Équipe de France

Coup de folie sur la Ligue 1 (2)

Julian Draxler à Paris, Memphis Depay à Lyon, Morgan Sanson à Marseille. Ou comment, en plein froid polaire, janvier a enflammé la Ligue 1.

Depay : L’OL sur la route de Memphis

En difficulté à Manchester United, où José Mourinho l’ignorait ostensiblement, Memphis Depay a débarqué à Lyon avec un appétit de fauve. Il faut dire que le grand espoir néerlandais, que MU avait quand même acheté 34 millions d’euros il y a un an et demi, n’a jamais véritablement confirmé à Old Trafford tous les espoirs placés en lui. Il n’empêche, l’ancien ailier fou du PSV Eindhoven n’est sûrement pas devenu un talent bouilli dans le Nord de l’Angleterre. Et c’est un gros coup réalisé par l’OL sur ce marché des transferts.
« Je suis très content d’avoir signé ici, a-t-il d’abord expliqué lors de sa présentation aux côtés de Jean-Michel Aulas. Je veux remercier le président, le coach et Florian Maurice car c’est une grosse affaire pour eux. Cela a été très long. J’en ai parlé avec beaucoup de monde, notamment mon agent qui m’a vraiment donné envie de venir à Lyon. J’ai été touché de voir que tout le monde, ici, bossait dans le même sens pour me faire venir. Je connaissais l’OL, le club est toujours en Ligue des champions. Je le connais notamment parce qu’il a croisé la route du PSV. Lyon est une grosse machine au niveau européen. »
Affuté et dans le groupe de Bruno Genesio dès son arrivée, pour la réception de l’OM, Memphis a donc découvert la Ligue 1 un soir d’Olimpico. Au Parc OL, on salive déjà devant la vitesse d’exécution et le pouvoir d’accélération du Néerlandais. Ailier mais pas que, Memphis. Depay est aussi un joueur qui a marqué 39 buts et délivré 18 passes décisives en championnat, avec le maillot du PSV Eindhoven. Avec lui, Alexandre Lacazette et tous les animateurs offensifs (Nabil Fekir, Mathieu Valbuena…), Bruno Genesio peut se frotter les mains. Surtout que, pour aller défier l’AZ Alkmaar en Ligue Europa, le traducteur officiel est tout trouvé.

Memphis vu par « JMA »

Le président lyonnais n’était pas peu fier de la signature du Néerlandais au sein de la maison OL. « C’était un rêve pour nous, parce qu’il correspond exactement au joueur que l’on cherchait. Et puis il a un certain panache. José Mourinho ne le faisait pas trop jouer, il existait une opportunité, qu’on a négociée avec les dirigeants de Manchester United. Il s’agit d’une grosse opération pour nous, qui va se situer autour de 16,5 millions d’euros, plus 8 millions de bonus, mais nous avons l’habitude de travailler avec Manchester. On vient d’engager un joueur revanchard. On mise sur un garçon qui a envie de démontrer son immense talent. On l’avait beaucoup suivi, aussi bien en sélection qu’à Eindhoven. Maintenant, nous sommes très heureux de le compter parmi nous ! »

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017-2018 Editions Blue Print / SESIMS

To Top