Étranger

Bienvenue à la Juve (1/2)

La Juventus Turin est de retour au plus haut niveau, là où est sa vraie place, et tente de rattraper le temps perdu durant les dérives de l’ère Moggi. Plongée au cœur de la Vieille Dame, le plus français des clubs italiens.

Un palmarès incomparable

La « Youvé » n’est pas seulement le plus français des clubs italiens. Pas forcément adulée à Turin, où les tifosi sont majoritairement tournés vers le Torino, la « Vieille Dame » trouve ses supporters à l’extérieur de la ville. Et hors d’Italie. En plus d’être la plus soutenue à travers le monde, c’est aussi l’équipe la plus titrée de la Botte. La Juve a été désignée meilleure équipe italienne et deuxième plus gros club européen du XXe siècle par la très sérieuse International Federation of Football History and Statistics, une institution reconnue par la FIFA. Cette place n’est pas vraiment usurpée : en 1985, la Juventus était devenue la première formation à avoir remporté les trois compétitions européennes (Coupe des clubs champions, Coupe des vainqueurs de Coupe et Coupe de l’UEFA).
La Juve est le club de foot qui en compte le plus de champions du monde passés dans ses rangs (24), devant l’Inter Milan (20) et le Bayern Munich (16). Parmi les 24 Bianconeri en question, 22 joueurs italiens sacrés en 1934, 38, 82 et 2006 et deux « Francesi » : Didier Deschamps et Zinédine Zidane. Revenu au club en 2006, après la chute de l’empire Luciano Moggi et la relégation en Série B, « DD » avait réussi l’opération « Remontée immédiate ». Suivirent quelques saisons d’une transition que l’on qualifiera de moyenne. La nomination d’Antonio Conte, ancien complice de l’actuel sélectionneur des Bleus à la fin des années 90 et capitaine des glorieuses épopées, a relancé pour de bon l’équipe piémontaise. La Juve est de retour à sa vraie place. Et regarde à présent vers les cimes européennes.

Juventus Stadium, le bijou dernier cri
Après avoir investi 105 millions d’euros, la Juve peut dire qu’elle joue vraiment à la maison. Le club piémontais est propriétaire, en effet, du Juventus Stadium, un écrin ultra-moderne possédant une capacité de 41 000 places. Et doté d’une ambiance de feu : les premiers sièges se trouvent à 7,50 m des limites du terrain. Le Juventus Stadium a été inauguré le 8 septembre 2011. Construit à la place de l’ancien Stadio delle Alpi, qui avait vu le jour pour la Coupe du monde 1990 et qui a été démoli, il a vécu une première année plutôt historique : la Juve n’y a jamais perdu !

Le plus français des clubs italiens
En France, la Juve reste le club de « Platoche » et Zizou. De Nestor Combin à Paul Pogba, seize joueurs français ont porté le maillot rayé noir et blanc, avec plus ou moins de bonheur. Casting par ordre d’apparition.
– Nestor Combin, de 1964 à 65
Palmarès : Coupe d’Italie 1965
– Michel Platini, de 1982 à 87
Palmarès : Coupe Intercontinentale 1985, Supercoupe d’Europe 1984, Coupe des clubs champions 1985, Coupe des Coupes 1984, championnat d’Italie 1984 et 86, Coupe d’Italie 1983
– Didier Deschamps, de 1994 à 99
Palmarès : Coupe Intercontinentale 1996, Supercoupe d’Europe 1996, Ligue des champions 1996, championnat d’Italie 1995, 1997 et 1998, Coupe d’Italie 1995
– Zinédine Zidane, de 1996 à 2001
Palmarès : Coupe Intercontinentale 1996, Supercoupe d’Europe 1996, championnat d’Italie 1997 et 98, Supercoupe d’Italie 1997
– Jocelyn Blanchard, de 1998 à 99
– Thierry Henry, de janvier à juin 1999
– David Trezeguet, de 2000 à 2010
Palmarès : championnat d’Italie 2002 et 2003, Supercoupe d’Italie 2002 et 2003, meilleur buteur étranger de l’histoire du club (171 buts)
– Lilian Thuram, de 2001 à 2006
Palmarès : championnat d’Italie 2002 et 2003, Supercoupe d’Italie 2002 et 2003
– Vincent Péricard, de 2000 à 2002
(un seul match en Coupe d’Europe, il n’apparaît donc pas au palmarès de la Supercoupe d’Italie et du Scudetto 2002)
– Jonathan Zebina, de 2004 à 2010
– Patrick Vieira, de 2005 à 2006
– Landry Bonnefoi, de 2001 à 2003 puis de 2004 à 2006
– Olivier Kapo, de 2004 à 2005
– Jean-Alain Boumsong, de 2006 à janvier 2008
– Paul Pogba]b, depuis 2012
– Nicolas Anelka, depuis février 2013

Populaires

To Top