Équipe de France

100% attaquants : Les 15 plus fines gâchettes (11)

Ousmane Dembélé, l’homme qui tombe à pic

De ses débuts fulgurants à Rennes à son arrivée tonitruante au Borussia Dortmund, le jeune homme n’en finit pas de bousculer toutes les barrières. Et ce n’est pas un coureur de haies.

Dès le départ, le gamin – du haut de ses dix-huit ans et des poussières – a mis tout le monde d’accord. Dès ses premières prises de balle dans le monde pro, on a compris. Dès ses premiers matches sous les couleurs du Stade Rennais, cela est apparu comme une évidence. Celui-là avait quelque chose en plus. Une vitesse phénoménale en même temps qu’une forme de légèreté quelque peu surréaliste. Il planait, quoi. Surtout, le félin a tout de suite montré qu’il avait une patte gauche et une patte droite. Bref, qu’il était aussi agile des deux pieds et tout aussi efficace, d’un peton comme de l’autre. Ambidextre, on dit. Ce qui constitue une denrée rare, très rare.
Auteur d’un triplé, à seulement 18 ans et 9 mois, contre Nantes, en mars 2016, le môme avait déjà bousculé pas mal de certitudes. Ses 12 buts au total lors de ses 20 premiers matches sous le maillot rouge et noir ont estampillé le bonhomme. A titre de comparaison, il en avait fallu, au début de leur carrière, 32 (matches) à Zlatan Ibrahimovic, 38 à Leo Messi, 41 à Neymar et… 81 à Cristiano Ronaldo pour atteindre la même barre des 12 réalisations.
Dans la foulée, Ousmane n’a pas hésité à prendre la tangente et à franchir le Rhin et gagner la Ruhr, en l’occurrence le Borussia Dortmund, pour progresser encore. Depuis ? Il continue de tracer, avec la même allégresse, sa voie. Peut-être moins buteur, exilé sur son côté – à gauche ou à droite, franchement il s’en fout et s’adapte -, mais toujours aussi perforateur. Un mec qui vous donne des frissons à chaque prise de balle, quand il s’envole vers des cieux radieux. Avec un total de 8 buts et surtout 16 passes décisives en 36 rencontres, son bilan en avril, quand on ne se découvre pas d’un fil, apparaissait pleinement satisfaisant.
Pierre-Emerick Aubameyang, son partenaire, s’annonce comme son premier fan. « Oui, je suis surpris parce que ça va tellement vite ! Il est exceptionnel, il n’y a rien à dire. C’est un jeune qui est très à l’écoute, très intelligent. Mais il faut qu’il reste comme il est en ce moment. » Et « PEA » de poursuivre : « J’essaie de faire un peu comme un grand frère, en maintenant l’attention sur sa récupération. Je tâche également de le prendre dans le travail devant le but. Il sait que je ne lâche pas sur ça. » Et comme Ousmane Dembélé a l’air de ne rien lâcher non plus, l’osmose semble parfaite. Et l’avenir du jeune prodige idyllique.

Tendance mercato

  • Au Borussia Dortmund depuis : juillet 2016
  • Sous contrat jusqu’en : juin 2021
  • Valeur transfermarkt.com : 28 M€
  • Cela ne semble pas faire le moindre doute. Ousmane Dembélé, arrivé au dernier mercato estival, portera encore les couleurs du Borussia la saison prochaine. Pour la suite, on n’assurera pas que ce sera forcément la même histoire. Mais il a signé un contrat longue durée et s’éclate en Allemagne.

Un dossier de Planète Foot 253 – Mai, juin 2017

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017-2018 Editions Blue Print / SESIMS

To Top