Équipe de France

En route pour la Coupe du monde 2014 (12) : Costa Rica, groupe D

Nous poursuivons notre présentation de la Coupe du monde 2014 (12 juin-13 juillet). Après le Brésil et le Cameroun dans le groupe A, l’Australie et le Chili dans le groupe B, la Côte d’Ivoire dans le groupe C, l’Angleterre dans le groupe D, le Honduras dans le groupe E, la Bosnie-Herzégovine dans le groupe F, le Ghana dans le groupe G et la Russie dans le groupe H, place au Costa Rica dans le groupe C.

Les Ticos fortes têtes

C’est en s’appuyant sur leur défense que les Costariciens ont validé leur billet pour une quatrième Coupe du monde.

GROUPE D • Uruguay • Italie • Costa Rica • Angleterre

Absent des débats en Afrique du Sud il y a quatre ans, le Costa Rica revient à la charge pour la quatrième fois de son histoire. Avec les mêmes souvenirs dans les valises : l’Italie et l’été 1990. Pour leur première participation, les hommes de Bora Milutinovic le sorcier s’étaient hissés en huitièmes de finale (éliminés par la Tchécoslovaquie de Tomas Skuhravy) et ils étaient devenus l’une des attractions du tournoi. La suite ? Deux petits voyages au premier tour, en 2002 et en 2006, et puis plus rien.
L’arrivée du Colombien Jorge Luis Pinto en 2011 a changé les codes. Sous sa conduite, les Ticos s’en sont acheté une. C’est en défense et surtout là qu’ils ont bâti de nouvelles fondations. Deuxièmes du tour final hexagonal (les qualifications de la zone Amérique centrale) derrière les Etats-Unis, ils ont su tirer avantage de cette solidité. Le Costa Rica était la meilleure défense de la zone (7 buts encaissés) et la rentabilité était optimale à domicile puisqu’il a remporté tous ses matches à la maison.
Les bases reposent essentiellement sur Christian Bolanos, Alvaro Saborio et Keylor Navas, le gardien taulier. La défense à cinq peut en gêner plus d’un. Il faudra se méfier de Bryan Ruiz, milieu offensif fin et esthète, qui s’éclate au PSV Eindhoven, prêté par Fulham, après des passages à La Gantoise et Twente. C’est lui le dépositaire du jeu quand les Ticos ont le ballon. Très bon frappeur de coups francs de surcroît. Devant, il faudra suivre Joel Campbell, prêté à l’Olympiacos par Arsenal, et ses jambes de feu. Il représente l’avenir du foot costaricien mais pourrait bien conjuguer tout cela au présent en juin.

Star à la barre : Alvaro Saborio
Passé un temps par l’Europe et plus précisément la Suisse, le trentenaire coule des jours heureux dans l’Utah. A Salt Lake City, dont il est le meilleur buteur de l’histoire, Alvaro Saborio (photo de Une) poursuit sa route de globetrotter. Mais il n’est pas que ça. Meilleur buteur du championnat du Costa Rica à ses débuts (au Deportivo Saprissa, 25 pions en 2004-05), le natif de Ciudad Quesada avait également été le goleador du FC Sion deux ans de suite (en 2007 et 2008). Avec ses 32 buts en 93 sélections, il est la forte tête de la sélection costaricienne. Alvaro a disputé deux bouts de match en Coupe du monde, contre la Pologne et l’Equateur, en 2006 en Allemagne. Si tout se passe bien, il devrait logiquement être titulaire.

Le coach : Jorge Luis Pinto (60 ans)
En poste depuis septembre 2011
« Nous sommes contents du tirage. Inutile de préciser qu’il s’agit de gros calibres. L’Uruguay est une équipe compliquée, l’Italie et l’Angleterre comptent parmi les grandes puissances européennes. Tous les yeux seront rivés sur ces têtes d’affiche. Qu’il s’agisse de champions du monde renforce notre envie de faire belle figure. Cela va nous obliger à être, sinon la meilleure équipe, du moins la mieux préparée. »

Comment ils jouent
En 5-4-1. Jorge Luis Pinto a essayé d’imposer un bloc défense composé de quatre éléments pendant la Gold Cup mais il est revenu à une défense à cinq pour terminer les éliminatoires de la Coupe du monde. C’est dans ce système que les Costariciens ont l’habitude d’évoluer, à domicile comme à l’extérieur, et c’est dans ce schéma qu’ils se sentent le mieux. Le bloc défend naturellement bas, il y a souvent neuf, voire dix joueurs derrière le ballon. Les espoirs offensifs reposent essentiellement sur la justesse de passe et la vision du jeu de Bryan Ruiz et sur le tranchant d’Alvaro Saborio. L’ancien de Salt Lake City cavale toujours autant et il peut encore aller vite. Enfin, il y a la vélocité de Joel Campbell qui fait ses gammes à l’Olympiacos après un passage au Betis Séville.

Le chiffre : 3
Pour la première fois de l’histoire, trois sélectionneurs colombiens disputeront une même Coupe du monde. Luis Fernando Suarez avec le Honduras, Reinaldo Rueda avec l’Equateur et Jorge Luis Pinto à la tête du Costa Rica. Trois et pas quatre puisque c’est l’Argentin José Pekerman qui est à la tête de la Colombie !

Programme 1er tour
Le 14 juin 2014 à 21h à Portaleza, Costa Rica-Uruguay
Le 20 juin 2014 à 18h à Recife, Costa Rica-Italie
Le 24 juin 2014 à 18h à Belo Horizonte, Costa Rica-Angleterre

Leurs éliminatoires

Zone Concacaf
3e TOUR
2e du groupe B : 10 pts, 3 v, 1 n, 2 d, 14 bp-5 bc

8.06.2012
Costa Rica-Salvador 2-2 (Saborio, Campbell)
12.06.2012
Guyane-Costa Rica 0-4 (Saborio 3, Campbell)
7.09.2012
Costa Rica-Mexique 0-2
11.09.2012
Mexique-Costa Rica 1-0
12.10.2012
Salvador-Costa Rica 0-1 (Cubero)
16.10.2012
Costa Rica-Guyane 7-0 (Brenes 2, Gamboa, Saborio 2 dont 1 s.p., Bolanos, Borges)

4e TOUR
2e du groupe final : 18 pts, 5 v, 3 n, 2 d, 13 bp-7 bc

6.02.2013
Panama-Costa Rica 2-2 (Saborio, Ruiz)
22.03.2013
Etats-Unis-Costa Rica 1-0
26.03.2013
Costa Rica-Jamaïque 2-0 (Umana, Calvo)
7.06.2013
Costa Rica-Honduras 1-0 (Miller)
11.06.2013
Mexique-Costa Rica 0-0
18.06.2013
Costa Rica-Panama 2-0 (Ruiz, Borges)
6.09.2013
Costa Rica-Etats-Unis 3-1 (Acosta, Borges, Campbell)
10.09.2013
Jamaïque-Costa Rica 1-1 (Brenes)
11.10.2013
Honduras-Costa Rica 1-0
15.10.2013
Costa Rica-Mexique 2-1 (Ruiz, Saborio)

Visa
• Superficie : 51 100 km2
• Population : 3,8 millions d’habitants
• Capitale : San José
• Fédération : Federacion Costarricense de Futbol
• Site Internet : www.fedefutbol.com
• Année de fondation : 1921
• Affiliation FIFA : 1927
• Couleurs : maillot rouge, short bleu, bas blanc
• Equipementier : Lotto

6510534-9820150.jpg

6510534-9820152

6510534-9820155.jpg

Populaires

To Top