Équipe de France

Autriche : Ils ne trichent pas !

Pas à pas, la sélection au maillot rouge avance vers ses objectifs. Et si elle en surprenait quelques-uns ? On lance les paris ?

L’Autriche ne triche pas. Elle avance avec ses certitudes. Et aussi ses interrogations. Elle avance à pas comptés. Parce que le team dirigé par Marcel Koller, ancien joueur suisse passé par l’Allemagne, a le droit de croire en son étoile, même s’il est loin d’être certain de toucher l’inestimable Graal. Quoique…
C’est vrai que cette formation ne manque pas d’allant, qu’elle nous a plutôt emballés au cours de la phase éliminatoire. Elle a montré de l’envie, de la détermination et une certaine idée du meilleur. Le meilleur ? Evidemment, il est arrivé sous la patte et les crampons du magique David Alaba. Le mec le plus ultra de cette séduisante formation.
En qualifications, cela a donné neuf victoires, un nul et aucune défaite, ce qui vous classe tout de suite une équipe dans un groupe avec, entre autres, la Russie et la Suède de Zlatan Ibrahimovic. On ferme le ban.
Bon, avec le rigoriste Marcel Koller, qui a rajeuni un brin les troupes mais qui s’en tient à ceux qu’il a choisis, on découvre, à l’ouverture du printemps, un groupe sans trop de surprises. Deux ou trois petits jeunes en plus dans un ensemble qui ne laisse pas vraiment place au turnover. Mais il s’agit des choix de Marcel.
Sinon, la troupe a quand même fière allure. Elle a les moyens d’en enquiquiner quelques-uns et d’en embêter d’autres. Elle nous paraît surtout taillée pour la route. Elle n’est pas forcément annoncée parmi les empêcheurs de tourner en rond mais on la verrait quand même bien s’inviter au grand bal. Même si, au moins dans un premier temps, Koller met quelques barrières. Par exemple au moment d’aborder le premier tour: « Avec le Portugal et Cristiano Ronaldo, on va retrouver face à nous un joueur de classe mondiale. L’Islande, de son côté, s’annonce tenace et la Hongrie pleine d’envie. A nous de déjouer leurs plans. » A eux d’offrir le meilleur. Avec la grinta qu’on attend de leur part et tout le reste, y compris ce petit supplément d’âme qui change tout. On n’en espère pas davantage. Et ce serait déjà beaucoup.
Koller, qui a prolongé son contrat avec la Fédération autrichienne jusqu’en 2017, a d’autres objectifs qui lui tiennent à cœur. « On essaie d’avancer sur notre route, sur le chemin qu’on s’est fixé. Et sans se prendre pour ce que l’on n’est pas », précise-t-il. Mais tout cela pourrait les amener au bout d’une belle nuit. Peut-être… En tout cas, ils en ont les moyens. Parce que oui, l’Autriche avance dans la peau d’un vrai bel outsider. Avec Alaba comme chef de régiment et tous les autres, prêts à claquer du talon dans la foulée de leur formidable meneur.

Classement FIFA : 11e

Bilan Euro :
• 1 participation (2008)
3 m, 1 n, 2 d, 1 bp-3 bc
• Meilleure performance : 1er tour
• Meilleur buteur : Ivica Vastic (1 but en 2008)

Comment ils jouent
L’Autriche de Marcel Koller évolue le plus souvent en 4-2-3-1. Lui n’aime pas les approximations ni les grands remaniements. Il s’appuie donc sur le groupe qu’il a concocté avec comme indispensable homme de base le joueur multifonctions, David Alaba, qui tient tous les postes possibles. C’est le plus fort de son groupe, évidemment, mais attention, il n’est pas tout seul, l’équipe est bien armée avec Marko Arnautovic, Marc Janko ou Rubin Okotie devant et le pilier Julian Baumgartlinger en soutien de la base arrière. Cela pourrait causer quelques surprises à certains. C’est solide, cela tient la route et cela ne manque pas de qualités. Surtout, l’ensemble nous paraît très cohérent. Un vrai bel outsider plein de promesses, sur lequel on jouerait bien une piécette. Au moins pour passer le premier tour. Et plus si affinités. Et on croit beaucoup aux affinités !

Le coach : Marcel Koller
Né le 11.10.1960 à Zurich (SUI)
En poste depuis octobre 2011
37 matches, 20 v, 7 n, 10 d

La parole à… David Alaba
« Cette équipe possède un magnifique état d’esprit. Nous sommes vraiment comme une famille, que ce soit sur le terrain ou en dehors. La qualification a représenté comme un rêve. Maintenant, on a envie de monter plus haut. On veut continuer à apprendre et à progresser. L’objectif sera de bien figurer en France. Nous y allons pour donner le meilleur de nous-mêmes. Et on va le faire ! »

Leurs éliminatoires
1er du groupe G
28 pts, 9 v, 1n, 22 bp-5 bc
08.09.2014 : Autriche-Suède 1-1 (Alaba s.p.)
09.10.2014 : Moldavie-Autriche 1-2 (Alaba s.p., Janko)
12.10.2014 : Autriche-Monténégro 1-0 (Okotie)
15.11.2014 : Autriche-Russie 1-0 (Okotie)
27.03.2015 : Liechtenstein- Autriche 0-5 (Harnik, Janko, Alaba, Junuzovic, Arnautovic)
14.06.2015 : Russie-Autriche 0-1 (Janko)
05.09.2015 : Autriche-Moldavie 1-0 (Junuzovic)
08.09.2015 : Suède- Autriche 1-4 (Alaba s.p., Harnik 2, Janko)
09.10.2015 : Monténégro- Autriche 2-3 (Janko, Arnautovic, Sabitzer)
12.10.2015 : Autriche-Liechtenstein 3-0 (Arnautovic, Janko 2)

La cote de « Planète » : 3

Populaires

Presse magazines

Société d’Édition de Sites Internet Musicaux et Sportifs

Vélo Tout Terrain Planète Cyclisme City Ride Ride it

© 2017 Editions Le Nouveau Sportif / SESIMS

To Top