Équipe de France

Antoine Griezmann

Je ne revendique rien

Deux mois après l’Euro, Grizzy a remis le couvert en bleu avec un nouveau statut à défendre et un nouvel objectif dans la mire : la Coupe du monde 2018. Entretien avec le nouveau chouchou des Français.

Ça pique (les critiques), c’est vrai. Beaucoup de gens s’attendaient à ce que je marque trois ou cinq buts dès le premier match. Mais j’y suis allé petit à petit, je savais que ça allait arriver.

Planète Foot : Antoine, as-tu conscience d’être devenu le joueur préféré des Fran-çais depuis l’Euro ? La star de l’équipe de France ? On ne parle que de toi dans les cours de récréation. Es-tu surpris de ça, comment le vis-tu ?

Antoine Griezmann : je ne me prends pas trop la tête, j’essaie de garder le sourire, tous les jours, sur comme en dehors du terrain. Je reste prêt pour une photo ou un autographe, c’est toujours une fierté de voir des enfants porter ou vouloir mon maillot, voir qu’ils sont contents de moi.

PF : Au début de l’Euro, après la déception de la finale perdue en Ligue des champions, tu as mis un peu de temps à retrouver de la fraîcheur physique et mentale. C’était normal, mais ça a donné lieu aussi à quelques critiques. Comment les as-tu vécues ? C’est oublié ?

AG : Ça pique, c’est vrai. Beaucoup de gens s’attendaient à ce que je marque trois ou cinq buts dès le premier match. Mais j’y suis allé petit à petit, je savais que ça allait arriver. Et j’ai su être décisif sur les matches importants, conscient de ce que je devais faire sur le terrain.

PF : Te sens-tu plus de responsabilités en équipe de France ?
AG : Non, non. C’est un peu tout le monde qui doit parler à sa manière. Que ce soit dans le vestiaire ou sur le terrain. Moi, je ne vais rien changer, qu’il y ait les cadres ou pas. Faire de mon mieux sur le terrain en mar-quant des buts ou en faisant marquer, c’est comme ça que je veux parler.

PF247<<< Retrouvez l’interview complète dans Planète Foot 247

Les marques de presse dédiées au sports collectifs : Planète Foot, Mondial basket, Univers du Rugby.

© 2015 Editions Le Nouveau Sportif / Blue Ride

To Top