Étranger

Argentine : Tout un roman (2)

Dire qu’ils sont passés par tous les états n’est pas encore suffisant. Ce sont presque des miraculés mais ils sont là, alors… Enfin la bonne pour Lionel Messi ?

L’homme à suivre : Lionel Messi
Difficile de parler d’un autre que lui. Dans ce gloubi-boulga qu’a été la campagne éliminatoire de l’Argentine, avec trois coaches et plus de quarante joueurs utilisés (!), la « Pulga » n’a disputé que dix rencontres. Mais il termine quand même, avec 7 pions, deuxième meilleur buteur de la zone AmSud, à trois unités d’Edinson Cavani (qui a joué 15 matches). Avec lui sur la pelouse, l’Albiceleste a remporté 21 points sur 28 possibles. Messi-dépendance ? « Nous avons fait ce que nous devions faire. L’Argentine est obligée de se qualifier à chaque fois. Maintenant, il faut se préparer pour gagner la Coupe du monde. » Quatre ans après la défaite en finale sur la pelouse du Maracana, il aura rendez-vous à Moscou. Tout le monde sait pourquoi.

Classement FIFA : 4

1er tour
Le 16 juin à 15h, Stade du Spartak à Moscou : Argentine-Islande
Le 21 juin à 20h, Stade de Nijni-Novgorod : Argentine-Croatie
Le 26 juin à 20h, Stade de Saint-Pétersbourg : Argentine-Nigeria

Visa mondial
• Superficie : 2 766 890 km2
• 43,4 millions d’habitants
• Capitale : Buenos Aires
• Fédération : Asociacion del Futbol Argentino
• Année de fondation : 1893
• Affiliation FIFA : 1912
• Couleurs : maillot rayé ciel et blanc, short noir et bas blancs
• Equipementier : Adidas

Le chiffre : 19
Le nombre de buts inscrits par les Argentins au cours de la phase éliminatoire. Seule la Bolivie a été moins efficace (16). Les Argentins sont même restés muets pendant 446 minutes.

Leurs éliminatoires
Zone Amérique du sud
3e du groupe
28 pts, 7 v, 7 n, 4 d, 19 bp-16 bc
8.10.2015 : Argentine-Equateur 0-2
13.10.2015 : Paraguay-Argentine 0-0
13.11.2015 : Argentine-Brésil 1-1 (Ezequiel Lavezzi)
17.11.2015 : Colombie-Argentine 0-1 (Lucas Biglia)
24.03.2016 : Chili-Argentine 1-2 (Angel Di Maria, Gabriel Mercado)
29.03.2016 : Argentine-Bolivie 2-0 (Gabriel Mercado, Lionel Messi s.p.)
1.09.2016 : Argentine-Uruguay 1-0 (Lionel Messi)
6.09.2016 : Venezuela-Argentine 2-2 (Lucas Pratto, Nicolas Otamendi)
6.10.2016 : Pérou-Argentine 2-2 (Ramiro Funes Mori, Gonzalo Higuain)
11.10.2016 : Argentine-Paraguay 0-1
10.11.2016 : Brésil-Argentine 3-0
15.11.2016 : Argentine-Colombie 3-0 (Lionel Messi, Lucas Pratto, Angel Di Maria)
23.03.2017 : Argentine-Chili 1-0 (Lionel Messi s.p.)
28.03.2017 : Bolivie-Argentine 2-0
31.08.2017 : Uruguay-Argentine 0-0
5.09.2017 : Argentine-Venezuela 1-1 (Rolf Feltscher c.s.c.)
5.10.2017 : Argentine-Pérou 0-0
10.10.2017 : Equateur-Argentine 1-3 (Lionel Messi 3)

Comment ils jouent
Jorge Sampaoli a tranché dans le vif à son arrivée en juin dernier sur certains cas (Gonzalo Higuain notamment) mais n’a pas encore arrêté sa réflexion sur l’ensemble de son onze. Une certitude, le disciple de Marcelo Bielsa préfère le 3-2-4-1 avec, sur le papier, le trio Gabriel Mercado-Javier Mascherano-Nicolas Otamendi derrière et le duo Lucas Biglia-Ever Banega juste devant. Mais pour le reste, il y a tellement de talents et de concurrence à tous les postes… Lionel Messi et Paulo Dybala ensemble ? C’est une possibilité. Avec Di Maria aussi ? Oui, le coach l’apprécie mais il faudrait que le bel Angel joue un peu plus qu’en ce moment à Paris pour figurer dans le onze en Russie. Sampaoli l’a dit haut et fort : il faudra avoir du temps de jeu dans les jambes pour prétendre à la Coupe du monde. Son discours est bien réglé. Il demande toujours la même chose à ses joueurs. Au moins le maximum.

Le coach : Jorge Sampaoli
57 ans
Argentin
En poste depuis juin 2017
« L’Islande n’a pas beaucoup de pression et tellement d’enthousiasme. La Croatie est très forte et le Nigeria imprévisible avec des joueurs très rapides. Depuis qu’on n’a plus la pression de se qualifier, je sais que j’ai le meilleur groupe du monde. »

Populaires

To Top