Rugby

Univers du Rugby 34

Grosse révolution dans le Tournoi des VI Nations cette année avec l’introduction des points bonus. Sortez vos calculettes, messieurs, dames…
L’équipe gagnante recevra un point supplémentaire si elle marque quatre essais ou plus. L’équipe perdante gagnera, elle, un point si elle inscrit 4 essais ou perd par moins de 7 points et deux points si elle marque 4 essais et perd par moins de 7 points. Aïe ! Il s’agit d’une mini-révolution en forme de test dans la longue histoire du Tournoi, qui restait la seule compétition professionnelle à ne pas avoir mis en place un tel système. Enfin, pour que la nation qui réalise le Grand Chelem soit dans tous les cas de figure assurée de remporter le Tournoi (manquerait plus que ça !), cette dernière se verra octroyer trois points supplémentaires au classement. La bonne blague… Eddie Jones, le sélectionneur anglais, invaincu la saison dernière et auteur du Grand Chelem, a un avis tranché sur la question, que nous ne sommes pas loin de partager : « Je ne pense pas que les bonus auront de l’influence sur la façon de jouer. J’ai coaché pendant plus de 20 ans et j’ai rarement pris cette règle en considération. Pour moi, si on joue bien au rugby, on assure le bonus et si on est mauvais, on ne l’a pas, ça ne change rien. » Comme partout, ce cadeau bonus est là pour récompenser les essais et un style de jeu offensif. Ça tombe bien, c’est exactement ce que prêche Guy Novès depuis son arrivée à la tête des Bleus. Si les chiffres de l’attaque tricolore plaident en faveur de ses poulains (2,2 essais marqués par match), ceux de la défense (1,9 essai encaissé par match) ne sont pas encore à la hauteur du concert international. Les Tricolores risquent donc gros sur ce Tournoi dans l’optique du tirage au sort des poules de la Coupe du monde 2019, organisé le 10 mai prochain à Kyoto (Japon). A ce jour, la France est 8e nation mondiale. Elle figurerait dans le chapeau 2. Trois déplacements à son programme en cette année impaire : elle voyagera en Angleterre (dernière victoire en 2005), en Irlande (dernière victoire en 2011) et en Italie (où elle a enregistré deux revers sur ses trois derniers déplacements). Les élus de Guy Novès pourraient ainsi être précipités dans le chapeau 3. Dans ce cas, ça s’appellerait du malus !

Univers du Rugby est disponible :

  • Chez votre marchand de journaux
  • Par abonnement
  • En kiosques numériques :

App_Store_pt_blgoogleplay_pt_bl

Les marques de presse dédiées au sports collectifs : Planète Foot, Mondial basket, Univers du Rugby.

© 2015 Editions Le Nouveau Sportif / Blue Ride

To Top