Équipe de France

Les 50 qui vont faire 2017 (8)

Ils ont le sort de la planète football entre leurs mains.

30. Marquinhos
Bon, il a vécu un début de mois de décembre bien galère et il ne nous avait pas habitués à ça. C’est marrant mais quelque chose nous dit que ça ne pouvait pas durer. A 22 ans, Marquinhos fait déjà figure d’ancien au Paris SG. David Luiz reparti à Chelsea, il forme avec Thiago Silva la charnière centrale qu’on imaginait depuis plusieurs saisons déjà. Il a pour lui cette qualité technique et cette grinta qui en font, intrinsèquement, un défenseur largement au-dessus de la moyenne. Champion olympique avec le Brésil cet été à Rio, il s’avance vers 2017 avec la Seleçao plus que jamais dans le viseur. Vu de Paris, il semble évident que Thiago Silva doit former la charnière centrale de la sélection avec lui. Ce n’est pas gagné. Mais Marquinhos, qui fut l’une des dernières recrues de Leonardo au PSG (vous aurez remarqué comme le recrutement bégaie depuis), était annoncé comme le prochain phénomène par Leo. Il ne s’est pas trompé. Et le phénomène doit exploser pour de bon dans les mois qui viennent.

31. Hervé Mathoux
Le Canal Football Club ne perd ni sa force, ni ses audiences. Bien installé dans la case d’avant-match du dimanche soir, le programme de Canal est juste orphelin de Pierre Ménès depuis la rentrée. Mais Mathoux assure toujours autant, avec Habib Beye, Mickaël Landreau ou Eric Carrière en plateau et des questions toujours tranchantes à l’intention de l’invité. En clair, le CFC est à Canal ce que « Téléfoot » fut à la télé. Ça ne nous rajeunit pas mais ça peut aussi éclairer les plus anciens sur le pouvoir de persuasion du monsieur, dans ce décor blanc et feutré, le dimanche soir, un peu après 19h.

32. Frank McCourt
Il est là. Enfin, avenue George V à Paris, mais il est là. Pour le moment, on ne peut pas dire que le nouveau proprio de l’OM nous ait menti sur la marchandise. Sa femme est très jolie. Sinon, à l’OM, il semble vraiment que quelque chose de sérieux se mette en place. Stéphane Dufoix, l’un des plus anciens au club, le confiait début novembre : « Ça va être costaud. On sent qu’ils veulent vraiment faire quelque chose de bien. Et puis on le voit. Rudi Garcia, Andoni Zubizaretta, ils ont vite fait et bien fait les choses. A la Commanderie, on a pu constater que tout changeait en un rien de temps dans l’état d’esprit. » Les supporters sont vite revenus au Vélodrome, les opérations commerciales et marketing s’enchaînent, l’OM se rapproche de ses clubs périphériques. Maintenant, si l’Amerloque sort le carnet de chèques et si le carnet de chèques est aussi lourd qu’il le promet, le second étage de la fusée peut régaler d’une ou deux bonnes surprises. Oui, même sans batte de baseball, il est évident que l’oncle Frank va influer sur les mois qui viennent.

33. Jorge Mendes
L’homme qui dirige le foot mondial. Il a 50 ans, il est portugais et celui qui fut qualifié de « Monsieur 10% » par le magazine « Forbes » possède un portefeuille estimé à 540 millions d’euros. Gestifute, sa compagnie créée en 1996, gère les intérêts de près d’une centaine de joueurs. Et surtout, 100 des plus importants… De Cristiano Ronaldo à José Mourinho, de Falcao à James Rodriguez. Et le voilà pris dans le tourbillon « Football Leaks », qui révèle un vaste programme d’évasion fiscale, les millions d’euros circulant à travers des sociétés off-shore dans des paradis fiscaux. Les semaines qui s’ouvrent diront s’il peut se défendre, s’il contre-attaque ou s’il tombe. Elles seront cruciales et détermineront sûrement son espace d’intervention dans les mercatos futurs. Pour le moment, Jorge a le bras long.

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017-2018 Editions Blue Print / SESIMS

To Top