Foot

Planète Foot 250

Feux d’artifice

Février-Mars 2017

Non, on ne surjoue pas. On ne tente pas le dribble de trop du tricoteur emmêlé dans sa pelote, rien que pour la beauté un peu désuète du geste . Non, on ne survend pas le produit, ce serait un brin indécent dans cette période de soldes pas encore tout à fait terminée. Mais, oui, on se pourlèche les babines plein d’envie et d’appétit à l’heure des grands rendez-vous décisifs. Parce que, franchement, ces huitièmes de finale de la Ligue des champions, où les chocs s’entrechoquent en stock, s’apparentent à un festin royal auquel on a rarement eu droit à ce stade de la compétition, depuis la nuit des temps. Et, il nous semble, depuis jamais. On exagère ? Même pas. Il se trouve, en effet, que quelques cadors ont perdu un peu de leur flair en cours de compétition dans la première phase de cette C1. On pense au Real mais aussi au Bayern, encore au City de Pep Guardiola, sans oublier – mais oui – le Paris Saint-Germain qui, comme les autres, a laissé tomber quelques poussières sur ses luminaires si bien astiqués. Résultat : ces mammouths sont passés dans le chapeau 2 au moment du tirage des huitièmes et doivent en assumer les conséquences.
Après, ce sont les boules qui roulent. Hasard, coïncidence ou autre chose, en tout cas, nous voilà, dorénavant, avec des affiches qui déchirent tout. PSG-Barça, Man. City-Monaco, Bayern-Arsenal, Benfica-Dortmund et les autres rendez-vous, c’est du top. Maintenant, on n’attend plus qu’un immense feu d’artifice. Rien que pour nos yeux et pour le plaisir que nous promettent ces fastueuses confrontations. Miam-miam ! On s’en régale à l’avance.

Planète Foot est disponible :

  • Chez votre marchand de journaux
  • Par abonnement
  • En kiosques numériques :

App_Store_pt_blgoogleplay_pt_bl

Les marques de presse dédiées au sports collectifs : Planète Foot, Mondial basket, Univers du Rugby.

© 2015 Editions Le Nouveau Sportif / Blue Ride

To Top