herzégovine

Ils l’ont donc fait. Après avoir échoué aux portes du paradis il y a quatre ans (elle s’était inclinée en barrage contre le Portugal de Cristiano Ronaldo), la Bosnie-Herzégovine s’est qualifiée pour la Coupe du monde. Au bout du suspense, elle a finalement eu raison de la Grèce pour finir en tête de sa poule. Pas besoin d’endurer le stress des matches de novembre ce coup-ci. Coup de maître pour Safet Susic, le coach, qui a su tirer la quintessence d’une génération dorée, comme on l’appelle dans les rues de Sarajevo.
« A chaque sortie, mon équipe progresse », savourait l’ancien meneur de jeu du Paris SG, aussi à l’aise dans son costard de sélectionneur aujourd’hui que dans la tunique de n°10 hier. Susic s’est appuyé sur un binôme de premier choix, la paire Vedad Ibisevic-Edin Djeko. Deux bêtes de surface qui ont terminé la phase éliminatoire, respectivement, aux 2e et 3e places (10 et 8 pions) du classement des buteurs de la zone Europe, derrière le Néerlandais Robin Van Persie (11). Ça en dit long sur le potentiel offensif d’une équipe qui assure pourtant l’essentiel de ses conquêtes grâce à sa solidité défensive.
Bien regroupés autour d’Emir Spahic, les défenseurs bosniens ne lâchent rien. Asmir Begovic, le gardien de Stoke, a marqué contre Southampton début novembre 2013, en dégageant de son point de penalty et sans contrôle (!). Dans les buts de la sélection, il a souvent réussi des prouesses. De quoi mettre en ébullition Sarajevo et les campagnes alentours. « Je félicite évidemment mes joueurs pour leur magnifique travail ces quatre dernières années. Cela aurait été une véritable injustice de ne pas finir premiers du groupe », estimait Susic.
Une joie immense partagée par Dzeko, galvanisé par cette qualification : « Mon regard est maintenant tourné vers le Brésil. Là-bas, nous montrerons la force de frappe de la Bosnie. » Après avoir échoué contre le Portugal il y a quatre ans en barrages du Mondial, les Bosniens s’étaient cassé les dents sur la France il y a deux ans lors des barrages pour l’Euro. Cette fois, c’est sûr : le billet est composté. Et quelque chose nous dit qu’il ne faudra pas prendre les bizuths à la légère…

Star à la barre : Edin Dzeko
Ses 10 buts en phase qualificative en font le meilleur buteur de son équipe, évidemment, mais aussi l’un des meilleurs artificiers de la zone Europe. Edin Dzeko (photo de Une) plane toujours autant dans les airs. Son 1,92 m pose problème à toutes les défenses d’Angleterre, avec Manchester City. C’est un buffle qui pèse sur son adversaire direct. Lourdement. Dzeko provoque souvent une prise à deux et libère des espaces dans lesquels s’engouffrent Vedad Ibisevic, son compère d’attaque, Zvjezdan Misimovic et Miralem Pjanic, qui arrivent lancés de l’arrière. Un poison constant. Malgré une concurrence toujours plus féroce à Man City, c’est un acteur qui compte avec Manuel Pellegrini. Safet Susic, en vrai numéro 10 qu’il était, sait qu’il peut s’appuyer sur un attaquant de classe mondiale. Aussi, il articule le jeu offensif de son équipe autour d’Edin. Pour l’instant, ça paie.

Le coach : Safet Susic (58 ans)
En poste depuis décembre 2009
« Nous n’avons aucune raison d’être mécontents, même si nous tombons dans le même groupe que l’Argentine, l’un des favoris pour le titre. Au regard des autres groupes, on ne peut pas non plus être totalement satisfaits. L’Iran est clairement plus faible. Le Nigeria a les mêmes qualités que nous mais possède davantage d’expérience en Coupe du monde. Je pense qu’on va se battre avec eux pour la 2e place. »

Comment ils jouent
Safet Susic, en poste depuis quatre ans maintenant, connaît ses joueurs et son groupe par cœur. Les Bosniens évoluent toujours en 4-4-2 avec un milieu en losange qui s’articule autour de Adnan Zahirovic en pointe basse et Zvjezdan Misimovic en pointe haute, même si Miralem Pjanic est une option intéressante dans l’axe. Haris Medunjanin et Senad Lulic sont les joueurs habituels de couloir. Edin Dzeko fait parler sa puissance aux avant-postes, aux côtés de Vedad Ibisevic qui rattrape tout ce qui traîne. L’ensemble est très costaud, surtout défensivement. Là, les Bosniens montrent leur discipline dans le replacement en même temps que leurs gabarits… et leur grinta toute slave. Le capitaine se nomme Emir Spahic. Ça ne vous dit rien ?

Le chiffre : 1
C’est la première fois de sa jeune histoire que la Bosnie-Herzégovine est qualifiée pour la Coupe du monde. C’est aussi et surtout la seule équipe des 32 qualifiées dans ce cas.

Programme 1er tour
Le 15 juin 2014 à minuit à Rio, Bosnie-Herzégovine-Argentine
Le 21 juin 2014 à minuit à Cuiaba, Bosnie-Herzégovine-Nigeria
Le 25 juin 2014 à 18h à Salvador, Bosnie-Herzégovine-Iran

Leurs éliminatoires
Zone Europe

1er du groupe G : 25 pts, 8 v, 1 n, 1 d, 30 bp-6 bc

7.09.2012
Liechtenstein-Bosnie-Herzégovine 1-8 (Misimovic 2, Ibisevic 3, Dzeko 3)
11.09.2012
Bosnie-Herzégovine-Lettonie 4-1 (Misimovic 2 dont 1 s.p., Pjanic, Dzeko)
12.10.2012
Grèce-Bosnie-Herzégovine 0-0
16.10.2012
Bosnie-Herzégovine-Lituanie 3-0 (Ibisevic, Dzeko, Pjanic)
22.03.2013
Bosnie-Herzégovine-Grèce 3-1 (Dzeko 2, Ibisevic)
7.06.2013
Lettonie-Bosnie-Herzégovine 0-5 (Lulic, Ibisevic, Medunjanin, Pjanic, Dzeko)
6.09.2013
Bosnie-Herzégovine-Slovaquie 0-1
10.09.2013
Slovaquie-Bosnie-Herzégovine 1-2 (Bicakcic, Hajrovic)
11.10.2013
Bosnie-Herzégovine-Liechtenstein 4-1 (Dzeko 2, Misimovic, Ibisevic)
15.10.2013
Lituanie-Bosnie-Herzégovine 0-1 (Ibisevic)

Visa
• Superficie : 51 129 km2
• Population : 3,8 millions d’habitants
• Capitale : Sarajevo
• Fédération : Fédération de Bosnie-Herzégovine de Football
• Site Internet : www.nfsbih.ba
• Année de fondation : 1992
• Affiliation FIFA : 1996
• Couleurs : maillot blanc, short bleu, bas blancs
• Equipementier : Legea

6447647-9723031.jpg

6447647-9723034

6447647-9723036.jpg

Populaires

To Top