Étranger

Autriche : La Wunderteam est de retour (2)

On exagère un peu. Il n’empêche que la sélection autrichienne, après des décennies de disette, vient d’effectuer un come-back assez remarquable au premier plan. Gare à l’outsider !

Eurostar : David Alaba
Pour situer le débat, dans le puzzle mis en place par Pep Guardiola au Bayern Munich, David Alaba s’impose comme un élément indispensable du système de base. Dès lors, il est facile d’imaginer qu’il l’est encore plus (indispensable) en équipe nationale. Il s’agit d’une sorte d’électron libre capable d’évoluer à tous les postes de la défense comme du milieu, voire sur les côtés en attaque Si, à notre connaissance, Alaba n’a jamais joué au poste de gardien ou en pointe devant en pro, on n’osera pas jurer que le bougre n’en est pas capable, tellement il repousse toujours les champs du possible. C’est un joueur multi-fonctions comme chaque coach rêve d’en posséder dans ses rangs. Le tout frappé du sceau de la classe et des choix toujours justes. Un gars qu’on est obligé d’adorer et qui adore sa sélection. « Cette équipe, déclare-t-il, possède un bel état d’esprit. Nous sommes comme une famille, sur et aussi en dehors du terrain. Notre qualification représente la réalisation d’un rêve. Maintenant, on veut apprendre encore plus et continuer à progresser afin de bien figurer en France. » Avec des types tels que cet énergumène, rien ne paraît, en effet, impossible.

Classement FIFA : 10e

Le chiffre : 38
L’attaquant Ivica Vlatic est devenu, à 38 ans et 257 jours, le plus vieux buteur de l’Euro en transformant un penalty au 1er tour du tournoi 2008 contre la Pologne (1-1). Le comble, c’est qu’il reste, à ce jour, l’unique buteur autrichien en phase finale de la compétition continentale !

Leurs éliminatoires
1er du groupe G
28 pts, 9 v, 1n, 22 bp-5 bc
8.09.2014 : Autriche-Suède 1-1 (David Alaba s.p.)
9.10.2014 : Moldavie-Autriche 1-2 (David Alaba s.p., Marc Janko)
12.10.2014 : Autriche-Monténégro 1-0 (Rubin Okotie)
15.11.2014 : Autriche-Russie 1-0 (Rubin Okotie)
27.03.2015 : Liechtenstein- Autriche 0-5 (Martin Harnik, Marc Janko, David Alaba, Zlatko Junuzovic, Marko Arnautovic)
14.06.2015 : Russie-Autriche 0-1 (Marc Janko)
5.09.2015 : Autriche-Moldavie 1-0 (Zlatko Junuzovic)
8.09.2015 : Suède- Autriche 1-4 (David Alaba s.p., Martin Harnik 2, Marc Janko)
9.10.2015 : Monténégro- Autriche 2-3 (Marc Janko, Marko Arnautovic, Marcel Sabitzer)
12.10.2015 : Autriche-Liechtenstein 3-0 (Marko Arnautovic, Marc Janko 2)

1er tour
• 14 juin à 18h, Stade Matmut Atlantique à Bordeaux : Autriche-Hongrie
• 18 juin à 21h, Parc des Princes à Paris : Autriche-Portugal
• 22 juin à 18h, Stade de France à Saint-Denis : Autriche-Islande

Visa pour l’Euro
• Superficie : 83 878 km2
• Population : 8,7 millions
• Capitale : Vienne
• Fédération : Österreichischer Fussball-Bund
• Année de fondation : 1904
• Affiliation FIFA : 1905
• Affiliation UEFA : 1954
• Couleurs : maillot rouge, short blanc, bas rouges
• Equipementier : Puma
• Bilan Euro
1 participation (2008)
3 m, 1 n, 2 d, 1 bp-3 bc
• Meilleure performance : 1er tour
• Meilleur buteur : Ivica Vastic (1 but en 2008)

Comment ils jouent
Marcel Koller a des principes, un système de jeu et même un onze type en tête et sauf indisponibilités ou suspensions, il n’y déroge pas. Ses principes ? Une couverture tout-terrain de l’aire de jeu où il réclame beaucoup de mouvement. Son système ? Un bon 4-2-3-1 des familles pour lequel sa troupe est parfaitement adaptée et où chacun sait pertinemment ce qu’il doit faire. Son onze type ? Celui que nous vous proposons dans le schéma de jeu ci-dessous. Sans noms franchement ronflants ni joueurs de clubs majeurs – excepté David Alaba -, le résultat est détonnant. C’est solide derrière, ça cavale au milieu et c’est plutôt pas maladroit devant. Avec, pour l’ensemble, de la justesse technique et un zeste de malice. C’est également sans surprise mais cela a surpris beaucoup de monde au cours des éliminatoires. Un point d’interrogation ? Peut-être la profondeur du banc qui, sur une compétition longue durée, peut devenir un élément important de l’histoire.

Le sélectionneur : Marcel Koller
• 55 ans
• Suisse
• En poste depuis octobre 2011
• Poste précédent : VfL Bochum (ALL)
« Au final, il faut accepter le tirage. Le Portugal possède un joueur de classe mondiale dans ses rangs, un certain Cristiano Ronaldo. L’Islande est un adversaire dangereux et tenace. Elle disputera là son premier tournoi majeur, elle sera donc particulièrement motivée. La Hongrie retrouve le devant de la scène après un long moment d’absence. Ils en voudront aussi. Nous sortons du chapeau 2, il nous faut maintenant confirmer notre statut. »

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017-2018 Editions Blue Print / SESIMS

To Top