Équipe de France

Mapou Yanga-Mbiwa, le lion rugit à nouveau

Après une première partie de saison très compliquée sous les ordres d’Hubert Fournier, le défenseur lyonnais Mapou Yanga-Mbiwa a repris des couleurs. Au point de jouer un rôle important dans l’incroyable remontée de l’OL au classement de la Ligue 1. Transfiguré, Mapou !

Si le mot « Renaissance » devait avoir une nouvelle définition, la métamorphose de Mapou Yanga-Mbiwa en 2016 conviendrait à la perfection. Le défenseur international, arrivé à Lyon pour 8 millions d’euros à l’été 2015, affiche aujourd’hui un visage beaucoup rassurant que celui qu’il présentait lors de la phase aller. Certains s’étaient amusés à répertorier toutes les erreurs qui avaient coûté cher à son club, comme cette relance plein axe face à Rennes, en début d’exercice, qui avait permis à Pedro Henrique de marquer et d’offrir la victoire aux Bretons à Gerland (1-2). L’intéressé ne manquait pas de lucidité au moment d’évoquer ses problèmes à l’époque : « Je me suis dit que j’étais un chat noir, que j’avais tout contre moi… Je ne pouvais plus rien faire, il fallait juste attendre que la situation s’inverse. Si personne n’est venu me soutenir, c’est bien fait pour moi. Je n’avais qu’à être meilleur. »
L’OL a décidé d’oublier cet épisode fâcheux et Mapou Yanga-Mbiwa a fait le même choix. Aujourd’hui, ses performances sont à des années-lumière de son début de saison. Il forme avec Samuel Umtiti une charnière très solide qui a permis à Lyon de réaliser plusieurs « clean sheets » ou d’encaisser très peu de buts dans des matches décisifs pour l’accession à la Ligue des champions (un seul par exemple face au Paris SG, pour une victoire 2-1, contre 5 au match aller au Parc des Princes).
Quelques mois plus tard, et même après certaines semaines difficiles, « MYM » est toujours titulaire. Bruno Genesio, qui a pris la succession d’Hubert Fournier sur le banc rhodanien, n’a pas manqué de relever ce changement : « La charnière centrale actuelle est sécurisante. Mapou retrouve de la confiance et donc le niveau qui était le sien quand il évoluait au top. Il a su faire le dos rond. »
« Faire le dos rond » car l’intéressé n’a pas progressé subitement. Il a juste retrouvé le niveau qui était le sien à Montpellier et qui lui avait valu une première sélection en équipe de France A en 2012.
Comment Mapou s’est-il requinqué en si peu de temps après être tombé bien bas ? Le défenseur lyonnais évoque le rôle d’un homme : Claudio Caçapa, arrivé dans le staff à la sortie de l’hiver. « Le coach nous a fait travailler spécifiquement, chacun à son poste, avec des séances supplémentaires. Cela m’a aidé à me libérer. L’apport de Claudio a été très important. Il a été un grand défenseur à l’Olympique Lyonnais. Il a gagné des titres. Sa présence nous rassure et nous rappelle aussi qu’on a beaucoup à faire. Il faut écouter et faire confiance. »
Mapou a retrouvé toute sa confiance en lui et les supporters aussi. Si l’OL parvient à conserver Samuel Umtiti cet été, le club pourra compter sur une charnière fiable pour la Ligue des champions et espérer réaliser un meilleur parcours qu’en 2015 (dernier de son groupe derrière le Zénith Saint-Pétersbourg, la Gantoise et Valence). Avec le cas Alexandre Lacazette, ce sera tout l’enjeu du mercato lyonnais. Il s’agit de stabiliser l’ensemble, ce que recherche Bruno Genesio depuis son arrivée à la tête des Gones.
Didier Deschamps a lui aussi remarqué le retour en force de Yanga-Mbiwa. Un temps cité parmi les surprises possibles de la liste des 23 (ou au moins celle des réservistes), Mapou n’ira finalement pas à l’Euro. Mais il a réalisé un come-back en fanfare, aussi remarquable que remarqué. De quoi lui rouvrir les portes de la maison bleue ? S’il maintient son niveau des derniers mois, il aura le droit d’y croire.

Camille LEDUN / PLANETE FOOT

Une chanson à son nom
Grâce à son doublé face à Monaco (victoire 6-1 de Lyon), le statut de Mapou Yanga-Mbiwa a changé dans les travées du Parc OL. Durant la rencontre, les supporters ont lancé une chanson à son nom, reprise en chœur jusqu’à la fin de la rencontre. Cet air n’a pas mis longtemps pour faire le buzz sur Internet et il a même été entonné par les joueurs de l’Olympique Lyonnais pour l’anniversaire du défenseur lors de leur séjour de fin de saison à Saint-Tropez.

Profil
■ Né le 15.05.1989 à Bangui (Centrafrique)
■ Français
■ Défenseur
■ 1,84 m, 77 kg
■ Roadbook : Montpellier (2006-jan. 2013), Newcastle (ANG, jan. 2013-14), AS Rome (ITA, 2014-15), Lyon (depuis 2015)
■ International A
■ Première sélection : le 15.08.2012, France-Uruguay 0-0 (amical)

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017-2018 Editions Blue Print / SESIMS

To Top