Équipe de France

Ils ont le droit de rêver (1/2)

Des Espoirs, des ex-Espoirs ou des A qui ne le sont plus (pour l’instant ?). Bienvenue dans l’antichambre des Bleus pour l’Euro 2016.

Jérémy Mathieu
Une fois sélectionné par Laurent Blanc (sa première cape, le 11 novembre 2011) puis trois fois par Didier Deschamps. Une où il ne fallait pas être là, au Brésil, en juin 2013 (défaite 3-0), puis deux fois à l’automne passé, contre la Serbie et en Arménie. Il a donné satisfaction, peut jouer axe gauche comme latéral mais semble toujours loin de la concurrence malgré son (tout relatif) temps de jeu à Barcelone.
Défenseur, 32 ans, FC Barcelone (ESP), 4 sélections.

Benjamin Mendy
Il monte en puissance depuis deux saisons et il a déjà fait de l’Italien Paolo De Ceglie, venu de la Juventus pour le concurrencer, en même temps qu’étoffer l’effectif de l’OM, le favori des flops de la saison sur les réseaux sociaux. Ceci étant dit, la concurrence est rude dans le couloir gauche des Bleus. Et il est plus en retard que Lucas Digne et Layvin Kurzawa.
Défenseur, 21 ans, Marseille.

Aymeric Laporte
Il est né au pays du rugby (à Agen) et s’est fait un nom au Pays Basque (à Bilbao). Titulaire inamovible à l’Athletic, il ne laisse personne insensible en Espagne. Au point de se faire draguer par la sélection. Capitaine des Espoirs. Didier Deschamps l’a à l’œil mais Didier Deschamps a Raphaël Varane, aussi.
Défenseur, 21 ans, Athletic Bilbao (ESP).

Samuel Umtiti
Lui aussi a porté le brassard en Espoirs. Lui aussi jouit d’une belle cote, surtout localement, autour de Lyon. Mais lui aussi, comme les autres, se heurte à une concurrence féroce dans son secteur de jeu, où Deschamps a fait de Varane son capitaine bis et où Eliaquim Mangala et Mamadou Sakho sont déjà deux pieds gauches bien installés dans le groupe. Sauf blessure, il n’a aucune chance.
Défenseur, 22 ans, Lyon.

Francis Coquelin
Sa saison à Arsenal est au moins autant une récompense de sa longue patience qu’une promesse pour l’avenir. Parti très jeune à l’étranger, Francis connaît le haut niveau depuis de nombreuses saisons malgré son jeune âge. Et même s’il n’est titulaire que depuis cette année, son volume de jeu commence à devenir vraiment intéressant. Oui mais… Lassana Diarra.
Milieu, 24 ans, Arsenal (ANG).

Josuha Guilavogui
Il forme une paire de chefs, dans l’entrejeu, avec Luiz Gustavo à Wolfsburg. Mais son impact au VfL n’a pour le moment aucun écho au sein de la maison France, où Morgan Schneiderlin a fait un peu le vide autour de lui. Comme le répète souvent Didier Deschamps : « C’est une affaire de concurrence. Des joueurs sont là. »
Milieu, 25 ans, Wolfsburg (ALL), 7 sélections.
Son année 2015 en bleu : 1 match, 30 minutes jouées.

Rio Mavuba
Dans les 23 lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, Rio n’est plus vraiment dans les petits papiers depuis. Toujours capitaine, toujours au LOSC, il n’a pas, non plus, une exposition surdimensionnée par rapport à ses concurrents directs. Mais c’est un joueur sur lequel Didier Deschamps sait qu’il peut compter. Et à l’heure d’embarquer, ce n’est pas neutre.
Milieu, 31 ans, Lille, 13 sélections.

Les marques de presse dédiées au sports collectifs : Planète Foot, Mondial basket, Univers du Rugby.

© 2015 Editions Le Nouveau Sportif / Blue Ride

To Top