Équipe de France

Belgique : Les Diables s’habillent en rouge (2)

L’armada de Marc Wilmots, quart de finaliste du dernier Mondial, a l’ambition de viser plus haut à l’Euro. Beaucoup plus haut ? Certainement même si elle le dit tout bas, avec sa génération pleine de promesses.

Eurostar : Eden Hazard
Pour le surdoué du foot, les dernières semaines et les derniers mois ont été difficiles. Eden a été pris dans la tourmente d’une saison mal enclenchée par Chelsea et en conflit avec José Mourinho, son coach, qui lui reprochait, de manière véhémente, de ne pas suffisamment assurer le job dans le repli défensif. « S’il ne défend pas davantage, il restera sur le banc », a notamment balancé le très « Special One » à propos de son attaquant aux envies, de plus en plus pressantes, d’ailleurs (il imaginerait bien son futur au Real Madrid). Si Hazard a traversé la plus grande turbulence de sa carrière, il a su donner le change en équipe nationale, où il est resté le leader de jeu. Pour la suite ? Le vice-capitaine donne rendez-vous : « D’abord, cette qualification constitue un véritable bonheur. Mais on a envie d’aller plus loin. De marquer l’histoire. L’objectif, maintenant, c’est de gagner l’Euro. Nous sommes conscients qu’on peut y arriver, il y a suffisamment de qualité dans ce groupe pour cela. On veut réaliser quelque chose de grand en France. » C’est dit !

Classement FIFA : 1er

Le chiffre : 32
Cela faisait trente-deux ans que les Diables Rouges ne s’étaient pas qualifiés pour une phase finale de l’Euro. Lors de leur dernière participation en 2000, ils étaient qualifiés d’office en tant que co-organisateurs de la compétition. Il faut donc remonter à 1984 pour trouver trace du dernier billet qu’ils ont gagné sur le terrain et c’était à l’occasion du précédent tournoi organisé en France.

Leurs éliminatoires
1er du groupe B
23 pts, 7 v, 2 n, 1 d, 24 bp, 5 bc
10.10.2014 : Belgique-Andorre 6-0 (Kevin De Bruyne 2, Nacer Chadli, Divock Origi, Dries Mertens 2)
13.10.2014 : Bosnie-Herzégovine-Belgique 1-1 (Radja Nainggolan)
16.11.2014 : Belgique-Pays de Galles 0-0
28.03.2015 : Belgique-Chypre 5-0 (Marouane Fellaini 2, Christian Benteke, Eden Hazard, Michy Batshuayi)
31.03.2015 : Israël-Belgique 0-1 (Marouane Fellaini)
12.06.2015 : Pays de Galles-Belgique 1-0
3.09.2015 : Belgique-Bosnie-Herzégovine 3-1 (Marouane Fellaini, Kevin De Bruyne, Eden Hazard s.p.)
6.09.2015 : Chypre-Belgique 0-1 (Eden Hazard)
10.10.2015 : Andorre-Belgique 1-4 (Radja Nainggolan, Kevin De Bruyne, Eden Hazard s.p., Laurent Depoitre)
13.10.2015 : Belgique-Israël 3-1 (Dries Mertens, Kevin De Bruyne, Eden Hazard)

1er tour
• 13 juin à 21h, Stade des Lumières à Lyon : Belgique-Italie
• 18 juin à 15h, Stade Matmut Atlantique à Bordeaux : Belgique-Irlande
• 22 juin à 21h, Stade Allianz Riviera à Nice : Belgique-Suède

Visa pour l’Euro
• Superficie : 30 530 km2
• Population : 11,2 millions d’habitants
• Capitale : Bruxelles
• Fédération : Union Royale Belge des Sociétés de Football Association
• Année de fondation : 1895
• Affiliation FIFA : 1904
• Affiliation UEFA : 1954
• Couleurs : maillot, short et bas rouges
• Equipementier : Adidas
• Bilan Euro
4 participations (1972, 80, 84, 2000)
12 m, 4 v, 2 n, 6 d, 13 bp-20 bc
• Meilleure performance : Finaliste en 1980
• Meilleur buteur : Jan Ceulemans (2 buts ; 1 en 1976 et 1 en 1980)

Comment ils jouent
Le cœur de Marc Wilmots balance entre 4-3-3 et 4-2-3-1. Il pourrait néanmoins privilégier la seconde option pour l’Euro avec une équipe-type très Premier League anglaise. Derrière, la défense, commandée par l’excellent Thibaut Courtois, joue la carte de l’expérience en charnière centrale, tandis que les deux de Tottenham – Toby Alderweireld et Jan Vertonghen – n’hésitent pas à prendre la profondeur sur les côtés. A la récupération, Axel Witsel est dorénavant associé à Radja Nainggolan, qui n’était que réserviste à la Coupe du monde 2014 mais qui est devenu depuis un indiscutable titulaire grâce à ses performances haut de gamme avec l’AS Rome. Ces deux-là sont aussi les premiers relanceurs. En pointe haute du milieu, on retrouve Marouane Fellaini, très utile dans le jeu aérien, tandis que Kevin De Bruyne et Eden Hazard, aussi bien passeurs que buteurs, apportent vitesse, technique et talent à un ensemble qui n’en manque pas. Seul petit hic, aucun joueur ne s’impose vraiment à la pointe de l’attaque. Mais peut-être que le très prolifique début de saison de Romelu Lukaku avec Everton va lui donner des ailes.

Le sélectionneur : Marc Wilmots
• 46 ans
• Belge
• En poste depuis mai 2012
• Poste précédent : entraîneur adjoint de l’équipe de Belgique
« Un groupe de la mort ? Ça n’existe pas. C’est un tirage difficile, rien de plus. Nous devrions pouvoir battre l’Irlande, nous pouvons également prendre le meilleur sur la Suède. Je pense que le premier match contre l’Italie sera le plus compliqué. Mais les deux premiers seront qualifiés… La Belgique et l’Italie sont les favoris. »

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017-2018 Editions Blue Print / SESIMS

To Top