Équipe de France

Arjen Robben : Pourquoi il est inclassable

Le Hollandais volant, Lucky Luke en crampons, l’Oranje dynamite, c’est lui. Les années passent et malgré la répétition des blessures, le Néerlandais demeure un joueur à part dans le concert du foot mondial. On vous dit pourquoi.

La symphonie Oranje inachevée de 2010
Avec ses 31 buts en 89 sélections, Arjen fait déjà partie des joueurs majeurs de l’histoire des Oranje mais il reste comme un goût amer quand on se souvient de la Coupe du monde 2010. Si en 2014, il a balayé l’Espagne à lui seul ou presque (avec Robin Van Persie aussi), c’est surtout quatre ans plus tôt qu’il a frôlé le sacre avec ce face-à-face perdu devant Iker Casillas, quelques minutes avant le but décisif d’Andres Iniesta, en finale, au Soccer City de Johannesburg.

Une régularité d’horloge
Quand Arjen, souvent taxé de joueur de cristal, se trouve sur le terrain, c’est de l’orfèvrerie. La preuve en Baviève, où le Néerlandais présente exactement le même ratio buts/passes en Bundesliga (50 passes, 85 buts en 159 rencontres, soit 0,84 par match) que toutes compétitions confondues (voir plus haut). Ça s’appelle un métronome. Le genre de joueur qui donne quelques certitudes à ses coaches. Du grand art !

Il est le joueur le plus rapide du monde balle au pied
C’était lors de la Coupe du monde au Brésil, en juin 2014. C’était un premier séisme avec la déculottée mémorable que les Pays-Bas infligèrent à l’Espagne, tenante du titre, et ce fut un récital Robben. Buteur à deux reprises, il a, à cette occasion, officiellement été chronométré par la FIFA à 37 km/h. Jamais un footballeur n’était allé aussi vite avec un ballon entre les jambes. A titre de comparaison, Usain Bolt a couru le 100 mètres le plus rapide de l’histoire à une vitesse moyenne de 37,58 km/h. La pointe de vitesse de Robben a été calculée sur une distance bien plus courte, bien sûr, mais le chrono en dit long, quand même. Et le chrono, d’ailleurs, tient toujours !

Un bourreau de travail
Avec lui, tout paraît facile. Surtout avec un ballon. Derrière les apparences se cache pourtant un vrai phénomène de professionnalisme. On ne présente plus la « Spéciale » Robben, cette action déconcertante de facilité qui consiste à le servir côté droit et le regarder faire. Enfin, le voir rentrer dans l’axe pour s’ouvrir le chemin de frappe et enrouler du gauche. Il ne fait pas toujours la même chose, il réussit toujours la même chose. Or, c’est un art qu’il cultive tous les jours à l’entraînement. On le voit à chaque fois faire du rab’. Le Bayern, conscient de posséder un joyau du jeu, poste régulièrement des vidéos de ses séances sur le Net. Rester, fixer les mannequins en plastique et répéter, répéter, répéter. C’est quasiment toujours cadré et souvent dans les filets, avec Manuel Neuer ou ses doublures parce que le grand Manuel en a marre. Il n’y a pas de secret.

Il est le joueur le plus décisif du Bayern devant Lewandowski
Si, si, promis, ce sont les chiffres qui parlent. Arjen Robben à Munich, c’est 126 buts et 81 passes décisives en 244 matches disputés toutes compétitions confondues (stat arrêtée le 15 mars). En d’autres termes, Monsieur Arjen a été décisif 207 fois (soit directement buteur, soit à la dernière passe), c’est-à-dire un ratio de 0,84 action décisive par match. Robert Lewandowski, que l’on présente comme « LE » buteur du Bayern, affiche au même moment 103 buts et 43 passes en 187 rencontres sous le maillot du Bayern. Soit un ratio de 0,78. N’est pas le plus décisif celui que l’on croit.

­­­­141 passes décisives depuis le début de sa carrière
Depuis ses débuts professionnels au FC Groningue, Robben a collectionné les blessures. Même si ça ne sert à rien de refaire l’histoire, on ne peut que regretter le poids de ces blessures dans sa carrière. Car Robben, depuis ses débuts, c’est 141 passes décisives ! Un total ahurissant, surtout quand on connaît le côté individuel du bonhomme. Cinq à Groningue (12 buts), 17 au PSV Eindhoven (21 buts), 24 à Chelsea (18 buts), 14 au Real Madrid (13 buts) et donc 81 au Bayern. Monstrueux.

Populaires

To Top