Étranger

Comment Zlatan Ibrahimovic a marqué le plus beau but de l’Euro 2012

Stade Olympique de Kiev, 54e minute de Suède-France. Zlatan devient « Ibracadabra ». Equilibre parfait, reprise de volée magique, petit filet d’Hugo Lloris. On a revu pour vous « LE » but du tournoi.

■ 25 m, 4 secondes
Au départ de l’action, Ibra se trouve à côté de Christian Wilhelmsson, à droite de l’axe de la défense française. Ce dernier décale Sebastian Larsson sur le côté. L’ailier de Sunderland centre en première intention. C’est la conjugaison d’un véritable appel de balle et d’un certain sens du jeu qui conduisent Ibrahimovic à la réception du centre. Zlatan effectue une course de 25 m pour se retrouver entre le point de penalty et l’arc de la surface de réparation bleue. Une course marquée mais pas un sprint, une course qui calque son rythme sur le centre de Larsson. Du grand art. Il s’écoulera exactement 4 secondes entre la passe de Wilhelmsson, initiatrice de l’action, et la reprise de son compère.

■ 6 m sans quitter la balle des yeux
Au moment où Larsson arme son centre, Zlatan se trouve encore à l’extérieur de la surface de réparation. Il ajuste sa course par rapport à la trajectoire du ballon et avance de 6 mètres sans jamais quitter la balle des yeux. Libre de tout marquage, le Suédois est face au ballon depuis le départ. Philippe Mexès, lui, effectue un tour complet sur lui-même au moment d’arriver au duel. Il est déjà trop tard.

■ A l’horizontale et à 1,10 m du sol
Ibrahimovic arme sa reprise de volée tout en équilibre sur sa jambe gauche, qui est en appui. Au moment de l’impact, son pied droit – et donc, le ballon – se trouve à 1,10 m du sol. Pour les accrocs de la rediffusion en boucle, regardez bien, il est au-dessus de la taille de Philippe Mexès, qui mesure 1,87 m. Et même pas le vertige, le grand…

■ 6
Zlatan a marqué contre la France son sixième but en phase finale de l’Euro. Il est monté sur le podium, derrière Michel Platini (9) et Alan Shearer (7). Le voici à égalité avec Thierry Henry, Nuno Gomes, Patrick Kluivert, Ruud Van Nistelrooy et Cristiano Ronaldo.

■ Ce qu’il en a dit
« C’est un joli clap de fin. Avant le match, nous nous étions dit que nous devions terminer en beauté pour nos supporters qui étaient venus nombreux. On leur devait bien ça. Je tente le geste, le centre est parfait, elle rentre, tant mieux mais j’ai vraiment envie de féliciter toute l’équipe qui a sorti un gros match. »

Populaires

To Top