Équipe de France

En route pour la Coupe du monde 2014 (27) : Colombie, groupe C

Nous poursuivons notre présentation de la Coupe du monde 2014 (12 juin-13 juillet). Après le Brésil, le Mexique, la Croatie et le Cameroun dans le groupe A, les Pays-Bas, l’Australie, l’Espagne et le Chili dans le groupe B, la Côte d’Ivoire, la Grèce et le Japon dans le groupe C, l’Angleterre, l’Italie et le Costa Rica dans le groupe D, la Suisse, l’Equateur et le Honduras dans le groupe E, la Bosnie-Herzégovine, le Nigeria et l’Iran dans le groupe F, le Ghana, le Portugal et les USA dans le groupe G, la Russie, l’Algérie et la Corée du Sud dans le groupe H, place à la Colombie dans le groupe C.

Le grand retour des Cafetiers

Absente de la Coupe du monde depuis 1998, la Colombie revient avec une génération de feu. Etincelles garanties !

GROUPE C • Colombie • Grèce • Japon • Côte d’Ivoire

C’est un retour par la grande porte. La Colombie de Radamel Falcao et James Rodriguez n’a pas laissé sa part aux lions dans la faune de l’AmSud, toujours considérée comme la campagne qualificative la plus difficile de toutes à l’échelle mondiale. Certes, le Brésil, hôte du tournoi, était absent des débats mais quand même. Les Colombiens ont tenu la dragée haute à Lionel Messi et à l’Argentine. Ils ont terminé 2es, à tout juste deux petits points de la symbolique mais, ô combien, gratifiante première place finale.
La Colombie n’avait pas très bien entamé ce tour de chauffe en forme d’épreuve d’endurance (1 victoire, 1 nul et 1 défaite au cours des trois premières journées) mais elle a touché le jackpot début 2012. L’histoire retiendra que c’est une défaite à domicile face à l’Argentine qui scella le sort du sélectionneur Leonel de Jesus Alvarez Zuleta, obligé de rendre son tablier. Et la Fédération colombienne a eu le nez creux en nommant à la tête des Cafeteros (les Cafetiers, leur surnom) José Pekerman, le technicien argentin. En obtenant six victoires au cours des huit premiers matches, Pekerman est devenu « El Profesor ». Quand il entre en salle de presse, les journalistes se lèvent, l’applaudissent et le prennent en photo. Véridique ! On a vécu la scène en Belgique, à la veille de Belgique-Colombie.
L’expérimenté Argentin passe au-dessus de ces marques de considération. « J’ai toujours eu bon espoir que la Colombie se qualifie car l’équipe est talentueuse, solidaire et pleine d’ambition. » Trois qualificatifs en forme de programme. Talent, ambition, unité, les trois socles de sa méthode et de son discours. « Surtout, poursuit « El Profesor », nous avons des joueurs jeunes qui peuvent encore s’améliorer. C’est fondamental car cela dégage des perspectives très intéressantes pour l’équipe. »
Intraitable à domicile (5 victoires, 2 nuls et 1 seule défaite, contre l’Argentine avant l’arrivée de Pekerman), la Colombie fait désormais figure d’épouvantail. Le sorcier argentin a changé les habitudes. Tous les matches at home sont dorénavant joués à Barranquilla, petit port situé au nord du pays, sur la mer des Caraïbes. Plusieurs joueurs en sont originaires, comme Falcao et Jackson Martinez. Chaleur étouffante, pression suffocante : victoire garantie ou presque. Le plan fonctionne à merveille.
Mais la Colombie, c’est aussi des joueurs. Et pas seulement Falcao. « Non, Radamel n’est pas le sauveur de la Colombie », clame Pekerman qui fonde plus d’espoirs sur son collectif que sur ses individualités. Le résultat est éloquent. Les joueurs se sont mis au service du projet. « Les garçons s’apprécient car la plupart d’entre eux jouent ensemble depuis les sélections de jeunes », explique encore l’Argentin. Et quand les joueurs se nomment Jackson Martinez, James Rodriguez, Fredy Guarin, Teofilo Gutierrez ou Falcao, ça fait mal… Ce n’est pas tout. L’arrière-boutique, confiée à des vétérans, fait du chiffre. Mario Yepes et Luis Perea semblent rajeunir. Avec 13 buts encaissés en 16 matches, la Colombie a terminé meilleure défense des éliminatoires sud-américains. Shakira avait ouvert le show de la finale il y a quatre ans à Johannesburg. Peut-être (re)parlera-t-on de la Colombie en levée de rideau de la finale…

Star à la barre : Radamel Falcao
Gravement blessé au genou contre Chasselay en Coupe de France, Falcao se remet tranquillement. « Je suis content car je récupère bien de ma blessure. Tout évolue positivement. J’espère que que cela va continuer comme ça. » Le buteur de l’AS Monaco n’est pas seulement devenu une référence mondiale à son poste depuis son passage à Porto. Au pays, c’est un dieu, l’icône de tout un peuple. Chacune de ses apparitions en salle de presse établit un record d’affluence. Le service d’ordre de la sélection met plusieurs gardes du corps à sa disposition pour faciliter ses déplacements. L’homme le plus cher de l’histoire de la L1 avec Edinson Cavani (Monaco a déboursé 60 millions d’euros pour l’arracher à l’Europe entière et surtout au Real Madrid) est habitué à ce traitement. C’est la rançon de sa gloire. Il n’en a pas fini avec les bruits et les rumeurs. Il reste muet pendant deux matches ? La France des mauvaises langues crie à l’imposture. Il en plante deux le week-end suivant ? C’est le meilleur joueur de la planète. Entre les deux, il y a José Mourinho. « Mou » le voulait l’an passé au Real. Il le veut toujours, à Chelsea. Le coach portugais s’est déplacé en novembre dernier pour le voir lors du match amical Belgique-Colombie. Il se murmure que les Blues seraient prêts à signer un chèque de 70 millions. Mais Arsenal est également sur le coup. Des bruits, toujours des bruits… « Il a signé pour les cinq prochaines saisons, peste Vadim Vasilyev, le vice-président monégasque. Nous avons consenti un gros effort pour l’enrôler. Le laisser partir n’aurait tout simplement aucun sens. » Vu comme ça, on peut comprendre. Convaincu d’avoir fait le bon choix, Falcao se dit « heureux sur le Rocher. La Premier League est l’un des championnats les plus importants du monde mais j’aime ma vie à Monaco. »

Le coach : José Pekerman (64 ans)
En poste depuis janvier 2012
« Je voudrais d’abord souligner ce que cela représente, pour la Colombie, de participer à la Coupe du monde après toutes ces années d’attente. On sait que ce sera difficile. Notre groupe sera particulièrement intéressant d’un point de vue tactique. Il y a quatre styles différents. Le Japon progresse à vitesse grand V, la Côte d’Ivoire va disputer son troisième Mondial consécutif et si on ne parle pas beaucoup de la Grèce, tout le monde s’en méfie. »

Comment ils jouent
Devant David Ospina, qui n’a peut-être jamais été aussi fort, Mario Yepes repousse les limites de l’âge avec le brassard autour du bras. Juan Camilo Zuniga et Pablo Armero occupent généralement les couloirs. Au milieu, José Pekerman privilégie le gabarit de Carlos Sanchez et celui du Toulousain Abel Aguilar, vraie bonne pioche du mercato. Fredy Guarin est en balance mais normalement, il tient sa place à droite. James Rodriguez s’installe à gauche. Devant, il y a abondance de biens. Pekerman fait rarement jouer Falcao et Jackson Martinez ensemble. Sur le papier, le duo fait pourtant peur.

Le chiffre : 1
Comme la seule fois où les Colombiens ont franchi le 1er tour d’une phase finale. En 1990, la bande à René Higuita et Carlos Valderrama s’était inclinée en 8es de finale face au Cameroun de Roger Milla. Depuis ? Trois participations, six défaites, deux nuls et une seule victoire. Mais là, ils sont tête de série.

Programme 1er tour
Le 14 juin 2014 à 18h à Belo Horizonte, Colombie-Grèce
Le 19 juin 2014 à 18h à Brasilia, Colombie-Côte-d’Ivoire
Le 24 juin 2014 à 22h à Cuiaba, Colombie-Japon

Leurs éliminatoires

Zone AmSud
2e du groupe : 30 pts, 9 v, 3 n, 4 d, 27 bp-13 bc

11.10.2011
Bolivie-Colombie 1-2 (Pabon, Falcao)
11.11.2011
Colombie-Venezuela 1-1 (Guarin)
15.11.2011
Colombie-Argentine 1-2 (Pabon)
3.06.2012
Pérou-Colombie 0-1 (James Rodriguez)
10.06.2012
Équateur-Colombie 1-0
7.09.2012
Colombie-Uruguay 4-0 (Falcao, Gutierrez 2, Zuniga)
11.09.2012
Chili-Colombie 1-3 (James Rodriguez, Falcao, Gutierrez)
12.10.2012
Colombie-Paraguay 2-0 (Falcao 2)
22.03.2013
Colombie-Bolivie 5-0 (Torres, Valdez, Gutierrez, Falcao, Armero)
26.03.2013
Venezuela-Colombie 1-0
7.06.2013
Argentine-Colombie 0-0
11.06.2013
Colombie-Pérou 2-0 (Falcao, Gutierrez)
6.09.2013
Colombie-Équateur 1-0 (James Rodriguez)
10.09.2013
Uruguay-Colombie 2-0
11.10.2013
Colombie-Chili 3-3 (Gutierrez, Falcao 2 s.p.)
15.10.2013
Paraguay-Colombie 1-2 (Yepes 2)

Visa
• Superficie : 1 138 910 km2
• Population : 295 millions d’habitants
• Capitale : Bogota
• Fédération : Federacion Colombiana de Futbol
• Site Internet : www.fcf.com.co
• Année de fondation : 1924
• Affiliation FIFA : 1936
• Couleurs : maillot jaune, short bleu et bas blancs
• Equipementier : Adidas

6583105-9929288.jpg

6583105-9929290

6583105-9929294-1.jpg

Populaires

To Top